L’ŒIL DU LIBRAIRE – Le nouveau [PODCAST] d’ActuaBD [Mai 2021]

15 mai 2021 2
  • Grâce à notre collaborateur Thomas Figuères, en ce moment libraire au civil, en ce moment, car ce jeune homme ira loin, nous vous présentons aujourd’hui un rendez-vous mensuel inédit : L’Œil du libraire. Le principe, c’est que deux libraires vous commentent les meilleures ventes du mois précédent, car ce sont souvent des BD qui occupent l’actualité et puis trois coups de cœur, pas forcément et même peut-être systématiquement dans la liste des best-sellers. Au menu ce mois-ci, l’album jeunesse "Elle(s)" par Kid Toussaint et Stokart Aveline (Le Lombard), l’émouvant "En toute conscience" de Livio Bernardo et Olivier Peyon (Delcourt) et enfin l’incontournable "Mademoiselle Baudelaire" de Bernard Yslaire (Dupuis). N’oubliez pas de vous abonner et n'hésitez pas à nous faire vos retours en commentaires !

"Elle(s)" par Kid Toussaint & Stokart Aveline (Le Lombard), on vous en a parlé, sous la plume d’Adrien Laurent : «  Elles : premier album d’une série qui s’annonce prometteuse sur le changement de personnalité. Si, au scénario, Kid Toussaint, commence à devenir un auteur reconnu, au dessin, Aveline Stokart, signe un premier album réussi. »

L'ŒIL DU LIBRAIRE – Le nouveau [PODCAST] d'ActuaBD [Mai 2021]

"En toute conscience" de Livio Bernardo & Olivier Peyon (Delcourt), on ne l’a pas encore chroniqué mais cela ne saurait tarder. Voici ce qu’en dit l’éditeur : «  À l’asso « En toute conscience », on milite pour le droit à l’euthanasie, mais on aide surtout dans l’illégalité totale ceux qui veulent abréger leur souffrance. Jusqu’au jour où débarque Vincent, 25 ans, qui veut en finir suite à un chagrin d’amour. Sidérés, ces vieux militants font mine d’accéder à sa requête, et sous couvert de l’aider à mourir, vont tout faire pour lui redonner goût à la vie. »

Quant à "Mademoiselle Baudelaire" de Bernard Yslaire (Dupuis), nous l’avons déjà chroniqué sur le site, interviewé l’auteur et même fait gagner à quelques-uns d’entre vous dans un concours. Voici comment nous le décrivions dans notre chronique : « Le dernier opus d’Yslaire fait événement. À l’occasion du bicentenaire de la naissance de Baudelaire, toujours dans la veine dix-neuvièmiste dont il a le secret, le dessinateur belge nous raconte le destin d’un personnage qui a vécu dans l’ombre du poète parisien, doublement ostracisé parce que métisse et parce que femme. »

Trois albums « coup de cœur » que vous pouvez retrouver chez votre libraire favori.

-  Acheter "Elle(s)" par Kid Toussaint et Stokart Aveline (Le Lombard) BD Fugue, FNAC, Amazon.

-  Acheter "En toute conscience" de Livio Bernardo et Olivier Peyon (Delcourt) BD Fugue, FNAC, Amazon.

-  Acheter "Mademoiselle Baudelaire" de Bernard Yslaire (Dupuis) BD Fugue, FNAC, Amazon.

Une production ActuaBD SAS. Réalisation : Thomas Figuères, Manon Dias Santos & Léo Jacquet. © 2021

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

- Découvrir sur Spotify
- Découvrir sur Anchor
- Découvrir sur Breaker
- Découvrir sur Google Podcasts
- Découvrir sur Apple Podcasts
- Découvrir sur Pocket Casts
- Découvrir sur Radio Public

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • "Grâce à notre collaborateur Thomas Figuères, en ce moment libraire au civil, en ce moment, car ce jeune homme ira loin"

    Voulez-vous dire par là que le métier de libraire, c’est vraiment un pis-aller, en attendant mieux ?

    Stephan.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 17 mai à  10:52 :

      Non, je veux simplement dire que, comme pour le journalisme, le métier de libraire mène à tout. On ne compte plus le nombre de libraires devenus éditeurs, voire même auteurs. Nous sommes dans un monde qui n’est plus figé, on peut avoir différents métiers dans une même vie. Et Thomas Figuères me semble avoir les qualités qui permettront cela puisque déjà, il cumule son métier avec ses activités de journaliste.

      Répondre à ce message