Titans Saison 2 : Choc générationnel

2 décembre 2019 0 commentaire
  • Après des années d'éducation martiale, Dick Grayson cherche à s'émanciper de l'ombre de Batman et prend sous son aile une jeune génération de héros, afin de former une nouvelle équipe de Titans. Mais Deathstroke, l'homme qui poussé la première mouture de l'équipe à se séparer n'entend pas les choses ainsi et, sort de sa retraite pour briser l'équipe à peine formée. Deux générations de Titans vont donc devoir rester unis face à un ennemi qui veut les détruire autant psychologiquement que physiquement.

En 1964, quatre ans après que les cadors de DC Comics se soient réunis pour former la Justice League, leurs jeunes acolytes en collants décident de faire de même, donnant ainsi naissance à une junior Justice League à qui l’on donnera rapidement le nom de Teen Titans. Avec les années, l’équipe de super-adolescents devient l’une des plus emblématiques de l’éditeur aux deux lettres, en particulier grâce à des auteurs comme Marv Wolfman, George Pérez et Geoff Johns, dont les travaux sont aujourd’hui une influence majeure de la série télévisée Titans, diffusée sur la plateforme de streaming DC Universe depuis octobre 2018.

Titans Saison 2 : Choc générationnel
Après s’être émancipé de Batman, Robin, le jeune prodige doit maintenant découvrir qui il est.

L’héritage, les conflits générationnels et la famille ont toujours été au centre de l’histoire des (Teen) Titans et c’est une chose que les créateurs de la série ont bien retenue. Ils parviennent à réinventer la mythologie de l’équipe et à la moderniser, en empruntant à diverses époques de l’histoire des jeunes Titans.

Après avoir fait la paix avec son ancien mentor, Dick Grayson doit maintenant évoluer pour devenir autre chose que Robin, l’acolyte de Batman. Le vigilante de Gotham City apparaît d’ailleurs dans la série, enfin presque, puisque Warner Bros. refuse - pour l’instant - que Batman apparaissent en costume dans une série télé. Mais cette interdiction ne vaut pas pour son alter ego, Bruce Wayne, qui apparaît ponctuellement au fil des épisodes pour prodiguer quelques conseils à son ancien protégé, parfois de manière très particulière. Le justicier milliardaire est ici joué par Iain Glen - Jorah Mormont dans Game of Thrones - qui incarne un Bruce Wayne particulièrement serein et apaisé, en fin de cinquantaine, quelque chose d’encore inédit en live action.

Batman, où plutôt Bruce Wayne, veille de loin sur son ancien protégé et ses jeunes Titans.

Nous suivons cette bande de jeunes héros un peu perdu qui essayent pour la plupart d’entre-eux de d’échapper à une influence parentale néfaste. La jeune Rose essaye de se libérer de l’emprise de son père qui n’est autre que Deathstroke, tandis que Raven doit assumer l’héritage démoniaque de son père et que Superboy, clone issu d’un mélange d’ADN de Lex Luthor et Superman est tiraillé entre ses deux "pères".

La narration de la première saison, espaçant l’intrigue principale d’épisodes flashback ou centré sur des personnages secondaires se poursuit ici, donnant un aspect plutôt ludique à la saison avec des épisodes parfois thématiques. Cependant, on regrettera que le récit se dilue dans plusieurs intrigues, amenant ainsi à un final un peu trop vite expédié dans un dernier épisode au montage assez catastrophique.

La série rend hommage même aux aspects les plus étranges de la mythologie DC et même Krypto le super-chien est présent.

On regrettera aussi que pour se montrer plus adulte, la série se complaît dans une extrême-violence, même si, elle est amoindrie par rapport à la première saison. Cette deuxième saison se montre ainsi plus mesurée dans son rapport à la violence et au meurtre, nos héros passent moins pour une bande de psychopathes dégénérés.

Les scénaristes reviennent d’ailleurs sur certains éléments de la première saison qu’ils corrigent ici, donnant enfin l’impression de savoir où ils vont, le premier épisode de cette nouvelle saison devait d’ailleurs originellement clôturer la première, on comprend maintenant pourquoi il a été décalé, même si cette impression de commencer la saison 2 par un épisode de conclusion peut dérouter.

On appréciera cependant que l’équipe créative assume totalement son héritage comics, le spectateur est plongé dans un univers qui a du vécu, où des personnages comme Superman ou Wonder Woman sont en activités depuis des années. La photographie et la réalisation sont d’ailleurs plus travaillés que sur les séries super-héroïques de la CW (Arrow, Supergirl, The Flash...) et les tenues des héros donnent moins l’impression de sortir de chez Lidl. Il y a un véritable effort pour rendre les costumes classiques plus pratiques et modernes, sans leur faire perdre leur identité.

Un bel effort a été fait pour rendre les costumes crédibles tout en respectant le matériel original.

On pourrait presque considérer cette série comme une anti-CW, la chaine ayant
actuellement le monopole des séries super-héroïques - pas moins de 6 ! -. Mais malgré une plus grande liberté de ton permettant à nos personnages d’être parfois vulgaire et d’avoir une vie sexuelle, les différences ne sont pas si nombreuses. Titans est finalement une version plus aboutie des autres séries super-héroïques, sans atteindre les sommets de Daredevil, The Boys, Watchmen ou Légion.

Un moment agréable, d’autant plus que les scénaristes semblent enfin savoir dans quelle direction se diriger, il ne reste plus qu’à attendre la saison 3 pour le découvrir ! En attendant, la saison 2 de Titans qui vient de terminer sa diffusion aux USA vendredi dernier, devrait prochainement arriver sur Netflix pour le public Français.

Fin stratège et combattant hors-pair, Deathstroke est un adversaire de taille pour les Titans.

Voir en ligne : Regarder la série sur Netflix

(par Vincent SAVI)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Titans – Akiva Goldsman, Geoff Johns & Greg Berlanti (développement) - Clint Mansell & Kevin Kiner (musique) - Brenton Thwaites (Robin / Dick Grayson), Esai Morales (Deathstroke / Slade Wilson), Conor Leslie (Wonder Girl / Donna Troy), Curran Walters (Robin II / Jason Todd), Anna Diop (Starfire / Koriand’r), Joshua Orpin (Superboy / Conner), Teagan Croft (Raven / Rachel Roth), Minka Kelly (Dove / Dawn Granger), Alan Ritchson (Hawk / Hank Hall), Chelsea Zhang (Ravager / Rose Wilson), Ryan Potter (Beast Boy / Garfield Logan), Iain Glen (Bruce Wayne) - 13 épisodes

Photos : © Warner Bros. Television

  Un commentaire ?