Sleeping Charon T1 - Par Sayaka Mogi - Komikku Editions

24 décembre 2018 0 commentaire
  • Après avoir donné vie à des créatures étranges dans "Pupa", Sayaka Mogi revient avec une série aux accents mystiques : "Sleeping Charon". Où vont les morts une fois passés de vie à trépas ? Leurs âmes s’évaporent-elles comme une fumée de cigarette ? Se réincarnent-elles pour arpenter la Terre à nouveau ou partent-elles vers un autre monde ?

Des ombres gluantes déambulent vers une immense demeure. Les unes entassées contre les autres, elles avancent sans réel but, sans penser, ni réfléchir... Elles progressent lentement vers la lumière de cette maison somptueuse qui se trouve devant eux.

Parmi ces créatures, un gamin reprend peu à peu forme humaine, alors qu’il parvient à la porte d’entrée. Il est seul, désœuvré. Perdu face à la fillette venue l’accueillir. Contrairement au temps passé avec les ombres dont il faisait partie, Charon rayonne de bonne humeur et de joie de vivre. Seuls avec quelques ombres parvenues à bon port, sans pour autant perdre leur aspect gluant, et deux domestiques, les enfants passent leur temps à manger des sucreries et à jouer.

Habitués des œuvres hors normes de Sayaka Mogi, le lecteur ne s’y laissera pas prendre aussi facilement que le gamin. Où est-il tombé ? Qui est cette gamine, ces deux soubrettes et ces monstres peu ragoutants ? Il n’en faudra pas plus à un aficionado des mythes pour saisir le rapprochement du nom de la fillette à celui d’une des créatures à trois têtes qui gardent le royaume des morts. Charon et Cerberus démontrent indéniablement que la demeure où l’enfant a atterri est bel et bien l’entrée des enfers...

Toutefois, d’autres questions sans réponses demeurent. Pourquoi les autres créatures ne sont-elles pas parvenues jusque là ? Quels mystères se tapissent dans les pièces que Charon refuse de montrer au garçon amnésique ?

Sous des airs enfantins, grandement marqués par le trait de Sayaka Mogi, qui pourrait s’avérer plaisant aux plus jeunes lecteurs, il est difficile néanmoins de pouvoir jouir de la noirceur voulue par l’auteure. Ce manga clairement glauque s’adresse à un public ciblé, amateur de Dark Fantasy, et friand de troubles psychologiques. Les couleurs psychédéliques reprises sur le premier plat de couverture, laissent présager de l’esprit tordu et de l’aventure tortueuse qui attend le héros. Mais entre le physique et l’âme qui lui sont attribués, difficile d’accrocher à l’ambiance trop enfantine ou pas assez sombre...

Sleeping Charon T1 - Par Sayaka Mogi - Komikku Editions
©Sayaka Mogi / Komikku

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Sleeping Charon T1. Auteur : Sayaka Mogi. Éditeur : Komikku. Traduction : Masaya Morita. 168 pages. Sortie : le 29 novembre 2018. Prix : 7,99 euros.

- Lire la chronique Pupa T1 - Par Sayaka Mogi - Komikku Editions

  Un commentaire ?