L’Âge d’or de la bande dessinée belge exposé à Liège

18 janvier 2015 2 commentaires
  • Dans les années 1970, le ministre belge de la culture Jean-Maurice Dehousse était un fan de bande dessinée. Il a l'idée, sait-on jamais, de constituer un petit fonds d'originaux auprès des grands auteurs belges de bande dessinée. Il va chez eux, il a le choix. Pendant près de 40 ans, cette collection a été quasiment oubliée. Elle ressort aujourd'hui dans un magnifique livre-catalogue et une exposition lui est consacrée à Liège et bientôt à Paris.

À l’occasion de la sortie de l’ouvrage’L’Âge d’or de la bande dessinée belge : la collection du Musée des Beaux-Arts de Liège (Les Impressions nouvelles) dont nous parlions récemment, le musée des Beaux-Arts de Liège (BAL) a réalisé une petite exposition concentrée autour de 13 joyaux issus de cette collection.

L'Âge d'or de la bande dessinée belge exposé à Liège
(de g. à dr.) Les auteurs Dany et Denis Lapière ainsi en présence du coauteur de l’ouvrage, Thierry Bellefroid en présence des plus hautes autorités liégeoises.
Photo : Roland Massart.

C’était dans les années 1970, sous l’impulsion visionnaire du ministre belge de la culture Jean Maurice Dehousse, que ce fonds avait été créé pour permettre au Département des affaires culturelles de la ville d’acquérir des planches originales d’auteurs de grand renom.

Lors de l’inauguration faite sous le patronage du bourgmestre de Liège, M. Willy Demeyer, une centaine d’invités ont pu apprécier la présentation, savante et passionnée, faite par le directeur de l’ouvrage, Thierry Bellefroid.

Le fusée de Tintin fonçant vers la Lune. Planche mythique !
© Casterman / Moulinsart

La couverture dessinée par Olivier Grenson est un hommage à ses aînés de l’École belge : Morris, Peyo, Jacobs, Macherot, Comès, Hermann,, Lambil, Hausman, Graton, Will, Maréchal...

Plutôt que d’exposer les 84 planches du fonds, Thierry Bellefroid a retenu treize pépites merveilleuses (allusion à XIII ?) qui seront présentées prochainement sur Paris au Centre Wallonie-Bruxelles (nous en reparlerons).

Le choix est formidable. Pensez : le ministre a eu le choix des planches à une époque où celles-ci n’étaient considérées que par un cercle restreint d’amateurs. On y trouve le mythique Gaston Lagaffe de Franquin, une planche mythique de La Marque jaune, le chef d’œuvre d’Edgar P. Jacobs et la célèbre fusée à damier de Tintin d’Hergé fonçant vers la lune ! Le public remarqua l’incroyable lisibilité de la planche de Lucky Luke de Tortillas pour les Dalton d’où les Dalton se détachent de façon immédiatement identifiable, tandis que la séquence se termine par une réflexion méprisante de Jolly Jumper pour le pauvre Rantanplan. Que dire aussi de cette planche de Johan & Pirlouit : Le Sortilège de Maltrochu de Peyo dans laquelle se trouvent réunis nos héros, de même que les fameux Schtroumpfs ?

La magnifique planche de {Lucky Luke : Tortillas chez les Dalton}.
© Morris/ Dupuis

Deux auteurs, signataires des commentaires publiés dans le livre, Denis Lapière et Dany, étaient également présents à l’inauguration. Ce dernier s’étendit sur le talent hors normes de son compagnon de route Hermann dont une planche de Bernard Prince est exposée ici, et la simplicité de Peyo, tandis que Lapière évoquait Jean Graton et Michel Vaillant dont il scénarise actuellement les aventures.

Un public ravi, une atmosphère bon enfant et des regards enthousiastes sont ce que l’on retient de cette soirée dans laquelle le bourgmestre de Liège évoqua en aparté sa passion pour le dessin et son projet de créer un festival de BD dans la Cité ardente.

Le bourgmestre Willy Demeyer (à gauche), en présence de l’initiateur de cette collection, M. Jean-Maurice Dehousse (au centre) dont la barbe se rapproche de plus en plus de celle d’Yvan Delporte, le rédacteur en chef mythique de Spirou.
Photo : Roland Massart

(par Roland MASSART)

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

L’Âge d’or de la bande dessinée belge présente : La collection du Musée des Beaux-Arts de Liège.

Accessible au public jusqu’au 1er février 2015.

Plus d’infos : L’âge d’or de la bande dessinée

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • L’Âge d’or de la bande dessinée belge exposé à Liège
    18 janvier 2015 20:17, par Thierry Bellefroid

    Chers amis,
    Permettez que je rectifie une erreur : je ne suis nullement le commissaire de l’exposition réalisée au BAL, ni même responsable du choix des planches proposées au public. Il s’agit d’une initiative du musée lui-même. En l’occurrence, c’est la Conservatrice Carmen Genten qui a fait ce choix. Ma présence et l’introduction que j’ai pu faire de ces planches n’était due qu’à ma collaboration au livre des Impressions Nouvelles.

    Répondre à ce message