Jehan Pistolet - L’Intégrale - Par René Goscinny et Albert Uderzo - Ed. Albert René

5 février 2014 0
  • Réédition d'un incunable d'avant "Astérix" par les auteurs-même des aventures du Gaulois. Où l'on découvre que les irréductibles opposants de César ne viennent pas de nulle part...

Quand Astérix devient un "phénomène" en septembre 1966, Goscinny & Uderzo se connaissent depuis 15 ans.

Ils se sont rencontrés dans les bureaux que l’International Press d’Yvan Chéron, qui avait recruté Uderzo, et la World Press de Georges Troisfontaines, qui avait recruté Jean-Michel Charlier et René Goscinny, partageaient avenue des Champs-Élysées.

Goscinny était dessinateur, lui aussi. Mais quand il voit le talent d’Uderzo, il est subjugué et se met à son service. En 1952, Chéron a besoin d’une nouvelle bande dessinée pour La Libre Junior, le supplément pour la jeunesse que La Libre Belgique offre à ses jeunes lecteurs, à l’instar du Petit XXe avant la guerre.

Le 26 juin 1952 paraissent les premières planches de Jehan Pistolet, "ancêtre" de Oumpah-Pah et d’Astérix. Le duo se rôde, tente toutes les fantaisies. Dans le dossier introductif de cette intégrale, truffé de documents rares et inédits, Dionen Clauteaux met en parallèle ces pages où nos deux auteurs font déjà merveille avec les grandes œuvres ultérieures Lucky Luke, Oumpah-Pah ou Astérix : les panneaux drolatiques à l’entrée des villes ? Ils y sont déjà ! Le banquet final qui clôture l’aventure, aussi...

Jehan Pistolet - L'Intégrale - Par René Goscinny et Albert Uderzo - Ed. Albert René
Dans le dossier introductif, Dionen Clauteaux opère une comparaison avec les oeuvres postérieures de nos auteurs : lucky Luke, Oumpah-Pah, Astérix...
(c) Albert-René

Ce qui frappe, c’est que le dessin d’Albert Uderzo, au départ semi-réaliste (Jehan Pistolet vous a des airs de Laverdure) qui file tout doucement vers ce dessin humoristique si caractéristique où chaque détail est finement observé et parfaitement ressenti. La potion magique d’Astérix est déjà là !

Merci aux éditions Albert René qui ont opéré la réfection de ces planches sept ans durant, et de nous faire redécouvrir dans cette intégrale (un peu passée inaperçue en septembre dernier en raison de la déferlante Astérix) les aventures qui ont égayé aussi bien les pages de La Libre Junior que de Pilote où ces aventures furent publiées au tournant des années 1950-60.

La page 167 de Jehan Pistolet
(c) Albert-René

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?