Songes, T2 : Célia - Par D.P. Filippi & Terry Dodson - Les Humanoïdes Associés

28 octobre 2012 0 commentaire
  • Six années après le [premier tome->art4601], voici enfin la conclusion d'une aventure éthérée, dont l'atmosphère laissera un souvenir aussi marquant que gentiment érotique.

Si vous ne vous souvenez plus du début de l’aventure, sachez que la jeune et (très) belle Coraline a été engagée comme preceptrice d’un jeune garçon aussi fantasque que le domaine dans lequel il vit. Des machines à vapeur qui servent à construire des cabanes en bois, voire des chevaux mécaniques ; des domestiques aux conduites extravagantes ainsi qu’un moyen de transport aux allures de montagnes russes !!! Mais rien n’est aussi étrange que ce jeune garçon qui se donne l’allure d’un adulte, et qui passe son temps à travailler ou à lire plutôt qu’à s’amuser.

Songes, T2 : Célia - Par D.P. Filippi & Terry Dodson - Les Humanoïdes Associés
Coraline se retrouve toujours embringuée dans des situations impossibles...

Mais toutes les nuits, la belle Coraline s’endort et vit des aventures étranges où elle passe d’un monde féérique à l’autre, vivant des aventures rocambolesques. Heureusement, un bel homme vient toujours l’extirper de l’inconfortable position où elle finit par se retrouver plongée, et pour toute récompense, il ne lui demande qu’un baiser ! Pour autant qu’ils soient bucoliques, ces rêves semblent avoir une incidence sur la réalité de Coraline, et sur sa garde-robe...

D-P Filippi nous avait déjà entraîné dans d’autres mondes oniriques, comme Le Livre de Jack, voire Gargouille. Mais, dans cet album, les scènes se révèlent aussi réussies que le récit, parfois aussi léger que les tenues de sa belle héroïne, manque de rythme. Sans trop gêner le lecteur cependant : cela fait parfois du bien de se plonger dans une aventure abracadabrante en se laissant mener par le bout du nez par une donzelle...

Avec ses couvertures Art Nouveau et la très belle composition de ses planches, Terry Dobson, accompagné par Rebecca Rendon sur les couleurs, termine en beauté ce récit aussi atypique que charmant. Certes, le découpage en épisodes du premier tome nous livre une intrigue parfois tirée en longueur et même un peu bancale, mais il trouve sa résolution avec un coup de théâtre quelque peu inattendu. Mais on retient surtout Songes pour son esprit rêveur, la grâce et les courbes de ses personnages féminins, et son intention profonde de délasser sans chercher à se prendre la tête du lecteur.

Profitons...

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

De Songes, commander :
- le premier tome chez Amazon ou à la FNAC
- le second tome chez Amazon ou à la FNAC
- Le coffret complet chez Amazon ou à la FNAC

Les Humanoïdes Associés vous proposent de lire gratuitement le tome 1 de Songes, ainsi que les premières pages du tome 2

  Un commentaire ?