La Tour fantôme T4 - Par Taro Nogizaka (Trad. Victoria Tomoko Okada) - Glénat

1er octobre 2014 0 commentaire
  • Quatrième tome de {La Tour fantôme}, une série toujours aussi riche et stimulante. Une réussite qui ne se dément pas.

Nouvelles péripéties pour Taïchi et Tetsuo : après l’épisode du labyrinthe sous la Tour, les pires soupçons pèsent sur eux car, tandis que certains témoins se rétractent, le corps de l’Horloge de la mort, le mystérieux assassin contre lequel luttent nos héros, demeure introuvable. Il leur faut donc prendre la fuite et se faire discret : les voilà en cavale !

Cette situation est, comme toujours dans cette série, l’occasion de proposer à la fois de véritables aventures très divertissantes, dans le registre policier ou de l’épouvante, et une exploration psychologique des personnages doublée d’une réflexion sur la société témoignant d’une réelle finesse.

Ici, pour dissimuler leur identité, Taïchi et Tetsuo, recherchés en tant que deux hommes, se font passer pour un jeune couple. Mais pas celui qu’on attend ! Tetsuo, la jeune fille qui se pense un garçon et se conduit comme tel conserve le rôle masculin tandis que Taïchi accepte d’endosser un déguisement de fille, s’ouvrant ainsi à une perception du monde et à des sentiments totalement neufs pour lui.

La Tour fantôme T4 - Par Taro Nogizaka (Trad. Victoria Tomoko Okada) - Glénat
Un travestissement inattendu !
La Tour fantôme T4 © 2011 Taro Nogizaka

Le trouble des genres et l’émoi sexuel auquel il est associé se révèlent passionnants à travers la mise en scène qu’en offre Taro Nogizaka. D’autant que les circonstances de la cavale en démultiplient enjeux et portée.

En effet, notre joli couple se retrouve coincé dans un village vivant selon d’anciennes coutumes et dont l’économie repose sur la culture du pavot et la vente illégale d’opium. Interdits de quitter les lieux pour ne pas divulguer ce que cachent les villageois, ils sont en plus sommés d’assurer la descendance d’une communauté qui peine à se renouveler !

De quoi corser encore les choses avant qu’un nouveau meurtre, bien évidemment mystérieux, ne vienne s’ajouter au tableau. Tout bonnement formidable.

L’accueil dans le village où ils ont échoué
La Tour fantôme T4 © 2011 Taro Nogizaka
Ce qui leur est demandé en échange de leur survie !
La Tour fantôme T4 © 2011 Taro Nogizaka

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

La Tour fantôme T4. Par Taro Nogizaka, d’après le roman de Ruiko Kuroima. Traduction Victoria Tomoko Okada. Glénat Manga. Sortie le 17 septembre 2014. 224 pages. 7,60 euros.

Lire les précédente chroniques consacrées à La Tour fantôme :
- Chronique du tome 1
- Chronique du tome 2
- Chronique du tome 3

Commander le tome 1 chez Amazon ou à la FNAC
Commander le tome 2 chez Amazon ou à la FNAC
Commander le tome 3 chez Amazon ou à la FNAC
Commander le tome 4 chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?