La complainte des landes perdues - T5 : Moriganes - Par Dufaux & Philippe Delaby - Dargaud

22 janvier 2005 1 commentaire
  • Oyez, oyez, bonnes gens, le sieur {{Dufaux}} va vous narrer une nouvelle {Complainte des landes perdues}. Installez-vous confortablement et vibrez au récit du conteur qui vous emmènera sur l'île d'Eruin Duléa.

Il vous narrera les exploits des Chevaliers du Pardon, une société de moines qui a dû lutter contre de redoutables sorcières, les moriganes.
Ces religieux sont armés de leur foi et de leur pureté d’âme, vertus incomparables dans ce monde païen. Jean Dufaux vous chantera la geste de Seamus, un jeune moine guerrier que les plus anciens d’entre vous reconnaîtront pour avoir suivi ses aventures dans la complainte précédente où il était le mentor de la jeune Sioban. Le destin de cette dernière fut enluminé par Gregorz Rosinski.

Aujourd’hui, le dessin a été confié à Philippe Delaby qui vous régalera de son trait alliant académisme et modernisme, vous serez subjugués par une mise en couleurs directes des plus évocatrices. Votre regard admirera chaque planche de cette complainte tant les personnages sont bien campés et les femmes sensuelles. Vous serez aussi conquis par la qualité de la maquette proposée par Piotr Rosinski.

Alors, n’hésitez pas un instant et venez vibrer aux exploits du jeune Seamus, trembler face aux terribles dragons et moriganes, frissonner dans les landes de ce pays magique. Moriganes, une des meilleures histoires proposées en 2004, ravira les amateurs de récits épiques empreints de magie et de sorcellerie. Un conte d’héroic-fantasy développé avec maestria par Jean Dufaux et Philippe Delaby.

(par Erik Kempinaire)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • 2 Fois par an, je me fais une après-midi "BD à la Fnac" pour trouver par hasard les suites de mes albums favories ... mes yeux se sont illuminés et mon coeur a battu, lorsque j’ai vu "une suite" ? De la complainte des landes perdues. J’entrouve le 1er feuillet ... certes, il ne faut pas dire à chier ou c’est pas bon mais j’aime pas ... decu, effectivement car je "n’aime pas" le nouveau graphiste.
    Dommage, c’était bien ... avant !

    Répondre à ce message