Je suis Luke Skywalker – Collectif – Panini Comics

3 décembre 2019 0 commentaire
  • Cet album est une anthologie d'histoires récentes centrées sur le jeune fermier de Tatooine appelé à devenir un Jedi comme son père avant lui... à moins qu'il ne s'agisse plutôt d'une anthologie centrée sur les héros de la Rebellion en général ?

Contrairement à la précédente anthologie proposée par Panini Comics en cette fin d’année - Je suis Dark Vador - nous sommes quelque peu étonnés par le titre offert à cet album : piochant allègrement dans la récente série Star Wars du talentueux scénariste Jason Aaron, ce sont davantage les aventures des Rebelles qui sont ici racontées plutôt que celles du Commandant Luke Skywalker. Rassurez-vous, cela n’impacte en rien la qualité de l’album !

En effet, comme à son habitude, Jason Aaron s’est montré respectueux du matériau d’origine et a proposé des histoires intéressantes à suivre. Des histoires qui, malheureusement, ne redéfinissent pas l’expérience de Star Wars - pour cela, Disney doit laisser la primeur au cinéma -, mais qui offrent de très agréables moments de lecture en traitant les sujets à la marge de cet univers.

La plupart des histoires de cet album racontent ainsi les déboires des passagers du Faucon Millenium après l’épisode IV Un Nouvel espoir : les Rebelles veulent profiter de leur élan après avoir détruit l’Étoile de la Mort, mais leurs plans sont très souvent contrecarrés par le terrible Dark Vador qui souhaite mettre la main sur le mystérieux pilote qui a détruit l’arme ultime de l’Empire, ignorant alors qu’il s’agit de son fils...

Je suis Luke Skywalker – Collectif – Panini Comics
Comme ici croqué par le dessinateur Mike Mayhem, prendre la planète Crait ne sera pas de tout repos pour les Rebelles !
© & TM LUCASFILM LTD 2019

On retrouve ainsi beaucoup d’extraits des grands marqueurs du run de Jason Aaron sur la série Star Wars : l’intrigue originelle lançant la série (un raid sur une usine d’armement de l’Empire), Luke sur la planète des contrebandiers à la recherche d’artefacts Jedi, l’introduction de l’escadron Scar - des Stormtroopers d’élite qui n’hésitent pas à utiliser les reliques de la Guerre des clones comme des bâtons de Magnaguards ou des sabres de Jedi défunts - ou bien encore Luke et la mystérieuse Citadelle hurlante. Il n’y a guère que cette dernière histoire qui nous a déçus : ce n’est pas là une question de qualité, c’est tout simplement dû au fait qu’il n’y a que le premier épisode de cette aventure pour se faire un avis. Frustrant.

Les récits de Jason Aaron sont accompagnés de quelques autres, notamment une aventure sur la planète Crait qui permet à la princesse Leïa de prendre possession, grâce à son caractère astucieux, des installations locales pour le bien des Rebelles. Une passerelle bienvenue vers l’épisode VIII Les Derniers Jedi qui verra cette même planète accueillir le combat final du dit-film !

Les amateurs de la saga Star Wars pourront sans crainte laisser sa chance à cet album qui, s’il ne révolutionnera pas votre connaissance de la saga ou ne vous apportera pas des révélations croustillantes, a de très nombreuses qualités narratives ou d’écriture des personnages (très respectueuse des canons d’origine) pour plaire. Un plaisir de lecture qui est par ailleurs relevé par l’impressionnante équipe de dessinateurs au service de cette série : dans des styles très différents, nous apprécions ainsi beaucoup les planches de Stuart Immonen, celles de Marco Checcetto ou le trait très réaliste de Mike Mayhem.

Toutefois, si vous avez déjà lu les albums de dernière série Star Wars, ce volume ne vous sera gère utile.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Je suis Luke Skywalker. Par Jason Aaron, Kieron Gillen, Greg Pak, Ben Acker, Ben Blacker (scénario), John Cassaday, Stuart Immonen, Jorge Molina, Marco Checcetto, Salvador Larocca, Chris Sprouse, Scott Koblish, Stefano Landini et Mike Mayhem (dessins). Traduction de Thomas Davier. Panini Comics. Sortie le 6 novembre 2019. 320 pages. 26,00 euros.

  Un commentaire ?