Malentendu

3 février 2018 par Pradaldi
  • Je crois qu’il y a un vrais malentendu, les auteurs de BD sont maintenus dans une précarité insupportable mais c’est le cas de tout les auteurs et illustrateurs dans toute les branches de l’édition.
    Par exemple en édition jeunesse les droits d’auteurs sont en moyenne la moitié de ceux en BD !
    En laissant penser que le problème ne concerne que la BD le ministère divise la profession et minimise l’étendue des dégâts.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.