Taras Boulba T2 - par Morvan, Voulyzé & Kordey - Delcourt

14 décembre 2008 0 commentaire
  • Dans ce deuxième volume de l'adaptation de l'œuvre de Gogol, Taras Boulba parfait l'éducation de ses fils: pillages, violence et massacres sont au menu…

Taras Boulba et ses deux fils ont rejoint la Setch où les guerriers vivent dans une ripaille permanente. Mais la guerre manque à chacun. En effet, les accords passés avec leurs ennemis ancestraux les empêchent de partir en campagne. Quand se propage alors une rumeur sur les profanations perpétrées en Ukraine par un groupuscule juif, Taras voit là l’occasion de battre le rappel des cosaques...

"Mes racines sont slaves et ma langue est très proche de l’ukrainien ou du russe. Notre comportement de base est très similaire. Mon empathie pour les personnages de ce livre est sans doute considérablement plus grande que celui de certains artistes français, américains ou japonais. De plus, mon expérience de la guerre joue probablement un rôle important dans le fait d’avoir été choisi." nous expliquait en mars dernier Igor Kordey à propos de Taras Boulba.

Le Croate montre par son dessin, sans tomber dans le gore, toute la violence des combats menés par les Cosaques. "Le monde est cruel, c’est aussi ce qui en fait la beauté. Mais assez pensé, agissons !" déclare Taras Boulba. L’homme aime la guerre, la violence et le sang. Sans état d’âme, il massacre des innocents pour que ses deux fils connaissent l’honneur des batailles. Comme dans le roman original de Nicolas Gogol, l’album nous réserve des scènes de combats ahurissantes : on se sabre et on s’embroche joyeusement.

Un bon travail d’adaptation signé Jean David Morvan et Frédérique Voulyzé.

Taras Boulba T2 - par Morvan, Voulyzé & Kordey - Delcourt

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?