Les mondes d’Aldébaran – cycle 3 – Antarès – Episode 1 – par Leo - Dargaud

18 avril 2007 0
  • Et c'est reparti pour un tour ! Après Aldébaran et Bételgeuse, Leo nous invite à suivre les traces de Kim Keller sur une nouvelle planète.

Suite à l’expédition sur Bételgeuse, Alexa, Marc et Monsieur Pad sont condamnés à des peines de prison. De son côté, Kim est contacté par un industriel décidé à tout pour faire aboutir le projet de colonisation de la planète Antarès. L’homme d’affaire s’engage à faire libérer les amis de Kim si la jeune femme participe à une expédition sur Antarès…

Le concept de ce nouveau cycle reste identique aux précédents : les Terriens, à la recherche d’un nouvel Eden, explorent une planète à la faune et à la flore exotiques sur laquelle se déroulent des phénomènes étranges.

Après 10 albums, personnages principaux et secondaires se croisent et se décroisent au gré des besoins de l’intrigue. Leo excelle pour proposer à chaque épisode d’intrigantes et aguichantes voies à explorer. Le résultat de la relation entre Kim et Sven offre un rebondissement de taille à cette série qui ne s’essouffle pas du tout. L’auteur continue à mêler politique, écologie et fantastique, bâtissant ainsi une œuvre humaniste d’une grande cohérence. Pour le moment, la Mantrisse est absente ; les menaces et les mystères qui pèsent sur Kim et ses compagnons sont d’un autre ordre. La jeune femme continue d’évoluer vers une personnalité très humaine avec faiblesses et défauts à l’opposé d’une héroïne de type "Super Woman".

Le graphisme de Léo est désormais bien rodé et les fans des mondes d’Aldébaran retrouveront avec plaisir cet attachant bestiaire qui contribue au succès de la série. Les quelques scènes se passant sur la Terre montrent une vision pessimiste de notre futur. Si au départ, à l’image de Kim, vous hésitez à vous embarquer pour une nouvelle expédition, une fois parti, vous vous laisserez sûrement griser par le vent de l’aventure.

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?