Le jour où l’autoédition fut interdite

16 mai 2011 par Bakounine
  • Je parlais d’une idée d’histoire d’édition-fiction, pas de la réalité. Dans la réalité, tout le monde sait bien que les auteurs qui s’auto-éditent ont tous du talent et que les gros éditeurs capitalistes ne publient que ceux qui n’en ont pas parce qu’ils rapportent plus d’argent, c’est bien connu. Tout le monde sait bien que les bons dessinateurs sont nuls et que les auteurs complets qui dessinent maladroitement sont bien plus méritants parce qu’ils sont complets. Un tiers dessinateur, un tiers scénariste, un tiers éditeur. Mais juste un tiers parce que être un dessinateur complet ou un scénariste complet (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.