Sibylline Meynet "Silencieuse(s)" : "Le harcèlement de rue est un problème banalisé."

20 août 2017 par La plume occulte
  • "Franchement, c’est relou cette permissivité d’une partie de la gente masculine."
    Qui a cautionné ce genre de comportement ici ? C’est ce genre de manoeuvre pour détourner ou clore le débat qui est "relou" !
    La condition féminine ,ou de tout être humain est quelque chose de sérieux,pas quelque chose qu’on utilise.On est pas à la foire au jambon.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.