"Tintin au Congo" : Que veut réellement le CRAN ?

1er mars 2012 4 commentaires
  • Chez Casterman, on ne décolère pas. Alors que le Tribunal de Première Instance de Bruxelles a débouté le plaignant contre "Tintin au Congo", M. Bienvenu Mbutu Montondo, soutenu dans sa procédure par le Conseil Représentatif des Associations Noires de France (CRAN), ceux-ci font appel et parlent de "dialogue de sourds" avec l'éditeur de Tintin.

Cela n’a rien de drôle, ce n’est pas la surdité ludique à la Tournesol, mais un vrai affrontement, à peine feutré, entre l’éditeur de Tintin et le président du CRAN, M. Louis-Georges Tin qui tourne à la guerre de communiqués.

Après une rencontre de conciliation avec Casterman le 28 février dernier pour, dit le communiqué du CRAN, "trouver un terrain d’entente", son président est revenu plutôt remonté. Il a trouvé le PDG de Casterman "un peu mou dans ses convictions."

Louis Delas a expliqué qu’il était personnellement favorable à l’insertion d’un texte contextualisant la BD d’Hergé mais que cette modification de l’œuvre originale devait recueillir l’accord préalable des ayants droits de l’auteur.

Selon Le Monde, M. Tin aurait alors demandé à M. Delas s’il était fier de publier un tel livre. Le PDG de Caserman lui aurait répondu : "Oui." Réponse jugée "décevante" par son interlocuteur qui s’est fendu d’un communiqué pour annoncer qu’il soutiendrait M. Mbutu Mondondo dans sa procédure d’appel.

En réplique, Casterman répond : "Les Éditions Casterman s’offusquent des propos tendancieux tenus à l’égard de leur Directeur General et réaffirment, s’il en était besoin, leurs convictions antiracistes d’ailleurs clairement traduites par nombre de leurs publications, ainsi que leur fierté d’être l’éditeur de l’œuvre d’Hergé.

"Les Éditions Casterman tiennent à rappeler que la justice belge a débouté Monsieur Mbutu Mondondo et le CRAN de leur demande d’interdiction de l’album Tintin au Congo pour atteinte à la loi belge antiracisme.

Elles sont néanmoins disposées à envisager, en concertation avec les ayants droits d’Hergé, une communication particulière destinée à contextualiser les premiers albums des aventures de Tintin. (Tintin au Congo a été publie en 1931).

Les Editions Casterman se refusent en revanche à donner suite à la demande renouvelée du CRAN de retirer cet album de la vente."

Cette demande est d’autant plus curieuse que le CRAN, une association française, n’a diligenté aucune procédure de ce type en France. Elle le pourrait pourtant... On se demande donc ce que recherche exactement le CRAN dans cette affaire : un petit effet médiatique ou un vrai résultat ?

"Tintin au Congo" : Que veut réellement le CRAN ?
"Tintin au Congo", une oeuvre de 1931 poursuivie pour "racisme" en 2012.
(c) Casterman / Moulinsart

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
4 Messages :
  • Un vrai résultat, si le CRAN est une organisation sèrieuse, serait d’exiger pour ce type d’oeuvres typiques d’une époque l’introduction d’un avant-propos de "mise-en garde".

    Je me garderais moi-même de dire ce que je pense de ce procédé, car là n’est pas le propos, mais force est de constater que toutes les rééditions de l’Âge d’Or des strips U.S (Dick Tracy et autres) opérées sous label américain portent un avant-propos qui remet l’oeuvre dans son contexte.

    Il doit y avoir des finesses juridiques que je ne comprends pas pour constater au final que ce compromis largement utilisé ne convienne aucunement au CRAN. À moins bien entendu que cela ne soit qu’un coup médiatique...

    Répondre à ce message

    • Répondu par Georges le 4 mars 2012 à  13:14 :

      Bibi Fricotin et Razibus Zouzou ont du souci à se faire ! Le CRAN va-t-il les faire censurer ?

      Répondre à ce message

      • Répondu par Oncle Francois le 7 mars 2012 à  22:55 :

        Il y aussi Blondin et Cirage du grand Jijé, mais bon, est il utile d’alimenter ces vaines polémiques stériles ?

        Répondre à ce message

  • "Tintin au Congo" : Que veut réellement le CRAN ?
    7 mars 2012 13:28, par yotadelatisane

    pour ma part, l’oeuvre de Tezuka "BlackJack" a aussi eu droit à un avant-propos pour situer l’oeuvre dans son époque...
    Je pense que celà est juste et donne ainsi à l’oeuvre d’exister à notre époque. On ne juge pas un livre ou une bd seulement par son contenu mais aussi par son époque !
    Ou alors il faudrait faire comme les espagnols et brûler tous les livre et autres qui reflétaient une civilisation et ses contradictions...

    Répondre à ce message