Justice League 1 - Par Geoff Johns & Jim Lee - DC Comics

6 septembre 2011 0 commentaire
  • Septembre marque le renouveau du DC Universe avec les 52 nouvelles séries que lance la Distinguée Concurrence. Série tant attendue par les fans puisqu'elle marque le retour de Jim Lee en tant que dessinateur et surtout, le renouveau de la série Justice League qui était en perte de souffle.

Suite à l’event « Flashpoint » (qui devrait être publié en français en 2012) et aux révélations qu’il contient sur le New 52, la série Justice League reprend donc au numéro 1.

Qui dit numéro 1, dit nouvelle genèse de la Justice League. Ce numéro s’ouvre sur Batman poursuivant un éventuel terroriste sur les toits de Gotham, il y a cinq ans. Celui-ci est lui même pris en chasse par les hélicoptère du GCPD et tente de les tenir hors de portée de l’être mécanique en fuite.

Justice League 1 - Par Geoff Johns & Jim Lee - DC Comics
Le retour de JLA et de Jim Lee
(C) DC Comics

Batman est alors surpris de voir un camion de pompier vert s’encastrer dans le fugitif, révélant ainsi l’arrivée d’Hal Jordan, Green Lantern du secteur 2814.

Hal n’en revient pas de voir que Batman existe et qu’il n’est pas une fiction, sorte de légende que les bandits en tout genre craignent sans jamais voir.

Les deux héros cherchent alors une explication sur l’être mécanique, qui se révèle être extraterrestre, et Batman suggère d’aller voir un autre extraterrestre établi sur Terre.

Pour ne pas trop vous en dire, ce numéro fait la présentation de Batman et Green Lantern, mais fait aussi apparaître le futur Cyborg et surtout, celui que tout le monde attend, mais nous vous laissons la surprise de la dernière page.

Batman par Jim Lee
(C) DC Comics

Le scénario de Geoff Johns est assez convenu mais vraiment efficace. À la fin du numéro, on a qu’une seule envie : avancer la montre pour accéder à la suite.

Au dessin, Jim Lee reprend ses marques, même si ce n’est pas au niveau d’un Batman Hush. Les dessins restent très attrayants et on se surprend à parcourir chaque recoin des différentes vignettes, et sutout à s’extasier devant les splash pages.

Avec toute l’opération marketing sur le New 52, il faut dire que nous attendions ce Justice League 1 au tournant. Nous ne sommes pas du tout déçu. Ce numéro remplit son cahier de charges et nous donne envie de lire la suite le plus vite possible.

Mais avant le numéro 2, bon nombre de séries très attendues, telles qu ’Action Comics mené par l’Écossais Grant Morrison ou alors le renouveau d’Aquaman par Geoff Johns ne manquerons pas de nous tenir en haleine en attendant le prochain épisode.

(par Antoine Boudet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?