Sirène - Par Daphné Collignon - Dupuis

8 juillet 2013 0
  • Daphné Collignon évoque un épisode-clé dans la vie d'une jeune femme, tiraillée entre liberté et traditions. Une réelle beauté formelle pour un récit vagabond, où les émotions comptent tout autant que le fil directeur.

Magda, belle jeune femme indépendante, apprend qu’elle est enceinte. Comment présenter la situation au père de l’enfant, qui lui l’ignore ? Quel choix décider, tellement il va bouleverser sa vie ? Sa première confidente, une amie française qui semble goûter la vie sans se poser de questions, ne l’aide pas beaucoup. Le début d’un long cheminement personnel, avec son lot d’interrogations sans fin et de conseils glanés auprès d’autres proches. Jusqu’à cette rencontre troublante avec une très jeune demoiselle muette, la dévorant de ses grands yeux bleus. Comme un écho à cette communication presque impossible avec les autres. Et qui fait gonfler une solitude angoissante. Pourtant, la belle rousse inconnue apporte aussi une forme d’apaisement, et de sagesse...
Sirène - Par Daphné Collignon - Dupuis
Sirène offre une élégance rare, quelque part entre Baudoin, Goetzinger et Blutch. Les personnages, mêmes perdus, même impuissants, conservent une stature splendide, une grâce unique. L’auteure s’offre des apartés, des récréations graphiques au fil des voyages de Magda, dans un découpage souvent créatif. Un one-shot tout en subtilité, qui touchera le public féminin et charmera les autres...

Voir en ligne : le blog de l’auteure

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?