Newsletter ActuaBD

dBD n°155 : Faites le plein !

  • Le plein d’albums pour la rentrée ? C’est la proposition que vous fait la rédaction de dBD dans les pages ce numéro d’été.

L’intérêt de cette opération promotionnelle est de dresser un inventaire assez large d’auteurs et d’albums dont les publications devront créer l’événement dès la fin des vacances. Suivant une présentation de deux à trois pages à partir d’une interview des auteurs, un court extrait vous est offert en guise de mise en bouche, histoire de séduire les lecteurs qui devront toutefois patienter jusqu’aux premiers jours d’automne pour découvrir l’intégralité de ces histoires. La formule n’est pas nouvelle et fait figure de rituel pour le magazine.

Au rayon rentrée, on retrouvera quelques grandes pointures comme Duchazeau avec Debout les morts (Sarbacane), mais aussi, associé au dessin très personnel de Lilas Cognet, Olivier Jouvray qui revisite la personnalité complexe de Bob Denard, le dernier mercenaire (Dargaud), tandis que le dernier scénario de Rodolphe, L’Or du temps, dessiné par Oriol, fait la couverture. Appollo (La désolation avec Gaultier chez Dargaud) ou Grégory Panaccione (Quelqu’un à qui parler, Le Lombard) font également partie des coups de cœur de la rédaction. Pas de doute, la déclinaison « BD » de la rentrée littéraire s’annonce prometteuse et alléchante si l’on se réfère à cette sélection. Nous en reparlerons ici, aussi !

Si Frédéric Bosser, rédac’ chef, a les yeux rivés sur la rentrée, son équipe n’en oublie pas moins de revenir sur les dernières sorties du moment. La recette reste la même : entretien généreux et large place à l’illustration pour ces incontournables de l’été : Grand Silence dessiné par Sandrine Revel et présenté par Théa Rojzman (Glénat), ou encore L’étreinte scénarisée par Jim et commentée ici par son dessinateur Laurent Bonneau (Grand Angle/Bamboo). On s’attardera aussi sur les propos de Nicolas Debon décrivant, à quelques jours des J.O., la genèse de son dernier one-shot, Marathon, paru chez Dargaud.

En résumé, la livraison de ce numéro double tente avec un certain succès de faire le lien entre les bonnes surprises de cette fin d’année si particulière et une rentrée qui s’annonce riche en nouveautés. De quoi faire le plein en septembre !

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

dBD, juillet-août, en vente partout, 10€

 
Newsletter ActuaBD