Psycho Bank T. 3 - Par Naoki Serizawa - Pika

17 septembre 2019 0 commentaire
  • Mirai identifie celui à l'origine de la mort de son père. Voici donc venu le temps de la vengeance et de la confrontation. Pour des développements trop caricaturaux et convenus malheureusement.

Alors que des tueurs engagés pour l’éliminer le menacent toujours, Mirai reçoit un appui inattendu en la personne d’un de ses adversaires décidé à trahir son camp et à faire cavalier seul. Cet événement précipite les choses : entre révélations et rebondissements, le rythme de ce troisième tome de Psycho Bank s’avère soutenu.

Malheureusement, ce faisant, le titre perd ce qu’il avait initialement posé en subtilité et en originalité. La dimension financière de l’utilisation des pouvoirs disparaît tandis que la capacité du héros devient relativement anecdotique. Tout se précipite avec des personnages dont les propos, postures et actions s’avèrent trop schématiques pour convaincre. Dommage.

On se raccrochera toutefois au dessin, toujours plaisant, et à la perspective d’avoir le fin de l’histoire, au sujet de la Psycho Bank surtout. Car pour ce qui concerne la machination autour du père du héros, le voile est désormais levé sans apporter véritablement d’impact au récit.

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Psycho Bank T3. Par Naoki Serizawa. Pika Édition, collection Seinen. Sorties les 28 août et 2019. 216 pages. 8,20 euros.

  Un commentaire ?