Les blorks de Midam ne seraient pas catholiques ?

10 mars 2010 39 commentaires
  • Midam serait-il irrévérencieux pour les catholiques ? C’est ce que semble penser une chroniqueuse de Famille Chrétienne, un périodique édité par la holding propriétaire des éditions Dupuis, Média-Participations, relayée par le bloggeur de {Cité & culture}, un blog destiné aux "laïcs chrétiens dans la cité", l'un et l'autre en croisade contre les blorks impies.

La filiale de la holding Média-Participations, Mediatoon, est spécialisée dans la vente des licences du catalogue de l’ensemble des maisons d’éditions du groupe (Dargaud, Dupuis, Le Lombard, Fleurus, etc.). Dernièrement, elle a autorisé la société de restauration rapide McDonald de publier un petit livre autour de l’univers de Kid Paddle, offert aux enfants à l’achat d’un de leurs produits.

Or, un gag issu de ce livret suscite la controverse. La cause de cette polémique ? Le mariage d’un blork dans une église !

Dans un article paru le 5 mars dernier, suite à un appel à « mobilisation » de Juliette Levivier chroniqueuse à Famille Chrétienne, le très catholique blog « Cité & Culture, Laïcs Chrétiens dans la Cité » parle d’une « Parodie insultante » et attaque aussi bien McDo que Dupuis.

Les blorks de Midam ne seraient pas catholiques ?
Jésus, Marie, Joseph ! Un monstre se marie à l’Eglise ! Scandale !
Illustration issue de "Cité et Culture" (C) Dupuis / Midam

« C’est quand même un comble... », s’exclame Cité & Culture dont le bloggeur anonyme n’en revient pas que l’on puisse représenter un monstre se mariant à l’église dans une bande dessinée publiée par les éditions Dupuis, une filiale de Média-Participations, par ailleurs propriétaire, via Edifa et Fleurus, de plusieurs maisons d’édition proches de l’Église. Un groupe également propriétaire de l’agence de presse francophone vaticane, I-Média !

Plus loin, le rédacteur publie ses échanges avec la journaliste de Famille chrétienne à propos de Dargaud, éditeur de « BD ignobles ». Il renvoie pour preuve ses lecteurs à un article du Canard Enchaîné qui, dans un article du 24 février dernier, titré : « BD Pornos pour la gloire de Dieu ». L’article d’Hervé Liffran relevait à raison « l’incohérence » d’un groupe qui, « côté bénitier », se donne pour mission de défendre les valeurs de l’Église tout en publiant, « côté démoniaque  », « des mangas audacieux agrémentés de scènes de cunnilingus, de sadomasochisme ou d’ébats lesbiens », tout ceci écrit le Canard, « au nom du pèze »...

Le site "Cité et culture" mettant en cause les éditions Dupuis
Capture d’écran - (C) ActuaBD.com

Des informations douteuses

Dans son échange avec « Cité & Culture », la journaliste de Famille Chrétienne, Juliette Levivier, fait état d’informations erronées, sinon tendancieuses. Défendant le PDG de son groupe, Vincent Montagne, elle écrit : « Rien de tout cela ne m’a échappé. Il est difficile, en effet, de faire cohabiter des sociétés dont les préoccupations, les clients et la philosophie sont aussi différents… Cela nous met parfois dans des situations difficiles comme celle-ci. Monsieur Montagne le Président du groupe Média-Participations est un homme dont l’honnêteté, les convictions et l’engagement au service de l’Église ne sont pas à démontrer. »

Semble-t-il bien renseignée auprès du saint-homme, elle ajoute : « Il a été effaré, comme nous, de découvrir ce livret qui, je crois, a été retiré de la vente hier. Il n’est évidement pas au courant de tout ce qui se publie dans le groupe et, en l’occurrence, la société Dupuis n’a pas joué son rôle en vérifiant le contenu de ce qu’elle avait commandé à Midam pour McDo. Ce dessinateur, d’ailleurs, ne sera désormais plus publié par notre groupe et les processus de vérification vont certainement être remis à plat. »

Houlà, les éditions Dupuis essuieraient-elles bientôt le coup de crosse ?

Cela nous semble peu probable car, nos lecteurs le savent bien : c’est plutôt pour des raisons commerciales et par volonté d’indépendance que Midam a quitté Dupuis pour créer Mad Fabrik et non par la décision des éditions Dupuis, comme le laisse entendre notre journaliste qui a du entendre des voix dans sa pieuse croisade.

Par ailleurs, McDonald n’a rien commandé du tout à Midam. Ce gag a été publié dans le sixième tome de Kid Paddle, disponible dans les librairies depuis novembre 2000. Mediatoon et McDonald savaient donc très bien ce qu’ils publiaient.

Dans sa réponse compassée, la société McDonald, quant à elle, suinte d’hypocrisie. Quand elle annonce, si l’on en croit le rédacteur de l’article, que « les livrets Kid paddle ne sont plus distribués dans les restaurants de l’enseigne Mcdonald’s  », ce n’est pas par une quelconque “intervention divine” au service de ses séides : c’est simplement que, d’après nos informations, l’opération publicitaire était simplement arrivée à son terme...

Tout ceci sent plutôt la surenchère communautaire qu’autre chose. Le Canard peut toujours se gausser : les censeurs ne sont jamais loin.


Sergio Honorez, le directeur éditorial de Dupuis, nous a demandé ce jeudi 11 mars de publier le message suivant sur ActuaBD. Il ne pouvait rester silencieux face au débat généré par l’article « Les blorks de Midam ne seraient pas catholiques ? ».


Chers Amis d’ActuaBD,

La publication dans un livret McDonald’s de l’illustration de Blorks, ces sympathiques monstres figurant dans la BD Kid Paddle, a fait couler beaucoup d’encre électronique.

Cette illustration, réalisée en 2000, fait partie des milliers d’illustrations, des centaines de gags, imaginés avec talent par Midam, l’auteur de la série. Dupuis est une maison d’édition connue pour cultiver l’impertinence, la fantaisie et le côté « sale gamin » de la bande dessinée, un espace de liberté d’expression bien plus large que celui de la publicité ou de la télévision. Bien entendu, cette impertinence fait parfois grincer des dents : ce fut le cas jadis avec les contre-publicités publiées
dans le Journal de Spirou pour (ou plutôt contre) l’enrôlement des jeunes dans l’armée de métier, ce fut le cas pour Le Trombone Illustré, supplément au Journal salué aujourd’hui comme une contribution majeure à la bande dessinée, ce fut le cas pour le premier baiser de Bidouille et Violette.

Si l’un de nos auteurs a choqué ou choque une partie de son lectorat, nous nous en excusons : notre but est de faire rire, pas d’alimenter les polémiques.

Sergio Honorez, directeur éditorial des Editions Dupuis.

(par Nicolas Anspach)

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Illustration (c) Midam.

 
Participez à la discussion
39 Messages :
  • belle epoque que la notre ! Vive la liberté d’expression ! on s’americanise, on laisse des personnes partir en croisade pour nous montrer ce qui est correct ou pas ! Mais nous voyons bien dans cet article que la manipulation de cette femme et ses mensonges rendents sa demarche profondement navrante ! restons vigileants face a ces imposeur d’ideaux et de moral.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 10 mars 2010 à  08:10 :

      Ca faisait longtemps qu’on ne les avait pas entendus, ces pauvres gens (il faudrait d’aiileurs qu’on m’explique comment on peut etre laïc et chretien aufait ?)....à triste personnel je suis beaucoup plus choqué par l’exbibition d’un pauvre type en pagne clouté comme une vieille chouette, que par ces "blork" qui, in fine,ne feront jamais que l’on oppresse et tue en leur nom.

      Répondre à ce message

      • Répondu par le sarrasin le 14 mars 2010 à  09:11 :

        Considérer le Christ comme un pauvre type en pagne cloué ( et non clouté ) comme une vieille chouette ( vieille coutume des campagnes berrichonnes ) est la preuve d’un sectarisme primaire. Oppresser et tuer, ce n’est plus le cas depuis des siècles, d’autres religions le font actuellement. Si ce monsieur s’était donné la peine de rechercher la définition du mot "laïc" dans un dictionnaire, il ne poserait pas une question aussi inepte.

        Répondre à ce message

        • Répondu par nom le 15 mars 2010 à  13:56 :

          C’est sur qu’en Irlande par ex ils ne se massacrent plus ensemble les tarés se réclamant du christ

          Répondre à ce message

        • Répondu le 17 mars 2010 à  08:06 :

          certes le raccourci est un peu brutal...Pas de sectarisme de ma part, je voulais juste exprimer le fait que je trouve cette image "du pauvre type cloué sur une croix" violente et choquante ;même si oppresser et tuer n’est plus l’apanage de cette religion (quoique, si on les les laisse faire...), cette violence est dans ses racines même, ne serait ce qu’avec le mythe de Cain et Abel.

          Répondre à ce message

    • Répondu par Pacome le 10 mars 2010 à  11:19 :

      Ce qui est bizarre, c’est que cela arrive après que Midam aie décidé de quitter Dupuis (Kid Paddle) et donc le groupe Média Participations ...

      Répondre à ce message

      • Répondu par aristippe le 11 mars 2010 à  13:09 :

        Ce qui est bizarre, c’est que cela arrive également juste quand Midam décide de s’auto-éditer. La controverse coûte moins cher qu’une campagne de pub !, on se demande bien comment la série va survivre en perdant tout son fervent lectorat catholique !

        On se marre...

        Répondre à ce message

  • Les blorks de Midam ne seraient pas catholiques ?
    10 mars 2010 08:16, par Xavier Mouton-Dubosc

    Oui, et puis la citation « [Midam] ne sera désormais plus publié par notre groupe » est à prendre à la rigolade : N’allez pas croire qu’il a été blâmé et que ses œuvres sont incinérées dans un autodaffé conduit par un prêtre exorciste, C’est Midam lui-même qui a quitté l’éditeur.

    M’enfin bon, à écrire ironiquement n’allez pas croire que j’ai un problème avec Dieu, c’est son fan-club qui me gène.

    Répondre à ce message

  • Les blorks de Midam ne seraient pas catholiques ?
    10 mars 2010 09:21, par serpicco

    Que l’église reconnaisse son implication active dans le génocide amérindien, implication plus silencieuse mais tout aussi coupable dans le génocide juif, son rôle dans l’inquisition criminelle qui condamna au bucher plusieurs milliers de femmes en france, suisse, reconnaisse son silence coupable dans ces milliers d’affaires de pédophilie, et peut être, à la rigueur, pourrions nous ne pas sourire quand elle décide de roter sa morale sur une bd il me semble bien innocente.
    Ha j’oubliais, que l’église aussi, reconnaissance que Bénir un char de guerre pendant la première guerre comme ce fût le cas dans des centaines de villes et villages, qu’elle reconnaisse que c’est ça pouvait être fun, c’est sur ,si ça n’était pas si fou !
    Bref, qu’elle s’occupe dans un premier temps de s’essuyer elle même avant de venir faire chier une bonne bd.

    Une petite fille capricieuse et pas encore propre, n’a pas à donner de conseils à qui que ce soit, sur comment utiliser convenablement les toilettes.

    Répondre à ce message

    • Répondu par le sarrasin le 14 mars 2010 à  09:20 :

      Ce monsieur fait partie du groupe de sectaires qui veulent à tout prix impliquer l’église dans le génocide juif. Ras le bol de cette idiotie. Laissons à Hitler et ses séides dont le gouvernement de la France à cette époque de lâcheté nationale, ce qui leur revient. Oui l’Eglise a raison de bénir toute arme utile pour défendre les siens, dont notre sol, notre famille, notre culture, contre la bête malfaisante et satanique. Osons nous lever et nous battre pour que cessent ces rappels incessants de repentance, ce matraquage anti-français.

      Répondre à ce message

      • Répondu par serpicco le 14 mars 2010 à  11:08 :

        hum hum...la première guerre mondiale, très cher, ça n’est pas Hitler...et si vous connaissiez un peu cette guerre, peut être aussi vous penseriez que bénir un char pour servir les interets de quelques décideurs...comment dire...ça n’est pas le sens su combat de Jésus non ???

        En ce qui concerne la seconde, que penser d’un journal comme le ouest éclair (catholique mon ami) qui titrait en 1944 : "X terroristes fusillés." , quand en fait il s’agissait de résistants executés par les allemands...
        Il ne s’agit pas d’auto flagelation, c’est juste une preuve.

        On peut parler de l’ancien journal, avant le Dauphiné liberé, catholique lui aussi, et complêtement ami avec les allemands !qui fut interdit d’où le nouveau nom...Dauphiné liberé

        Remarquez la nuance, je ne parle pas des chrétiens, mais de l’église, ce qui n’est pas la même chose...

        J’ai du mal à penser que votre post n’est pas une super plaisanterie, mais dans le doute je préfere la jouer premier degré.

        Au fait que penser de la brûlante actualité allemande !!
        Alors franchement, quand on traine encore toutes ces casseroles...on vient pas faire son inquisiteur.

        Je suis breton, voyez vous, je prie même la vierge marie et jésus, mais par pitié, ne venez pas me donner des leçons de religion.
        L’église, pour moi,est à la pensée d’amour ce que le parti communiste stalinien de moscou fut aux idées de libertés...

        Répondre à ce message

  • Les blorks de Midam ne seraient pas catholiques ?
    10 mars 2010 11:06, par la plume occulte

    Regardez les inquisiteurs de l’art et les curés de la culture,pensez à la grand messe d’Angoulême et la distribution de ses hosties seulement aux ouailles dans lesquels ils se reconnaissent . La manière dont ils excommunient les autres dans un bel élan de pensée unique et effectivement on peu dire que les senseurs ne sont jamais loin,et qu’il y a des imposeurs d’idéaux et de morale ,du moment que ça profite toujours aux mêmes.En religion classique ,l’autre ,l’insignifiant c’est l’impie:chez les curés de la culture c’est le con.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 10 mars 2010 à  13:30 :

      Ce n’est pas très grave, mais c’est offensant. Si le Christ ne représente rien pour vous, pardon, mais vous ne pouvez pas comprendre. Vous comprendriez mieux s’il s’agissait de votre meilleur ami.

      Si le Christ est un ami intime, un pote, un frangin, votre meilleur ami, plus intime à votre coeur que vous ne l’êtes vous-même, s’il vous a déjà sauvé plusieurs fois de la détresse, cette image vous blessera.

      Mais le Christ le premier a dit : "Père pardonnes-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font". Jésus, le Christ est d’abord miséricorde. Mais parodier ainsi l’image même de son suplice, et par là de notre Salut, pour celui qui est un ami du Christ, est une blessure.

      C’est à l’auteur, et à lui seul d’assumer ou non cette image et les conséquences qu’elle provoque. Il a même le droit de la regretter.

      Cela fait bien longtemps que les éditeurs n’exerce plus aucun contrôle sur ce que produisent les auteurs. Par peur des polémiques d’ailleurs !

      Répondre à ce message

      • Répondu par Shut your mouth le 10 mars 2010 à  19:20 :

        j’aime bien ce concept qui consiste à mélanger Amour et chantage.

        Répondre à ce message

      • Répondu par Baptiste le 10 mars 2010 à  19:50 :

        Je ne vois pas en quoi Midam devrait regretter d’avoir fait son travail qui ne fait de mal à personne, et surtout pas à votre "meilleur ami", tout comme je ne vois pas en quel droit vous devriez imposer votre vision réductrice à qui que ce soit.
        Croyez en ce que vous voulez, souciez-vous de votre propre existence et aimez votre prochain au lieu de lui mettre des batons dans les roues pour de ridicules raisons.

        Répondre à ce message

      • Répondu le 11 mars 2010 à  07:22 :

        "Cela fait bien longtemps que les éditeurs n’exerce plus aucun contrôle sur ce que produisent les auteurs. Par peur des polémiques d’ailleurs !"

        Ceci dit, tout le monde peut se moquer du christianisme, lui taper dessus, le descendre dans les médias, se foutre de la gueule du pape, du Christ, des pratiquants... Par contre, si vous faites le même genre de blague avec un rabbin dans une synagogue ou un imam dans une mosquée, on vous accuse de tous les maux. On vous traite de raciste, d’antisémite... La belle hypocrisie ! Les pires intolérances ne sont pas toujours là où on les attend. Alors, ou bien on se moque de toutes les religions, ou bien d’aucune. Faut être cohérent, non ?
        Midam n’a pas fait dans la finesse. S’il a blessé des gens, cela ne lui donne pas raison.

        Répondre à ce message

        • Répondu le 11 mars 2010 à  10:09 :

          grandiose ! le concours de bite entre religion maintenant, doublé du complexe calimero. Si les juifs et les musulmans n’aiment pas se faire taper dessus (ça reste à voir, facile les généralités), ils ont bien tort.L’humour est une forme de sagesse.

          Répondre à ce message

          • Répondu le 11 mars 2010 à  13:00 :

            Vous ne savez pas lire ? Je n’ai jamais parlé de concours entre religions. Je constate simplement qu’on ne peut pas rire de tout de la même façon. Et si l’humour est une forme de sagesse, alors Dieudonné est un sage... ce que je ne crois pas. L’humour n’est pas une forme de sagesse mais la face rieuse d’un désespoir. Pfff...

            Répondre à ce message

        • Répondu le 11 mars 2010 à  19:13 :

          ca y est, on nous fait le sempiternel coup de la religion catholique "martyre de l’humour" !Une bonne fois pour toute, il est NORMAL ,dans un pays comme la France , de se moquer de cette religion, qui est constituante de notre culture et patrimoine historique, au même titre que Charlemagne,la troisieme république,Claude François, etc etc...Personnellement je ne me permettrait pas de railler une culture qui n’est pas la mienne , dont je n’ai pas les codes.L’humour juif va assez loin dans la satire sur ses propres codes, les musulmans je n’en sais trop rien mais cela n’est pas mon probleme.J’aimerais juste que certains catholiques comprennent une bonne foi (ah ah ah !) pour toute que le temps de la dictature des consciences est ici ter-mi-née...sinon ça va chier ;-)

          Répondre à ce message

          • Répondu le 12 mars 2010 à  07:22 :

            "il est NORMAL ,dans un pays comme la France , de se moquer de cette religion, qui est constituante de notre culture et patrimoine historique"

            Là, j’avoue que c’est fort. On la tiendrait enfin la définition de l’identité nationale : l’auto-flagellation. Parce que lorsque je lis tout votre commentaire, je me dis que vous n’êtes ni juif, ni musulman mais un pur produit du christianisme. L’Europe est principalement chrétienne mais ne veut pas le reconnaître. Elle ne veut pas reconnaître ce qui a fait toute l’architecture de son Histoire. C’est dingue. Il y a un malaise hypocrite qui me dérange. D’ailleurs, tout le monde a dit "non" lorsqu’il a été question de l’écrire noir sur blanc dans la constitution européenne. Comme une sorte d’immense culpabilité. Mon ami, même si vous ne vous croyez plus chrétien, vous vous comportez comme tel. Observez et analysez vos petites habitudes quotidiennes et vous verrez que je dis vrai à 100%. Parce que même si vous refusez la forme, la structure est encore là, imprégnée partout autour de vous et en vous. Cette structure, c’est votre éducation et vous n’y échapperez pas. Mea Culpa ad æternam, donc !
            Ou si je me trompe, expliquez-moi pourquoi il serait plus NORMAL de se moquer du catholicisme que du judaïsme ou de l’Islam ?

            HAHAHA ! Je rigole !

            Répondre à ce message

            • Répondu le 12 mars 2010 à  11:28 :

              je ne suis NI juif, NI musulman,NI catholique, Ni protestant,Niscientologue,Ni jehova,Ni raelien... ;même si js suis passé par la case catechisme, je suis ATHEE, pas par réaction ou ressentiment, mais par CONVICTION.Les codes catholiques font partie de ma culture,je les "subit",comme la plupart des gens ; j’estime que je peux railler cette culture qui est la mienne.Je serais un "pur produit du catholicisme" si je n’avais pas ce recul, mon propre arbitre, mes convictions, mes reflexions, par rapport à ma culture.

              Répondre à ce message

            • Répondu par Baptiste Gilleron le 12 mars 2010 à  15:39 :

              Personnellement, je suis également athée, bien que je sois allé dans un établissement scolaire catholique. Non pas parce qu’il l’était, mais parce qu’il avait bonne réputation. C’est mon droit, et ça ne regarde que moi. De plus, mes parents ne sont ni pratiquants ni très intéressés par la religion. Et même si je suis né dans un pays de tradition catholique, il est vrai, je peux vous affirmer que ça n’influe en rien sur ma vie, sur mon quotidien ou mes agissements.

              De mon propre avis, chacun a droit de croire en ce qu’il veut. Mais appartenir à tel ou tel groupe n’autorise pas pour autant à se sentir supérieur et en possession de la vérité suprême. Qu’il s’agisse de religion, de nationalité ou de couleur de peau. Une bonne fois pour toute, nous sommes tous identiques, tous nés et constitués de la même manière. Et sans rire, sans humour, une vie serait particulièrement morne. Il n’y a rien qui mérite qu’on en rigole plus qu’autre chose. Nous devrions ET devons rire de tout, c’est encore la meilleure façon d’encaisser tout ce qui fâche ou qui chagrine.

              L’important dans une vie est de respecter les autres tout comme on se respecte soi-même et de vivre sa vie en suivant ses propres convictions plutôt que de suivre aveuglément des préceptes archaïques.
              Passer son temps à s’en prendre au voisin sous prétexte qu’il ne pense pas comme nous, c’est manquer cruellement d’ouverture d’esprit et c’est une attitude franchement déplorable.

              Tiens, d’ailleurs je crois qu’il y a un mec qui a dit un jour "Tu aimeras ton prochain comme toi même", c’est marqué dans un vieux bouquin il me semble.
              Or, attaquer à tout bout de champ pour un oui ou pour un non, pour un simple dessin anodin, je suis presque sûr que ça va à l’encontre de cette fameuse phrase.

              Sur ce, je laisse chacun en conclure ce qu’il voudra bien comprendre...

              Répondre à ce message

      • Répondu par Flocon le 12 mars 2010 à  11:54 :

        Je rappelle que l’existence même du personnage historique de Jésus Christ est sujette à discussion.
        L’eglise chrétienne n’est apparue qu’au II ième siécle après JC et l’Eglise Catholique et Romaine qui se dit être la seule dépositaire de la seule voie vers le paradis chrétien a connu au cours de ses deux mille années d’existence des types comme Alexandre Borgia et sa joyeuse famille assez portée sur le sexe et ses hérésies me semble-t-il.
        Enfin le ex Hitlerjung Ratzinger ferait peut-être mieux de faire son examen de conscience avant de venir nous faire la leçon.
        Sieg Heil !

        Répondre à ce message

  • Midam, la bête ?
    10 mars 2010 16:53, par bulledingue

    Je savais que Midam était une bête en dessin mais je ne savais pas qu’il était La Bête !

    Répondre à ce message

  • Les blorks de Midam ne seraient pas catholiques ?
    10 mars 2010 16:54, par CITE et CULTURE

    Cité et culture n’est pas un blogueur anonyme mais une association déclarée. Par ailleurs, une conversation téléphonique de ce jour confirme le contenu de notre post, sauf que média participation n’est pas un groupe catholique même s’il édite nombre de revues qui le sont.

    Répondre à ce message

  • jésus a également dit un truc du genre "Si la réalité ne vous plaît pas,accomodez-vous en, au lieu de placer des bombes."
    Je sais, les bombes à son époque ça n’existait pas, mais des bigots,ça y en avait déjà

    Répondre à ce message

    • Répondu par Jean le 11 mars 2010 à  09:39 :

      Bonjour,
      Je suis catholique et pratiquant et j’ai des responsabilité paroissial et je ne comprends pas cette polémique. Je lis Midam depuis mon enfance et j’aime bien cet auteur. J’aime beaucoup cette série et je ne trouve rien de choquant à cette bd. Etre chrétien, c’est être ouvert aux autres, respecter les convictions des auteurs et un mot être tolérant. Visiblement, cette femme, qui est à l’origine de cette regrettable affaire, est un brin intégriste.
      On voit parfois des choses bien plus choquante à la télévision. Laissons Midam en paix et continuer à travailler pour le plaisir des petits et des grands.

      Répondre à ce message

      • Répondu par CITE & CULTURE le 12 mars 2010 à  13:01 :

        L’argument selon lequel vous êtes investi en paroisse n’est pas un gage de légitimité au regard de ce qui est en discussion. Nous connaissons beaucoup de catholiques investis aussi en paroisse et qui ne partagent pas votre sens de la tolérance et ce n’est pas cette investiture qui rend leur avis plus crédible, même s’il n’est pas le votre.
        Quand à votre taxation d’intégrisme vis à vis d’une femme, c’est à la fois convenu, discourtois et nul comme argument.La tolérance dont vous vous réclamez et dans laquelle vous résumez le christianisme y perd un peu de sa superbe !
        Cordialement
        CITE & CULTURE

        Répondre à ce message

        • Répondu le 12 mars 2010 à  20:16 :

          Comme j’aime Christ, je n’aime pas parler à sa place, et je n’aime pas ceux qui le font...
          Par contre comme je l’aime beaucoup, j’imagine le christ qui est en moi, agir comme autrefois les marchands du temple, et venir botter quelques fesses à ceux qui s’en réclament.
          Parmis lesquels, les censeurs, eux même, souvent pas trés clairs sur de nombreux dossiers sexuels,financier,etc....

          Puisque nous sommes dans la bd : BANG ! in your...

          Répondre à ce message

        • Répondu par Richard le 16 mars 2010 à  16:14 :

          Autrement dit : "Ferme ta gueule, brave paroissien ! On t’aime bien au village, mais là, il faut laisser parler les grands !"
          Belle preuve de "tollé rance"...

          Répondre à ce message

  • """"Dans sa réponse compassée, la société McDonald, quant à elle, suinte d’hypocrisie. Quand elle annonce, si l’on en croit le rédacteur de l’article, que « les livrets Kid paddle ne sont plus distribués dans les restaurants de l’enseigne Mcdonald’s », ce n’est pas par une quelconque “intervention divine” au service de ses séides : c’est simplement que, d’après nos informations, l’opération publicitaire était simplement arrivée à son terme...""""

    Juste pour info, je bosse dans un mcdo et on a bien jeter un carton de 250 de ces BD pour cette raison...

    Mais bon, dans le fond, c’est quand même de la connerie pure que de faire les choquer pour ça. Quand aux personnes trop religieuses merci de ne pas imposer votre religion aux autres, s’il vous plait.

    Répondre à ce message

  • Erreur de Mr Honorez ... surtout ne pas s’excuser ! Particulièrement auprès de ces quelques gens de la "religion". En France, elle est séparée de l’État. Vive la laïcité.
    On n’a pas à s’excuser pour un dessin drôle. Imaginez si Plantu devait s’excuser à chaque dessin en une du Monde.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Avé le 14 mars 2010 à  11:42 :

      Ce qui est bien, c’est que Dieu pardonne. Ces représentants sur terre sont moins indulgent. Et ils sont moins innocent, parfois...

      Répondre à ce message

  • Les blorks de Midam ne seraient pas catholiques ?
    14 mars 2010 16:16, par papatango

    Juliette Levivier, la muphti de Famille Chrétienne a lancé sa fatwa contre McDo, Dupuis et Midam pour une image montrant deux blorks se mariant dans une église.
    Cela me rappelle la fatwa lancée en 2008 contre le personnage de Mickey et qui a ridiculisé son auteur au sein de sa propre communauté islamique.
    Pareillement, je crois que Juliette doit s’être fait remonter son string pour son article incongru.
    D’abord parce qu’elle s’est aperçue que Dupuis faisait partie du même groupe qu’elle et qu’ils avaient donc le même patron, ce qui l’a amenée à défendre ce dernier : Ce (saint) "homme ...dont les convictions et l’engagement au sein de l’Eglise ne sont pas à démontrer".
    Ensuite parce que son article apporte de l’eau au moulin du "Canard Enchaîné" qui épinglait l’incohérence du groupe Média Participations qui publie, avec le même bonheur, des BD pornos ou des revues catholiques.
    Et enfin pour les multiples erreurs et omissions volontaires relevées et citées par ACTUA BD et qui ne sont pas dignes d’une chroniqueuse qui ne vérifie pas ses sources mais se contente d’entendre les voix du Seigneur.

    En fait le scandale ne vient pas de Midam, qui a publié ce gag en 2000 sans qu’il n’y ait eu de commentaires, mais de Juliette Levivier.
    L’article incriminé est d’ailleurs retiré du site Famille Chrétienne.

    Papatango

    Répondre à ce message

    • Répondu le 15 mars 2010 à  07:18 :

      mais de quelles BD "pornos" parlez-vous ?

      Répondre à ce message

    • Répondu par Namassepasmousse le 18 mars 2010 à  16:11 :

      Ensuite parce que son article apporte de l’eau au moulin du "Canard Enchaîné" qui épinglait l’incohérence du groupe Média Participations qui publie, avec le même bonheur, des BD pornos ou des revues catholiques

      Je dois être candide mais je ne vois pas en quoi c’est antinomique. Aimer son prochain, y compris de façon charnelle dans ce cas précis, c’est un peu le message que je retiens de mes années de catéchisme moi. Faire l’amour ce n’est pas sale. Une bd sur cet aspect de la vie ne me choque pas, et je suis catholique pratiquant.

      Répondre à ce message

  • Doit-on vraiment tenir compte de ce que disent les fous de dieu ? C’est vraiment leur donner beaucoup d’importance (et ce n’est pas très charitable d’entretenir leur psychose).

    Répondre à ce message

  • J’arrive après la bataille, mais un argument n’a toujours pas été donné :
    si Midam utilise l’église comme symbole du mariage, c’est parce que c’est une icône (ho ho) forte. Montrer un mariage à la mairie, ça aurait moins d’impact dans une case de BD.
    Les Cathos devraient donc se sentir flattés de ce que l’église chrétienne représente encore dans la culture populaire.

    Répondre à ce message