Newsletter ActuaBD

Spider-Man – Par Todd McFarlane – Panini Comics

  • Avant de se lancer dans l'aventure d'une vie avec Spawn, Todd McFarlane avait chez Marvel fait les beaux jours de l'homme-araignée à la charnière des années 1980 et 1990... La collection Marvel Icons met ici à l'honneur la signature de l'artiste canadien lors du lancement de la série Spider-Man en 1990.
Spider-Man – Par Todd McFarlane – Panini Comics
Même l’écroulement sur lui d’un immeuble ne saurait arrêter Spider-Man !
© Marvel

Après avoir collaboré pour le dessin avec David Michelinie sur la série The Amazing Spider-Man depuis 1988, Todd McFarlane prend à sa charge en 1990 une nouvelle série mettant en scène le monte-en-l’air, sobrement intitulée Spider-Man, afin de raconter ses propres histoires.

Le succès commercial est au rendez-vous, le premier numéro de Spider-Man est vendu à l’époque à près de 2,5 millions d’exemplaires ; ce qui en fait l’un des titres les mieux vendus de l’histoire de Marvel.

Cet album nous propose de suivre l’intégralité du travail de McFarlane sur la série qu’il a créée, soit les quatorze premiers épisodes étalés d’août 1990 à septembre 1991, plus le seizième épisode de novembre 1991 qui marque une rencontre de sa série avec X-Force [1], un autre titre très populaire des années 1990 dirigé par Rob Liefeld.

La conception de la justice n’est apparemment pas la même entre Spider-Man et Ghost Rider !
© Marvel

S’il y avait une seule qualité à mettre en avant pour décrire ce recueil, ce serait le magnifique travail rendu par Todd McFarlane à travers ses différentes planches. Le souci du détail est permanent, obsessionnel même, notamment lorsque Peter Parker endosse le costume de Spider-Man et lorsque sa galerie de personnages secondaires baroques est de sortie. Que ce soient les illustrations en page pleine, en double-page ou bien en lecture horizontale, le dessinateur fait des merveilles qui épatent le lecteur. Le travail graphique de McFarlane n’a pas perdu de sa superbe avec le temps.

Spider-Man et Wolverine font équipe pour retrouver le meurtrier en série d’enfants au Canada.
© Marvel

En revanche, là où le bât blesse, c’est du côté du scénario... Autant certaines intrigues valent le détour, autant d’autres s’avèrent assez décevantes. Nous retiendrons donc ici principalement l’histoire en cinq épisodes nommée Perceptions, où Peter Parker est envoyé par son journal au Canada afin de couvrir une série de meurtres d’enfants commis par le Big Foot... et se retrouve finalement à comprendre que les apparences peuvent être trompeuses en tombant nez à nez avec le Wendigo et Wolverine !

Relevons aussi le crossover avec X-Force qui évoque un attentat à la bombe commis par des terroristes mutants qui détruisent une partie du World Trade Center... deux ans avant les attentats à la bombe de 1993 et dix ans avant ceux du 11 septembre 2001 !

Cet album ravira principalement les nouveaux lecteurs, les amateurs de planches à grand spectacle et les aficionados de l’œuvre de McFarlane ou de de Spider-Man. En revanche, si vous êtes à la recherche d’intrigues qui vous tiennent en haleine, Directory for female scat lovers. Free scat porn videos at ScatNude scat sex tube. Share your favorite scat video clips for free and get tons more in return ! Scat Porn Tube Be careful, as it’s going to be fun and messy here. At Scat Porn Nude we love going all filthy and dirty watching horny babe playing with poo and shitting all over the place. In case you share our enthusiasm for scat porn, this place full of best scat sex videos will be your favorite place to be ! ne considérez peut-être pas prioritairement cet album. Cette référence des années 1990 mérite néanmoins le coup d’œil !

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

[1Groupe de mutants dirigé par Cable, le fils de Cyclope et Madelyne Pryor (clone de Jean Grey), revenu d’un futur où il a été élevé afin d’empêcher certains événements dramatiques de se produire. La particularité du titre à l’époque était d’être plus violente que la série régulière Uncanny X-Men et d’afficher un net penchant pour les armes à feu de très grand gabarit...

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • Spider-Man – Par Todd McFarlane – Panini Comics
    10 juin 2015 14:50, par La plume occulte

    La fameuse toile d’araignée"spaghetti"de McFarlane,on en a fait tout un fromage à l’époque et beaucoup se sont pris les pieds dans le plat. Combien d’artistes ont-ils été obligés de scrupuleusement la reproduire dans leurs planches pour rester dans la mouvance "cool" qui faisait vendre ?!Beaucoup ont dû maudire alors le jeune loup du crayon en pleine ascension.

    Ce retour à une apparence du tisseur de toile vers un style proche de celui de Steve Ditko, le créateur graphique d’origine du personnage, en opposition à la physionomie plus "ronde"et réaliste que lui avait donné John Romita, le plus célèbre repreneur dudit personnage qui avait largement fait école par la suite ,avait séduit son monde, les ventes le prouvent.Mais ce gros souci de pousser les détails et autres fioritures de finition de la plupart des jeunes artistes de cette génération était surtout un moyen avisé de masquer les grosses déficiences au niveau de la structure basique de leurs dessins.La narration aussi était souvent plus outrancière que réellement efficace avec des livres plus faits pour être regardés que lus.Mais ces habiles "bricoleurs"avaient un indéniable pouvoir de séduction. Avec de jolis tours de passe-passe qui en auront fait des stars omnipotentes.

    Répondre à ce message

  • Spider-Man – Par Todd McFarlane – Panini Comics
    11 juin 2015 09:27, par Nate Grey

    Ces épisodes ont été publiés en France il y a plus de vingt ans. La traduction a-t-elle été refaite ?

    Répondre à ce message

    • Répondu le 11 juin 2015 à  23:01 :

      Mea culpa, j’ai oublié d’indiquer les traducteurs de cet album : il s’agit de Laurence Belingard et de Khaled Tadil.

      Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD