« Le Procès Colonna » de Tignous et Paganelli Prix France Info 2009

22 mars 2009 1 commentaire
  • Le mardi 17 mars 2009, à l’occasion de son quinzième anniversaire, le Prix France Info a été remis à Tignous et Paganelli pour « Le Procès Colonna » (12 bis), sur le stand de Radio France/France Info du Salon du Livre de Paris.

Un jury de onze journalistes de France Info, présidé par son directeur, Patrick Roger, et comprenant le chroniqueur BD de la station, Jean-Christophe Ogier, a décerné le Prix France Info de la bande dessinée d’actualité et de reportage à Tignous et Dominique Paganelli pour « Le Procès Colonna ». En quinze ans d’existence, l’attribution de cette récompense, qui distingue chaque année un ou des auteurs ayant puisé la matière de leur récit dans l’actualité, s’est illustrée par l’excellence de ses choix. Il suffira, pour s’en convaincre, de citer quelques-uns des précédents lauréats : Palestine, une nation occupée de Joe Sacco, Vertige Graphic (1999) ; Déogratias de Jean-Philippe Stassen, Dupuis (2001) ; Persépolis (tome 2) de Marjane Satrapi, L’Association (2002) ; Le Photographe (tome 2) d’Emmanuel Guibert, Didier Lefèvre et Frédéric Lemercier, Dupuis (2005) ; Les mauvaises gens d’Étienne Davodeau, Delcourt (2006), etc.

« Le Procès Colonna » de Tignous et Paganelli Prix France Info 2009
Remise du Prix France Info 2009
La remise du Prix France Info 2009 à Tignous et Paganelli
Photo : © 2009 Florian Rubis

Impressions et moments touchants de trente-quatre journées d’audience

Du 12 novembre au 13 décembre 2007, Yvan Colonna, assassin présumé du préfet de Corse Claude Érignac, tué le 6 février 1998, a été jugé et condamné à la prison à perpétuité par une cour d’assises spéciale. Tignous et Dominique Paganelli ont suivi les débats. Ils ne présentent pas les « minutes » ou « l’intégrale » du procès, mais livrent leurs impressions et ce qui les avaient touchés lors de ces trente-quatre journées d’audience. Comme leur déroulement n’a pu être photographié ou filmé, conformément à la loi, ce témoignage dessiné prend d’autant plus de relief que le procès en appel d’Yvan Colonna connaît actuellement de notables remous.

Tignous exerce l’estimable profession de dessinateur de presse depuis 1980. Outre Charlie Hebdo, partenaire de 12 bis, ou Fluide Glacial notamment, il a été publié dans différents magazines d’actualité ou Télérama.

Dominique Paganelli, journaliste politique et judiciaire, a collaboré avec d’importantes stations de radio ou des chaînes de télévision. Par ailleurs connu pour son intérêt pour le ballon rond, cet ex-rédacteur en chef des Cahiers du football et auteur de Libre arbitre (Actes Sud, 2006), est également réalisateur de documentaires.

Au micro de France Info
Tignous et Paganelli s’expriment sur les ondes de France Info, en compagnie de son chroniqueur BD, Jean-Christophe Ogier
Photo : © 2009 Florian Rubis

Le Prix France Info 2009 vient aussi couronner les efforts méritoires de 12 bis. Dominique Burdot et Laurent Muller, anciens de Glénat, ont fondé récemment (2008) cette dynamique maison d’édition de bandes dessinées, sise au 12 bis, avenue des Gobelins, à Paris. Les albums qu’ils font paraître ne comportent pas de page 13, mais seulement une page numérotée 12 bis…

La BD, moyen moderne et adapté pour rendre compte de certaines expériences

La récompense accordée au Procès Colonna confirme, si besoin était, la vitalité persistante de la bande dessinée, fondée sur l’alliance de l’image et du texte. Trop longtemps considérée comme un médium réservé aux enfants, elle s’affirme en fait comme un moyen adulte, particulièrement moderne et adapté pour rendre compte de certaines expériences.

Comme le démontrait déjà, par exemple, Fax de Sarajevo, le poignant roman graphique de Joe Kubert, primé par France Info en 1998. Rappelons que cette chronique d’un an et demi d’enfer s’appuyait sur les envois de messages par fax au grand dessinateur américain de son agent bosniaque, Ervin Rustemagic, de Strip Art Features, prisonnier avec sa famille dans Sarajevo en état de siège.

Décidément, la bande dessinée est loin d’avoir abdiqué face à la concurrence du jeu vidéo et des nouvelles technologies. L’adaptation spécifique réalisée par Choyooz du Procès Colonna de Tignous et Paganelli présentée lors de la remise de leur prix, consultable sur téléphone portable et autres supports numériques, le confirme.

« Le Procès Colonna » sur mobile
« Le Procès Colonna » de Tignous et Paganelli est accessible sur téléphone portable
Photo : © 2009 Florian Rubis

(par Florian Rubis)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Le Procès Colonna – par Tignous et Paganelli – 12 bis – 120 pages, 15 euros

Commander l’ouvrage sur Internet

En médaillon : Les lauréats : Tignous et Paganelli
Photo : © 2009 Florian Rubis

Lire aussi : Une interview des fondateurs des éditions 12 bis

 
Participez à la discussion
1 Message :