Batman Detective T. 2 : Médiéval - Par Peter Tomasi - Brad Walker & Kyle Hotz - Urban Comics

24 mars 2020 0 commentaire
  • Le premier tome de cette saga, "Batman Detective Mythologie", nous avait littéralement laissés pantois, de par sa construction magistrale et son impact visuel. Malheureusement, ce second opus perd considérablement en qualité : la trame est à l’unisson d'un graphisme qui n’a pas eu le mérite de nous séduire.

Gotham est confronté à un nouveau problème d’envergure : Des milliers de chauves- souris sont retrouvées mortes, gisant sur le bitume, ou sur les faîtes des grattes-ciels.

Près de l’ancien château des Kane, une explosion créant un soleil au-dessus de Gotham happe Bruce Wayne qui livre combat désespéré face à un chevalier mécanique capable de percer avec aisance la cuirasse de l’homme chauve-souris, le rendant du coup particulièrement vulnérable.

Entre-temps, Damian Wayne repère des résidus de la bombe solaire à Aparo Bay, s’y rend rapidement mais se retrouve prisonnier du Chevalier d’Arkham, celui-même qui affronta et infligea à Batman de sérieuses blessures.

Le premier tome de Batman Detective Mythologie nous en avait mis plein la vue ! Peter Tomasi aux commandes scénaristiques de cet opus à la qualité particulièrement élévée, nous comblait avec un puzzle d’investigations duquel Bruce Wayne, comme nous, lecteurs, sortions totalement abasourdis. Plongé au cœur d’une enquête où il se voyait confronter à ses anciens ennemis, les uns à la suite des autres, Batman finissait par comprendre qu’il se trouvait dans l’épicentre du simulateur qu’il avait lui-même conçu afin de rester sur le qui-vive contre toute menace éventuelle.

Dans ce second opus, "Médiéval", le scénariste reste sur sa lancée tout en, soulignons-le, perdant en intensité pour nous livrer une histoire tout juste correct dans son ensemble, sans plus. On y perd quelque peu le côté mature du premier tome avec la venue de Damian Wayne qui monopolisait une majeure partie du récit. Contrairement à la première enquête, les adversaires de Batman s’y comptent sur les doigts d’une main : hormis le Chevalier d’Arkham dont nous ne spoilerons pas l’identité, ainsi que ses sbires de seconde zone, nous n’avons pour ainsi dire aucun autre protagoniste à nous mettre sous la dent.

Bien que fluide dans son ensemble, le scénario de Peter Tomasi manque singulièrement de crédibilité pour nous enthousiasmer. Au fil des pages, nous découvrons le passé du Chevalier d’Arkham et les raisons de sa haine vis-à-vis du Chevalier noir.

Peter Tomasi a voulu jouer la carte du sensationnel. C’est d’ailleurs le cas lors de la révolte des pensionnaires de l’hôpital ou lorsqu’il met en scène les raisons de vengeance personnelles du Chevalier d’Arkham. Toutefois, cette belle lancée ne perdure pas et bascule aussi vite vers l’ennui. L’histoire est quelconque, cousue de fil blanc, chaque rebondissement se trouvant immanquablement suivi d’un retournement de situation prévisible... Le rythme est soutenu, certes, mais la construction narrative évolue sur du réchauffé, n’apportant guère de fraîcheur, ni de nouveauté à la saga.

Malheureusement, le même constat est à souligner pour le travail graphique qui ne restera pas bien longtemps dans nos mémoires. Brad Walker s’aventure en solitaire pour les deux tiers de l’album, reprenant l’intégralité des chapitres concernant le récit "Médiéval". Un trait trop lisse, voire enfantin par moments, qui laissera plus d’un lecteur sur la touche.

Une fois encore, nous nous trouvons à des années-lumière du découpage et de la qualité graphique proposée par Doug Mahnke lors du premier épisode de Batman Detective. On aurait pu espérer davantage de son successeur Brad Walker, bien plus méritant dans sa technique graphique sur Aquaman Rebirth.

En revanche, le second récit figurant dans l’album, intitulé "Interlude", est royalement servi par Kyle Hotz. Plus sombre, plus déjanté, bien plus accessible pour le lecteur. Une touche graphique personnelle qui nous parle ... c’est d’ailleurs ce que l’on attend. .

Batman Detective T. 2 : Médiéval - Par Peter Tomasi - Brad Walker & Kyle Hotz - Urban Comics
©Kyle Hotz / Urban Comics

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Batman Detective T.2. Scénario : Peter Tomasi. Dessin : Brad Walker & Kyle Hotz. Éditeur : Urban Comics. 168 pages. Sortie : le 14 février 2020. Prix : 15,50 euros.

- Lire la chronique Batman Detective T.1 : Mythologie - Par Peter Tomasi & Doug Mahnke - Urban Comics
- Lire la chronique Batman & Robin T1&2 - Par Peter Tomasi et Patrick Gleason (Trad. Alex Nikolavitch) - Urban Comics
- Lire la chronique The Bridge – Par Peter J. Tomasi & Sara Duvall – Éditions Kamiti
- Lire la chronique Aquaman Rebirth T2 - Par Dan Abnett & Collectif - Urban Comics
- Lire la chronique Aquaman Rebirth T1 - Par Dan Abnett & Collectif - Urban Comics

  Un commentaire ?