Actualité

Les univers Fantasy de Soleil se regroupent sous le nom du "Monde d’Aquilon"

Par Charles-Louis Detournay le 3 décembre 2022                      Lien  
Tremblement de "Terres" chez Soleil ! Nous connaissions Elfes, Nains, Mages, Orcs & Gobelins, toutes des races d’inspiration européenne qui peuplent Les "Terres d’Arran". Voilà maintenant que l’Afrique s’invite dans la danse, avec les "Terres d’Ogon". Et prochainement nous profiterons d’une Fantasy d’inspiration asiatique avec les "Terres d’Ynuma". En guise de clef de voûte, car les races passent de l’une à l’autre, ces trois "Terres" sont regroupées sous la nouvelle dénomination du "Monde d’Aquilon", avec une floppée d’albums en perspective !

Nous vous parlons régulièrement des Terres d’Arran, un monde-concept initié à l’origine par Jean-Luc Istin, et qui avait commencé par cinq one-shots consacrés à cinq races d’elfes. Boosté par l’engouement du public, ces cinq one-shots se sont développés sur un second cycle de cinq albums, puis un troisième… tout en se croisant pour développer des intrigues communes.

Puis est arrivée Nains, toujours dans le même univers, et scénarisé par Nicolas Jarry, l’un des auteurs les plus associés à Jean-Luc Istin. Suivi par Orcs & Gobelins, puis par Mages ! Quatre séries à l’identité très forte, mêlant les scénaristes et les dessinateurs, mais coordonnées par Jean-Luc Istin afin de maintenir la qualité et l’homogénéité de l’ensemble. Elles ont d’ailleurs toutes été rassemblées sous le nom des Terres d’Arran. Et en moins de dix ans, elles comptent actuellement quatre-vingt-cinq titres ! 85 ! Ce qui représente déjà plus de trois millions d’albums vendus.

Ce petit rappel était nécessaire, afin que vous puissiez bien prendre conscience du coup de tonnerre éditorial qui suit. Car après les Terres d’Arran d’inspiration européenne, Jean-Luc Istin a décidé de créer un second pan à cet univers, en l’ancrant sur un autre continent : l’Afrique. Sous le titre des Terres d’Ogon, un premier tome vient de paraître, et il met d’ailleurs en scène des elfes rouges, récemment intégrés à la dynastie des Elfes dans le tome 29, sorte de préquel à ce nouveau continent, de quoi donner envie aux lecteurs de ce best-seller d’en savoir plus à propos des Terres d’Ogon.

Et ils auront bien raison, car cette nouveauté se révèle un excellent titre, pouvant être lu indépendamment des autres, tout en jouant sur des codes communs aux précédentes séries, de quoi faire le bonheur des fans de la première heure. Nous y faisons tout d’abord connaissance avec une petite tribu familiale de Kulu, un peuple humain très pacifique. Mais à force de rire trop fort, cette famille a énervé le fils du roi des Tog, passant par là. Aussi ce grand singe sanguinaire décide-t-il de tous les massacrer par simple amusement.

Les univers Fantasy de Soleil se regroupent sous le nom du "Monde d'Aquilon"

Ubu, l’un des enfants tout juste âgé de dix ans, parvient presque par miracle à en réchapper. Pétri de vengeance, il se met en chemin vers le pays de ses dieux, les Zuls Kassaï, pour réclamer justice. Au cœur d’un volcan, il est accueilli par ces magnifiques elfes rouges immortels adulés par les Kulu. Mais leur conseil refuse de briser la fragile paix et d’entrer en guerre contre les Tog. Toute la communauté ne partage pourtant pas cet avis, et une demi-douzaines d’elfes sont décidés à accompagner le jeune garçons et braver l’armée des Tog. Mais ils sont loin d’imaginer les surprises qui les attendent au royaume des grands singes.

La version limitée N&B

Les amateurs des Terres d’Arran ne manqueront pas ce rendez-vous avec ce premier des Terres d’Ogon ! Tout d’abord parce que Jean-Luc Istin posent savamment les fondations de son nouvel univers, en évoquant la culture, les rites et l’organisation de ces trois peuples que l’on découvre, non sans oublier de les ponctuer de solides moments d’actions ainsi que d’éléments issus d’Elfes bien entendu.

Mais c’est surtout la connivence artistique entre Istin et Duarte qui procure le souffle épique de l’ensemble. Les mises en pages sont superbes et donnent une réelle amplitude au récit. Sans oublier la bestialité des Tog qui perce à travers leurs fourrures. Pour ce douzième album dessiné sur base d’un scénario d’Istin (et combien storyboardés ?), Kyko Duarte compose de magnifiques planches. Quelle différence avec le premier Elfes même si ce premier album était déjà d’un haut niveau ! Une version en noir et blanc grand format est d’ailleurs disponible.

D’inspiration européenne, africaine… et bientôt également asiatique !

Ce premier cycle des Terres d’Ogon comprendra en tout quatre albums, qui vont paraître sur une période d’un an, soit tous les trois ou quatre mois. La qualité de ce premier tome laisse d’emblée envisager une prolongation, de quoi imaginer bientôt un foisonnement d’albums dans la foulée de ceux des Terres d’Arran.

Jean-Luc Istin
Photo : DR.

Mais Jean-Luc Istin ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, comme il nous l’expliquait : « Au tout début, lorsque j’ai décidé de travailler sur une fantasy de type africaine, l’univers devait être nouveau. Il n’y aurait eu aucun rapport entre les séries Elfes ou Mages, et ce nouvel univers. Et puis, c’est logiquement que j’ai intégré Les Terres d’Ogon au même univers que Les Terres d’Arran. Je me suis dit : on a l’Europe, il nous faut l’Afrique, et par extension, un continent asiatique devait aussi exister. Ainsi sont nées "Les Terres d’Ynuma ". »

Nous aurons donc trois continents, à savoir les Terres d’Arran, Terres d’Ogon et les Terres d’Ynuma, qui sont tous repris maintenant sous une dénomination générale, à savoir « Le Monde d’Aquilon ». Afin de lancer en grandes pompes cet nouvel univers rassemblant donc des séries préexistantes et bâtissant le futur de celles à venir, Soleil a mis en place un nouveau site internet consacré à ce Monde d’Aquilon. De quoi renforcer les liens et les passerelles entre les différents univers et permettre aux lecteurs d’encore plus se passionner pour cette Fantasy de bon aloi.

Le tome 2 est annoncé pour le 22 mars 2023

Terres d’Ogon venant de débuter, il faudra encore attendre un petit peu avant que l’univers asiatique soit développé, comme nous le confirme Jean-Luc Istin : « La série qui sera développée sur les Terres d’Ynuma n’est pas encore mise en place. J’ai confié à Nicolas Jarry et David Courtois l’élaboration de cette partie du monde d’Aquilon et c’est Alex Sierrà qui se chargera de créer les peuples et les lieux importants. Mais il reste à trouver une équipe de dessinateurs chevronnés et aussi à définir l’axe de la série. Est-ce qu’elle se nommera tout simplement "Terres d’Ynuma" ou partirons-nous d’une caste, d’un titre ou d’une race spécifique à ces terres, comme "Shogun" ou "Yokaï" ? Nous devons encore en discuter. Quoiqu’il en soit, nous commencerons sans doute avec un premier cycle de quatre album, et pour le coup, je ne m’occuperai que la coordination artistique du projet. »

La suite des Terres d’Arran

Comme on le voit, Terres d’Ogon et les Terres d’Ynuma sont promis à un bel avenir. Mais l’on s’inquiétait tout de même du futur des Terres d’Arran ! Est-ce que cet investissement sur les autres continents ne serait pas au détriment des séries déjà en place ? Le chef d’orchestre Istin a tenu à nous rassurer : non seulement les séries en place allait se prolonger, mais il nous annonce également une mini-série de six tomes qui marquera un gros cros-sover entre les séries ! Son nom : « Les Guerres d’Arran », ce qu’y pourrait s’apparenter à une Civil War en mode Fantasy. Car l’on y retrouvera les personnages principaux bien connus des lecteurs : Redwin, Brum, Lanawyn, Ora, Athénon, Altherat, Shannon, Belthoran, Kronan et les autres, dans un conflit qui s’annonce épique.

Les six tomes de cross-over des Guerres d’Arran sortiront donc entre mars 2023 et octobre 2024, et dans le même temps, il n’y aura aucun album de Nains ou d’Elfes, c’est donc un fameux pari que se lance Jean-Luc Istin. D’un autre côté, d’autres sorties maintiendront le rythme, car en tout, quinze albums du Monde d’Aquilon sortiront en 2023 et onze en 2024.

En avant-première, la couverture du tome 3
Le tome 25 de "Nains" vient de paraître...

« Le prochain Nains sera chez les libraires en novembre 2024, complète Jean-Luc Istin. Ce tome 26 marquera le commencement d’un cycle complet initié par Nicolas Jarry et Pierre-Denis Goux. Pour la première fois depuis la création de la série Nains, chaque album de ce cycle sera la prolongation du précédent. Il s’agira d’une seule et même histoire qui s’étalera du tome 26 au tome 31 inclus. Pierre-Denis dessinera les premier et dernier albums, soit les tomes 26 et 31, tandis que les auteurs habituels s’occuperont des autres, à savoir Jean-Paul Bordier, Paolo Deplano et Nicolas Demare. Du côté d’Elfes, elle reprendra en 2025 avec pas mal de nouveautés car vous imaginez bien que les Guerres d’Arran vont avoir des conséquences directes sur cette série. Quant à 2026, il est encore un peu tôt pour l’évoquer... »

Propos recueillis par Charles-Louis Detournay.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782302089570

Terres d’Ogon, T.1 : Zul Kassaï Par Jean-Luc Istin & Kyko Duarte - Soleil
Paru le 09 Novembre 2022

Sur le même sujet, lire également notre interview de Jean-Luc Istin : « "Terres d’Ogon" est la première série Fantasy basée sur la culture africaine »

Acheter cet album :
- en version classique couleur
- en grand format noir et blanc

Commander déjà le tome 2 des Terres d’Ogon

A propos des elfes rouges, lire notre chronique de Elfes T. 29 : Lea’saa l’elfe rouge - Par Jean-Luc Istin & Giovanni Lorusso - Soleil

Des mêmes auteur dans Le Monde d’Aquilon, lire également nos articles :
- Elfes T. 31 : Ylanoon - Par Jean-Luc Istin & Kyko Duarte - Soleil
- Les Mages investissent les Terres d’Arran
- Elfes T. 16 - Par Jean-Luc Istin & Kyko Duarte - Soleil
- "Elfes", la série-concept de Soleil, aligne son deuxième atout
- "Elfes" poursuit sa chevauchée avec cinq nouveaux albums
- l’interview du scénariste-éditeur, Jean-Luc Istin : « Elfes, la nouvelle série-concept de soleil devait s’appuyer sur un thème fort, résonnant comme une évidence ! »
- Les Univers fascinants de Jean-Luc Istin

Des mêmes auteur en dehors du Monde d’Aquilon, lire Combattre le mal par le mal : troisième séance avec "World War Wolves" et une autre interview de Jean-Luc Istin : « Je voulais décrire notre quotidien, mais dans un contexte post-apocalyptique »

Découvrez nos autres articles à propos du Monde d’Aquilon

Illustrations : © Éditions Soleil, 2022 — Istin, Duarte

Le Monde d’Aquilon Soleil ✍ Jean-Luc Istin ✏️ Kyko Duarte à partir de 13 ans Heroic Fantasy 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
PAR Charles-Louis Detournay  
A LIRE AUSSI  
Actualité  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD