Astérix – Astérix Chez Les Bretons (Edition de Luxe) – Par René Goscinny & Albert Uderzo – Hachette

Par David SPORCQ Excellent 5 juin 2023 
Le prochain album d’Astérix « L’Iris Blanc » sortira le 26 octobre de cette année. C’est bientôt et en même temps, cela va être long d’attendre jusque là. Qu’à cela ne tienne et afin de nous aider à patienter, les éditions Hachette publient en version de luxe un des albums préférés d’Albert Uderzo lui-même. C’est déjà le dixième album de l’époque Goscinny et le seizième toutes périodes confondues à bénéficier de ce format. Le premier tirage de cette édition est limité à 5.000 exemplaires alors que le tirage de la version originale de 1966 était de 900.000 exemplaires. C’est d’ores et déjà un collector.

L’ouvrage se présente comme ses prédécesseurs : en grand format, dos toilé, divisé en trois parties (les planches en couleur, un dossier de 30 pages et les planches originales).

Analysons brièvement la première partie. Les couleurs sont belles et la relecture en ce format est d’un grand confort (d’autant plus apprécié par les plus anciens d’entre nous à la vue déclinante). Des détails nous apparaissent enfin pour parfaire notre bonheur. L’histoire, nous la connaissons mais grâce au génie de ces deux maîtres d’œuvre, on se surprend à rire encore et toujours à cette multitude de gags et de références culturelles qui s’enchaînent sans temps mort.

Un foisonnement d’idées dont seul René Goscinny en avait la recette. Une partie des secrets de celle-ci est dévoilée dans le superbe dossier central. La méthode paraît pourtant des plus simples et classiques : il notait quelques idées convenues sur le peuple anglais ainsi que des lieux communs incontournables avec leur traduction latine. Ces petites notes sont ici reproduites. Ce formidable document sera très apprécié des fans du gaulois.

Venait ensuite le synopsis tapé à la machine et ici reproduit dans son intégralité (15 feuillets). Ce document inédit est remarquable car il permet de constater combien le scénariste était précis et claire. On apprend également, en examinant les planches correspondantes à mesure que notre lecture du synopsis progresse (exercice des plus amusants et intéressants), que le dessinateur respectait dans tous leurs détails les indications de son ami.

Cette relecture approfondie, enrichie de ces documents inédits, ravive notre plaisir à redécouvrir cette aventure. On remarque également que de nombreux détails seront ajoutés par la suite au synopsis du scénario. Par exemple, la célèbre apparition des Fab Four en dernière case de la planche 15b n’est nullement mentionnée dans cette première partie du travail de René Goscinny.

Cette référence à la Beatlemania, nous rappelle à quel point, la série a toujours fait écho à l’actualité du moment. En effet, ces planches ont été publiées dans Pilote à partir du 9 septembre 1964 et les Beatles avaient sorti leur premier album le 22 mars 1963 et leur premier passage à Paris ( trois semaines à l’Olympia) datait de janvier 1964.

Enfin les scans des planches originales (sauf les planches 29,35 et 36 qui sont remplacées par les versions de la Grande Collection) sont toujours un régal. Ils sont de belle facture. En les examinant, on y perçoit par endroits des traces de crayonnés qui ont persisté sous l’encrage (par exemple à la case 1 de la planche 5b). La même constatation s’opère au niveau du lettrage (par exemple dans le premier phylactère de la case 1 de la planche 6b). De menus détails mais si précieux et savoureux aux yeux des passionnés de la série.

En bref, concernant cet album, nous laisserons le mot de la fin au cousin germain d’Astérix, Jolitorax : « Bonté gracieuse ! Je dis, ça c’est un morceau de chance ! ».

« Fin de l’épisode. »

(par David SPORCQ)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782014001310

Asterix Hachette ✍ René Goscinny ✏️ Albert Uderzo tout public Humour France
 
Participez à la discussion
4 Messages :
CONTENUS SPONSORISÉS  
PAR David SPORCQ  
A LIRE AUSSI  
Collectors  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD