Trinity Seven T. 15 - Par Kenji Saitou & Akinari Nao - Panini Manga

15 juillet 2020 0 commentaire
  • Retour en grandes formes de cet excellent "harem manga" nous entraînant dans un monde de mages et de démons. Action, humour et héroïnes sexy au programme de ce tome qui ouvre la grande bataille finale du titre.

Il aura fallu attendre deux ans et demi pour enfin lire la suite des aventures d’Arata et de ses amies. Sorti fin 2017, le tome 14 était resté orphelin tandis qu’au Japon le manga se poursuivait, aujourd’hui encore, avec 23 tomes. Les lecteurs sont dans tous les cas chanceux : Trinity Seven fait partie des titres de Panini Manga relancés cette année dont les anciens tomes ont été entièrement réimprimés. L’occasion idéale pour découvrir cet étonnant manga, méconnu en France, mais ayant son petit succès au Japon - avec une série TV de 12 épisodes, deux films et plusieurs mangas dérivés.

Rappelons l’histoire : Arata Kasuga, lycéen a priori normal, découvre qu’il est un Magic King Candidat, destiné à détruire le monde. Dans sa quête pour combattre son destin, il va s’allier aux Trinity Seven, les 7 plus puissants mages de l’académie de magie Biblia. Ensemble, ils vont affronter de nombreux ennemis, cherchant le plus souvent à éliminer Arata afin de sauver le monde.

Sur la forme, c’est un manga de type harem et ecchi : Le héros est entouré de très nombreuses jeunes filles (les protagonistes masculins se comptent sur les doigts d’une main) et il y a toujours une bonne raison pour qu’elles se dénudent. Cependant, là où l’œuvre a su tirer son épingle du jeu, c’est avec la personnalité d’Arata qui n’est ni un timide incapable d’agir ni un obsédé lambda. C’est au contraire un vrai héros de shônen, zen, sûr de lui et qui fait passer l’amitié avant tout le reste, et si cette amitié s’avère être avec des filles sexy, c’est encore mieux.

Trinity Seven T. 15 - Par Kenji Saitou & Akinari Nao - Panini Manga
© Kenji Saitou / Akinari Nao / Panini Manga

C’est ainsi que le titre a développé un univers et des aventures relativement travaillés et soignés, avec bien entendu une pléiade des jolies jeunes filles, dont les fameuses Trinity Seven. Toutes plus ou moins amoureuses de notre héros, mais également toutes dotées de puissants et d’incroyables pouvoirs magiques.

Il y a Lilith la plantureuse et prude alchimiste spécialiste en armes à feu, la stoïque et détachée Aline, maîtresse des runes nordiques, Levi l’excentrique ninja, la très coincée Mira, justicière dans l’âme qui dédie sa vie à l’extermination du mal, Akio son nonchalant bras-droit spécialiste en arts martiaux, Yui maîtresse des rêves et des illusions et enfin Lieselotte qui aime flirter avec le mal et n’a pas sa pareille pour manipuler le temps et l’espace.

Dans ce nouveau tome, nous attaquons ce qui semble être l’acte final du manga : Arata et ses amies ont été invitées par la servante du True Magic King dans son domaine, qu’on atteint en passant la Porte de Dante, et dont le lieu reprend évidemment la structure du célèbre Enfer du poète italien.

© Kenji Saitou / Akinari Nao / Panini Manga

Ainsi au programme : neuf niveaux, les sœurs d’Ilia à sauver et 12 démons à affronter, les Malebranches, serviteurs directs du True Magic King aux pouvoirs incommensurables. Comme toujours, l’humour n’est pas en reste avec Arata qui se retrouve d’emblée face à Rubine, la plus puissante des Malebranches, mais à la personnalité assez conciliante. Tandis que ses compagnes croisent des Malebranches bien plus dangereux et motivés !

Tout le charme du titre apparaît concentré dans ce tome qui constitue donc l’ouverture d’une grande bataille : elle va convoquer l’intégralité du casting de la série, des anciens ennemis devenus alliés aux protagonistes créés dans le cadre des œuvres dérivées.

Trinity Seven fait donc son grand retour pour notre plus grand bonheur, et c’est un immense plaisir de retrouver cette bande de mages hauts en couleur pour un grand final où ils vont pouvoir s’en donner à cœur joie !

© Kenji Saitou / Akinari Nao / Panini Manga

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Trinity Seven T15. Par Par Kenji Saitou (scénario) & Akinari Nao (dessin). Traduction Alexis Cottencin. Panini Manga. Sortie le 3 juin 2020. 164 pages. 8,99 euros.

Acheter ce livre sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

Trinity Seven sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 4,
- Lire la chronique du tome 9.

  Un commentaire ?