dBD n°94 : Les années Spirou

4 juin 2015 1 commentaire
  • De Yoko Tsuno à Papyrus, les années Spirou reviennent. Les séries vedettes des années 1970- 80 font toujours l'actualité, et leurs auteurs, dont quelques octogénaires sont toujours là, bon pied, bon oeil!

Yoko Tsuno, Papyrus ou Sophie font partie des séries devenues cultes et qui, bien que nées au cœur des années 1970 font aujourd’hui encore l’actualité. Rééditions, Intégrales ou adaptations au cinéma sont là pour rappeler au lecteur étourdi que les héros imaginés par De Gieter, Jidéhem ou Roger Leloup sont toujours présents dans les bacs. Frédéric Bosser et Philippe Peter sont allés à la rencontre de ces fringants octogénaires.

Alors que De Gieter, le père de Papyrus confirme sa décision d’arrêter sa série la plus connue ; Roger Leloup à presque 82 ans, reste plus que jamais fidèle à la jolie électronicienne japonaise qui vit le jour dans les pages du magazine Spirou. Il confie d’ailleurs avoir déjà entamé le 28e tome des aventures de Yoko. Un rien plus désabusé, Jidéhem préfère lui revenir sur les anecdotes riches et variées qui ont jalonné sa carrière. L’auteur de Sophie s’est retiré du monde de la BD et semble avoir tourné la page.

En consacrant un large dossier à ceux qu’ils qualifient gentiment d’artisans, les deux chroniqueurs rendent un bel hommage à une génération d’auteurs qui, s’ils ne furent pas toujours sur le devant de la scène, ont apporté une belle contribution à l’évolution du 9e Art. Cette série d’interviews permet de jeter un autre regard sur des séries qui à quarante ans témoignent à l’image de leurs auteurs d’une belle santé et d’une sacrée crédibilité.

Moins complaisant, Jean-Yves Brouard a choisi de disséquer la série Buck Danny, sous l’angle de l’exactitude et de la vérité historique. Au moyen d’un travail minutieux et très documenté, l’auteur a relevé un certain nombre d’erreurs et de confusions, parfois techniques qui, pour la plupart des lecteurs, sont passées inaperçues ! Qu’importe l’auteur s’acharne sur son sujet ! D’emblée le ton est donné avec cette question, au titre inquiétant( ?) Buck Danny appartient-il à l’US Air force ou l’US Navy ? Cette question cruciale suscite un véritable travail de fourmi, qui pourrait vite s’apparenter à du pinaillage s’il n’était particulièrement précis et argumenté. Il attirera peut-être les amateurs de la célèbre série de Charlier et Hubinon. L’auteur reconnait tout de même au bout de ces six pages que, en dépit de ces confusions et de ces contradictions innombrables, les aventures de Buck Danny restent parmi les plus passionnantes de la BD franco belge. Ouf, voilà de quoi rassurer les aficionados. !

Autre héritier des années Spirou (car il y avait publié sa première histoire en 1975 !), Pierre Tranchand a décidé de poser ses crayons. Henri Filippini en profite pour rendre un bel hommage à la modestie et la discrétion d’un auteur dont l’œuvre si elle continue de faire rire une génération de Profs (et surtout leurs élèves !), n’a pas toujours la faveur d’une certaine critique.
L’auteur des Profs quitte le monde de la bande dessinée sur « la pointe des pieds » selon l’expression de l’éditorialiste. Les années Spirou furent aussi l’âge d’un humour « gros-nez » dont Tranchand et quelques autres ont perpétué la tradition, Filippini fait partie de ceux qui ne l’ont pas oublié !

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

dBD n° 94, en vente partout 8,90€

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • dBD n°94 : Les années Spirou
    5 juin 2015 12:39, par juju

    Je trouve chouette qu’on parle enfin de Jidéhem ! D’ailleurs prévoyez-vous de faire une interview de ce monsieur ? il doit avoir plein de choses à raconter ! j’ai trouvé l’interview dans DBD trop courte !

    Répondre à ce message