Riad Sattouf : « Éric Zemmour me rappelle mon père » [Vidéo]

14 novembre 2018 3 commentaires
  • Hier s’est inaugurée la grande exposition que la Bibliothèque Publique d’Information (BPI) du Centre Beaubourg consacre à Riad Sattouf à l’occasion de la sortie du volume 4 de « L’Arabe du futur » (Ed. Allary). Nous en avons profité pour faire l’interview du héros du jour.

Mais bon, les conditions n’étaient pas optimales : lumière un peu pourrie et surtout un fond sonore qui rend l’écoute un peu compliquée. Il faut dire que Riad Sattouf enchaînait les interviews les unes après les autres et que la formation des guides se faisait en même temps… D’où cette vidéo un peu « embedded »…

Cela dit, Riad est, comme on dit, « bon client ». Nous l’avons fait réagir au décès de Stan Lee : «  Je suis nul en super-héros (...) Je préférais Ken le survivant. J’ai lu les grands chefs-d’œuvre de Kirby depuis, mais ce n’est pas relié à un souvenir d’enfance… » nous dit-il.

Si la BD américaine ne lui a pas fait grand effet dans sa jeunesse, la BD franco-belge, en revanche, l’a profondément marqué : « Mes grandes idoles, c’est les dessinateurs de la Ligne claire, témoigne-t-il. J’ai appris à lire les textes et à lire la bande dessinée avec Tintin. Quand je commence une bande dessinée, je relis tous les Tintin comme on relit ses gammes ou son manuel de pilotage avant de monter dans un avion… »

Depuis que le 4e Arabe du futur est en librairie, il a détrôné Éric Zemmour de la tête du Box Office des ventes. Nous lui avons demandé quel effet cela lui faisait : « Éric Zemmour me rappelle mon père, nous a-t-il répondu. Il a une façon très nationaliste de voir les choses… Si je m’appelle Riad et pas Jean-Marc, c’est parce que mon père voulait que j’aie un prénom syrien. Exactement comme Éric Zemmour… »

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

LIRE AUSSI :

- Riad Sattouf à Beaubourg (14.11.2018)

Riad Sattouf – L’écriture dessinée
du 14 novembre au 11 mars 2019

Bibliothèque du Centre Pompidou
(entrée par le 25 de la rue du Renard)
M° Hôtel de Ville / Rambuteau
Entrée gratuite
Quelques événements à ne pas manquer :
-  « Riad Sattouf invite Emile Bravo », le lundi 10 décembre 2018 à 19h.
-  « Riad Sattouf et la vie des jeunes », le lundi 17 décembre 2018 à 19h.
-  « Tu seras viril ! Le masculin en questions », le lundi 21 janvier 2019 à 19h.

Plus d’infos sur [LE SITE DE L’ÉVÉNEMENT- https://www.bpi.fr/agenda/riad-sattouf-lecriture-dessinee]

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • Eric Zemmour défend des thèses indéfendables et incarne de plus en plus une forme de néo-pétainisme assumé. En outre ses propos misogynes sont tellement ineptes qu’on se demande parfois s’il croit lui-même à ce qu’il dit. Mais ce n’est pas le seul raciste devenu une star médiatique, ni même le plus dangereux : si vous prenez en compte Houria Bouteldja, Alain Soral, Rokhaya Diallo, Dieudonné et le public des uns ou des autres, vous avez une idée assez nette de ce qu’est devenue la société française...Sombre époque.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Fred le 1er décembre à  19:34 :

      N’importe quoi de mettre Rokhaya Diallo dans cet aréopage, à part pour lui nuire sciemment.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Apocalypse now le 1er décembre à  22:29 :

        "N’importe quoi...à part pour lui nuire sciemment"...No comment. 🤔🤣🤔

        Répondre à ce message