Newsletter ActuaBD

L’Ostie d’chat – T2 et T3 – Par Iris et Zviane – Delcourt

  • Suite et fin de ce blog-feuilleton à quatre mains mettant en vedette Jasmin, Jean-Sébastien et leur chat Legolas. Encore une fois, les éléments qui font le succès de la série (humour, moments touchants et retours dans le passé) sont au rendez-vous.
L'Ostie d'chat – T2 et T3 – Par Iris et Zviane – Delcourt
Illustration de couverture du tome 2 réalisée par Iris
L’Ostie d’chat par Iris et Zviane, Delcourt. DR.

L’Ostie d’chat, c’est l’histoire de Jean-Sébastien et de Jasmin, deux adolescents attardés qui se partagent la garde de Legolas, un chat particulièrement bête et laid. Le feuilleton relate ainsi les hauts et les bas de leur amitié, de leurs amours et de leurs carrières.

Depuis son retour à Montréal, Jean-Sébastien « Number One » Manolli, qui a la fâcheuse habitude de coucher avec des « folles », n’arrête pas de se prendre la tête avec les femmes. Après avoir flirté dangereusement avec Claire, la copine de son vieil ami Stéphane, il se tombe éperdument amoureux de Natasha Savage dite « la salope ». De même, lorsque Julie, l’ex-petite amie de Jasmin, réapparaît, il ne lui en faut pas plus pour se brouiller avec son meilleur ami. J-S apprendra-t-il enfin à devenir adulte ? Trouvera-t-il un jour le grand amour ? Saura-t-il s’engager ?

De son côté, Jasmin, naturellement timide avec le sexe opposé, n’est pas en reste. Partagé entre Claire, Julie et Maude (son amie indéfectible), il devra apprendre à s’affirmer, tout en réparant les dégâts de J-S et en gérant sa nouvelle carrière musicale avec Les Doigts sales. Heureusement que Legolas est là pour réconcilier les deux amis, qui, malgré leurs promesses, ne cessent de se quereller au sujet des femmes.

Extrait du tome 2 réalisé par Iris
L’Ostie d’chat par Iris et Zviane, Delcourt. DR.

En plus de cette trame principale, les deuxième et troisième tomes de L’Ostie d’chat nous permettent, comme toujours, d’explorer le passé parfois trouble des personnages : la relation difficile entre Jasmin et son père absent, la blessure de Maude au bal des finissants, les problèmes de Josée (la sœur de Jasmin) et le difficile séjour de Jean-Sébastien au Cégep de Jonquière.

Tous ces éléments font de L’Ostie d’chat un feuilleton dense, captivant et riche en rebondissements qui se lit d’un trait, malgré la complexité d’une narration marquée par de nombreux sauts temporels. Au niveau graphique, les traits distinctifs d’Iris et de Zviane s’harmonisent bien et la complicité est au rendez-vous. L’évolution du dessin d’Iris depuis le premier tome est d’ailleurs particulièrement notable. Enfin, signalons l’adaptation papier réussie des deux mémorables séquences d’animation du blog.

L’Ostie d’chat demeure ainsi un feuilleton qu’il fait bon lire et, surtout une série qui risque de nous manquer.

(par Marianne St-Jacques)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
8 Messages :
  • Y-a-t-il prévu une sortie d’une version française ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Matthieu V le 25 juin 2012 à  10:41 :

      Pourquoi ? Vous n’êtes pas intellectuellement capable de comprendre le français d’ailleurs que celui de Paris ?

      Oufti, binamé va !

      Répondre à ce message

      • Répondu par antony le 26 juin 2012 à  00:13 :

        Ce n’est pas du français ça, pitcher, faque, what is it honey etc...

        Répondre à ce message

        • Répondu par Matthieu V le 26 juin 2012 à  16:06 :

          Et vous n’avez pas compris ?

          Le commentaire en anglais des deux dernières cases est une évidence dans un couple bilingue (situation très fréquente aux frontières). Quand au reste, ce sont des expressions anglaises francisées, un enrichissement de la langue en quelque sorte. Je suis sur qu’on en trouverait des pareilles à Strasbourg, Lausanne, Bruxelles, Kinshasa...

          Franchement, il n’y a pas de quoi battre un chat.

          Répondre à ce message

    • Répondu par Alex le 25 juin 2012 à  20:38 :

      Allez, arrêtez un peu de nous prendre pour des idiots ! Cet album et le blog qui l’accompagne ont été recensés avec détails sur ce site. Vous avez suivi ou pas ? Alors d’où vient votre question ? Admettez : vous vous fichez carrément de l’album et de son devenir pour nous balancer une énième pique xénophobe en bon blaireau des forums. Pauvre de vous ! Cette série est une superbe réussite. Que vous manquez du coup dans votre omniscience. Gros malin, va !

      Répondre à ce message

    • Répondu par Marianne le 25 juin 2012 à  21:36 :

      Je ne suis pas certaine de bien comprendre votre question. La série est publiée par un éditeur français (Delcourt) et elle est sortie en librairie en France quelques semaines avant paraître au Canada.

      Mais si vous faites allusion à la langue elle-même (soit au français québécois), non, je doute fortement qu’on en fasse une version "doublée" en français européen (comme c’est parfois le cas avec les séries télé ou les films québécois sous-titrés en France).

      Cela dit, en ce qui concerne le débat sur les régionalismes, les patois locaux et les différentes variantes du français, je vous invite à lire les commentaires publiés à cet effet dans le forum de la critique du premier tome : http://www.actuabd.com/L-Ostie-d-chat-T1-Par-Iris-et

      Répondre à ce message

      • Répondu le 26 juin 2012 à  20:33 :

        C’est vrai qu’un film avec un doublage en québecquois c’est injouable.

        Répondre à ce message

    • Répondu par Kyon le 17 juillet 2012 à  10:16 :

      On dit "La sortie d’une version en français est-elle envisagée ?", et la réponse est "oui", même si ce n’est pas du beau français comme le vôtre.

      Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD