Sierre est mort, vive Lausanne ?

  • Lâché par les autorités de la ville après 22 ans de bons et loyaux services ([voir notre article d'hier->2003]), le Festival de Sierre 2005 est pour l'heure annulé. Mais depuis, six villes vaudoises ont marqué leur intérêt pour reprendre le flambeau d'un Festival considéré comme une référence tant en Suisse qu'à l'étranger. Il semblerait que ce soit Lausanne qui tienne la corde.

C’est le journal suisse « 24 heures » qui vient d’annoncer la nouvelle dans son édition du 19 décembre. La capitale vaudoise pourrait débloquer un budget de 200.000 francs suisses (env. 127.500 €)pour accueillir le célèbre rendez-vous helvétique de la BD. Selon le journal suisse, Jean-Jacques Schilt, directeur de la culture, du sport et du patrimoine de Lausanne admet « qu’aucune démarche n’a été entreprise » en ce sens, mais qu’« au vu du centre de compétences que Lausanne représente en matière de BD, la ville pourrait être intéressée ». Il ajoute : « La bibliothèque de bandes dessinées que nous possédons est la deuxième plus grande d’Europe. Cela justifierait déjà que cela se fasse chez nous et non ailleurs. »

Malgré le fait que cette affirmation sur la bibliothèque de Lausanne ne laisse pas de nous étonner, on ne peut que se féliciter que le pays de Rodolphe Töpffer s’inquiète de maintenir en Suisse une manifestation de BD de première importance. Le directeur de la manifestation de Sierre, Pierre-Alain Hug, examine de très près cette proposition ainsi que les quelques autres.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.