I.S.S. Snipers - Naissance d’une saga spatiale ambitieuse

20 juillet 2021 0
  • Dans un futur lointain, les soldats d'un empire galactique font régner l'ordre par la terreur, jusqu'au jour où ils décident de mordre la main de leurs maîtres et se battre jusqu'au dernier. Tel est le monde dans lequel Jean-Luc Istin et Erwan Seure-Le Bihan nous plongent avec ce premier tome dans un Space Opera addictif, publié aux éditions Soleil, qui n'est pas sans rappeler certains classiques.

La saga des I.S.S Snipers explore un univers où les êtres humains sont gouvernés par la Fédération des Planètes Unies, un empire tout-puissant qui extorque les faibles et réprime sans pitié les dissidents. L’instrument permettant cette domination est l’Armada, la puissante flotte interplanétaire chargée de « maintenir la paix », constamment en alerte, traquant les insoumis pour les réduire en cendres.

Les créateurs de cet univers sont Jean-Luc Istin (conception et scénario) et Erwan Seure-Le Bihan (illustrations et couleurs), qui ont déjà démontré leurs talents dans le worldbuilding, à travers des albums historiques et de fantasy. Le premier volume des cinq I.S.S Snipers nous dévoile l’histoire de Reid, le chef d’un bataillon d’élite capable d’atteindre une cible en surface depuis la sécurité de leurs vaisseaux spatiaux.

I.S.S. Snipers - Naissance d'une saga spatiale ambitieuse

Reid est le meilleur des meilleurs, un tueur sans merci, au corps mutilé au fil de conflits interminables, plus cyborg qu’humain. Il a dédié sa vie au maintien de cette Pax Romana, sans jamais questionner les motifs ou conséquences de ses actions. Orphelin, il s’est constitué une famille de camarades loyaux, aussi sympathiques que distincts. Tout bascule le jour où ils sont envoyés sur une planète distante : Okeelia.

La mission qu’ils doivent accomplir est celle de trop, le dernier affront qu’ils ne peuvent pas commettre. Répugnés, les I.S.S. tentent une révolte désespérée pour sauver le peu d’humanité qui reste au fond de leurs corps d’acier. Face au soulèvement, la Fédération lance la Légion Noire contre eux et avec elle son guerrier le plus redouté, l’arch-ennemi de Reid : Creeper.

Le début d´une saga prometteuse

I.S.S Snipers : Reid Eckart nous propose une histoire honnête et sans grande prétention, qui sait ce qu’elle veut et le fait avec efficacité. Un album plein de couleurs aux scènes captivantes, Erwan Seure-Le Bihan appuyant sa maîtrise d’un style réaliste avec une touche rétro. L’action et le tempo sont fluides, sans pourtant relâcher la tension, et les personnages bien définis dans des rôles familiers, mais charismatiques. Ce ne sont pas des héros beaux et purs, comme on en a l’habitude, mais des rustres au passé sombre et tourmenté, qui tentent de donner un sens éthique à leurs actions dans un univers qui s’en fiche pas mal.

Cependant, on remarque la présence trop marquée d’un narrateur qui souvent commet l’erreur de nous expliquer ce que les images nous montrent. Une imperfection que l’on espère bien voir disparaître dans les prochains volumes.

Un monde familier et nouveau

Les créateurs de ce Space Opera ont commenté à plusieurs reprises leur ambition de créer un univers inspiré par les grands classiques de la SF et c’est sans doutes l’une des forces de cet album, parvenant à nous faire sentir que l’on visite un monde vaste et attractif, composé de plusieurs couches, où cohabitent une myriade de références et d’hommages, passant par les Metabarons de Jodorowsky, 300 de Frank Miller, Dune de Frank Herbert, les engins de guerre de Star Wars et Halo, l’armure du Juge Dredd et bien d’autres.

On remarque bien que la confrontation finale nous laisse une forte impression d’assister à une bataille entre l’Endogarde de l’Imperoratriz de l’Incal, contre les Sardukar de l’empereur Padishah de Dune, ou encore à la bataille des Thermopyles.

Avec ce premier volet, nous sommes face au début d’une saga solide, où nous allons connaître bien d’autres I.S.S Snipers, aux destins parfois croisés ou opposés, pour le plus grand plaisir des amateurs de SF explosive.

Voir en ligne : Space Opera : sous-genre titanesque de la science-fiction

(par Jorge SANCHEZ)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

I.S.S Snipers : 01 Reid Eckart. Par Jean-Luc Istin et Erwan Seure-Le Bihan. Ed Soleil, 72 pages en couleurs. 15.95€

  Un commentaire ?