Quand la Fête de la BD de Bruxelles devient "expérience"...

26 août 2020 0 commentaire
  • Immanquable rendez-vous pour tous les fans belges de la bande dessinée, la Fête de la BD de Bruxelles a lieu depuis des années début septembre. Qu'en est-il en ces temps de Covid, alors qu'un arrêté gouvernemental belge interdit les réunions de plus de 200 personnes en raison d'une résurgence de la pandémie ? Là où la majorité des événements communiquaient rapidement sur leur annulation ou leur bonne tenue, les organisateurs de la Fête de la BD se drapait dans un silence agaçant. Or, le communiqué vient de tomber : le festival et la remise des Prix Atomium auront bien lieu, mais ce sera spécial...

Disons le tout net : il y a quelques jours encore, la tenue de la Fête de la BD de Bruxelles tenait de l’hypothèse improbable. Visit Brussels, l’organisme qui organise la Fête de la BD de Bruxelles s’illustrait par un silence qui ne manquait pas d’interpeller. À moins d’un mois du lancement des festivités (l’événement est prévu du 13 au 15 septembre), les organisateurs restaient muets quant aux modalités de tenue du festival. Sera-t-il annulé ? Reporté ? Transformé ? Les communicants temporisaient, ce qui n’est en général pas bon signe, d’autant que du côté de Dupuis, partenaire important de l’événement, on confirmait que « Le Festival Spirou n’aura pas lieu cette année. » Alors, quid ?

Quand la Fête de la BD de Bruxelles devient "expérience"...
L’affiche "tarzanoïde" de François Boucq affiche sa détermination. Un peu déçue cette année...

Il faut dire que la Fête de la BD brasse chaque année presque 90 000 personnes, bien plus que le seuil autorisé par le gouvernement belge pour les rassemblements (200 personnes) : logiquement, l’événement devait donc être annulé. Or, non, il aura bien lieu. « L’événement a été transformé pour permettre aux festivaliers comme aux professionnels d’en profiter en toute sécurité. »

Un nouveau lieu

L’enjeu est d’autant plus important que l’événement se déplaçait cette année. Exit le Parc de Bruxelles, hyper-central où les familles venaient promener leurs poussettes le week-end, et bienvenue la prestigieuse Gare Maritime de Tour & taxis (à côté mais pas au même endroit que celui de la Foire du Livre de Bruxelles), proche de la Gare du Nord mais un peu excentré. L’endroit est judicieusement choisi : il évite un centre devenu piétonnier et dispose de parkings importants. De plus, l’endroit est spacieux et magnifiquement restauré. De quoi donner du lustre à l’événement. Mais ce satané Covid...

« L’objectif était de maintenir malgré tout un événement sur la bande dessinée à Bruxelles en dépit de la situation, c’est pourquoi nous avons adapté le nom de l’événement en "expérience" » nous dit-on du côté des organisateurs.

Construite en 1907, la Gare Maritime, ancienne gare de marchandise de Tours & Taxis, était le haut lieu de transit du Port de Bruxelles. Désaffectée, elle a été rénovée pour devenir un lieu de culture et de vie pour les Bruxellois.
© Gare Maritime de Bruxelles
La magnifique restauration de la Gare maritime
Documents : Visit Brussels

Le communiqué de Visit Brussels est sans ambage : « Du 11 au 20 septembre 2020, la Fête de la BD fait son grand retour en proposant une édition spéciale sous forme d’expérience immersive gratuite dans le cadre impressionnant de la Gare Maritime de Tour & Taxis. Les visiteurs se plongeront dans les décors de leurs BD préférées. Yakari, Bob & Bobette, l’Élève Ducobu et bien d’autres seront au rendez-vous dans un parcours de neuf univers différents sur une surface totale de plus de 3 000 m². Sans oublier les incontournables prix Atomium. D’autres surprises et activités originales attendront également les visiteurs dans plusieurs endroits de la capitale.  »

"Expériences..."

Cela dit, preuve qu’il subsiste une part d’improvisation, les organisateurs sont peu diserts sur les activités proposées.

On nous parle d’une "Expérience immersive" dans la Gare Maritime. On suppose que le parcours, hautement sécurisé (nous en parlons plus loin), consistera en une balade sur le mode des immersions numériques où l’espace sera ponctué d’une suite d’univers immersifs aux couleurs des personnages de la BD belge et européenne. Les organisateurs savent faire ce genre de choses : le procédé avait été appliqué naguère sur la place Royale sur la façade de l’Église Saint-Jacques sur Coudenberg. Une balade gratuite n’hésite pas à souligner l’organisation qui a toujours veillé à ce que la programmation de la Fête soit la plus "grand public" possible.

Autre activité "safe" : le Cinéma en plein air (MovieDrive) qui programmera deux films : Snowpiecer (Transperceneige), un film de 2013 conçu par le réalisateur oscarisé Bong Joon-ho d’après la BD de Jacques Lob & Jean-Marc Rochette, le samedi à 18h00 ; et Ducobu 3 d’après la BD de Zidrou & Godi, le dimanche à 15h30.

Une expérience de "MovieDrive" qui sent un peu l’improvisation...
Photo : Brussels Visit

C’est tout ? Oui, c’est tout. On nous promet "plein de manifestations partout dans Bruxelles" dans un flou artistique du meilleur effet. Visit Brussels fait sa Belle Figura, mais on sent bien que la fête n’aura pas la même résonance que les années précédentes.

D’autant que les mesures sanitaires seront strictes : réservation obligatoire (lien au bas de l’article), ticket privilégié sur le smartphone, port du masque, distanciation physique (1,5 m entre chaque famille), gel hydroalcoolique à dispo, visite fléchée, etc. Une boutique, gérée par la librairie Filigranes, sera protégée par une paroi en plexiglas et le paiement par carte privilégié. En clair : en terme de risque sanitaire, c’est ceinture, bretelles et parapluie.

Les Prix Atomium

Les Prix Atomium axés sur les créateurs et qui sont parmi les mieux dotés d’Europe (100 000 € répartis entre huit lauréats) n’auront pas de cérémonie officielle cette année et seront uniquement communiqués en ligne.

Rappelons les différents Prix Atomium :

- Le prix Raymond Leblanc de la Jeune Création (20 000 € en espèces ainsi qu’un contrat d’édition émanant, en alternance, des Editions du Lombard et des Editions Futuropolis.)

- Le Prix Fédération Wallonie-Bruxelles récompensant un auteur local ( 10 000€ )

- Le Prix Atomium de Bruxelles récompensant un auteur qui a su mettre en avant Bruxelles dans son travail. (7 500 €)

- Le Prix PREM1ÈRE RTBF (Radio-Télévision belge de la Communauté française) du Roman Graphique (20 000 € en espace publicitaire, ainsi qu’une forte présence rédactionnelle)

- Le prix Cognito de la BD historique (3000 €)

- Le Prix Le Soir de la BD de reportage (2 .000 € en espace publicitaire, ainsi qu’une forte présence rédactionnelle.)

- Le Prix Bronzen Adhémar (L’Adhémar de Bronze, prix biennal distinguant un auteur flamand - 10 000 € et une exposition au festival BD de Turnhout

Avec cette année trois nouveautés en direction de la création jeunesse :

- Prix Atomium des Enfants pour une bande dessinée pour son caractère pédagogique (nouveauté 2020 ; 3000€ pour l’auteur et 7500€ pour l’aide à la publication et une exposition itinérante dans les écoles et bibliothèques belges)

- Prix Atomium Spirou junior pour une histoire courte mettant Spirou & Fantasio à l’honneur pour les moins de 18 ans (nouveauté 2020, abonnement d’un an au Journal Spirou ou 10 albums si le gagnant est déjà abonné)

- Prix Atomium Spirou jeunes auteurs pour une histoire courte mettant Spirou & Fantasio à l’honneur par des créateurs de plus de 18 ans ayant publié au maximum trois albums (nouveauté 2020, histoire publiée par le journal Spirou et toutes les publications seront rémunérées au tarif professionnel.

On l’aura compris : les organisateurs n’ont pas voulu annuler la Fête, mais celle-ci en est réduite à la portion congrue. On ne va pas les blâmer. On espère juste que l’année prochaine rattrapera cette année un peu calamiteuse.

La cérémonie des Prix Atomium cette année, "damen en herren", sera exclusivement diffusée numériquement.
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Voir en ligne : LE SITE INTERNET DE L’EVENEMENT

(par Jaime Bonkowski de Passos)

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Informations pratiques
Lieu : Gare Maritime de Tour & Taxis (Bruxelles)
Date : du 11 au 20 septembre 2020
Prix : gratuit et sur inscription obligatoire (créneau horaire à réserver)
Réservation : ici

  Un commentaire ?