Bludzee - Par Lewis Trondheim - Shampooing Delcourt

21 décembre 2010 2 commentaires
  • Dans la veine de {Lapinot, La Mouche} et d'{ALIEEN}, Lewis Trondheim revient en grande forme, avec les aventures d'un drôle de chat. Un album qui vaut son pesant de croquettes ! À ne pas louper !

Bludzee est un petit chat noir aux yeux bleus, drôle et ultra-attachant. Il vit seul dans un grand appartement. Son maître a disparu, le laissant livré à lui-même.

Chaque jour, Bludzee apprend comment survivre dans un univers étrange, seulement armé d’une boîte de croquettes qui s’épuise inexorablement ! Parviendra-t-il à sortir de l’appartement ? Mieux vaudrait pas. C’est pire dehors...

Bludzee - Par Lewis Trondheim - Shampooing Delcourt

Voilà un résumé qui ne vous apprendra sûrement rien, si ce n’est que Bludzee est un chat et qu’il aime les croquettes. Il n’en faut pourtant pas plus pour que Lewis Trondheim nous livre un album d’un niveau qu’on espérait plus.

Si on fait effectivement exception de Top ouf ! et de ses carnets quotidiens, Trondheim n’avait plus réalisé d’album seul, au scénario et au dessin, depuis 2005 et Mister I. C’est d’ailleurs à ce moment-là qu’il publia Désoeuvré, un essai dans lequel l’auteur faisait part de ses doutes par rapport à la création de bande dessinée.

Tout le monde croit que Bludzee est un infâme tueur...

Bien sûr, Trondheim publia quelques petits formats par après, réalisant le gros pavé d’Île Bourbon 1730 mais il s’agissait d’un co-scénario avec Appollo. Il livra lui-même plein d’histoires pour d’autres auteurs, mais ne reprit plus son imaginaire pour lui-même. Pour mieux se réserver ou pour se résigner ?

Quoiqu’il en soit, cette période de doute produit aujourd’hui, grâce à une commande opportune du développeur de solutions de lecture sur Smartphone Ave !Comics, un de ses meilleurs albums, à la croisée des chemins de plusieurs de ses réussites précédentes. En effet, revenant à l’univers inspiré d’un ALIEEN, Bludzee part de la simplicité de La Mouche tout en livrant un pavé de près de 400 pages dont l’inventivité et l’humour rivalisent avec Lapinot et les carottes de Patagonie.

Après un début un peu lent où le rythme s’installe progressivement, il est difficile de se détacher de ces aventures simples, merveilleusement drôles et variées. Le grand atout de Trondheim provient de ces petites scènes qu’il organise avec facilité et intelligence, tout en profitant au mieux de son talent de dialoguiste qui fit fureur dans Lapinot. Tout le petit monde de Bludzee se met donc en place et, lorsque l’aventure se termine, on en vient à regretter d’avoir perdu un ami.

Bludzee est une pépite pour tous les amateurs de Trondheim, ou ceux qui désirent tout simplement le découvrir, s’amuser de son humour piquant et profiter de la fluidité de son trait.

Sans doute un des meilleurs albums de la fin de l’année !

Un soupçon d’autodérision...

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander Bludzee chez Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Bludzee - Par Lewis Trondheim - Shampooing Delcourt
    22 décembre 2010 01:32, par n

    C’était pas la peine de faire tout un plat de cette BD soit-disant numérique pour que ça finisse sur du papier, édité par Trondheim lui-même (pourquoi se géner). Il nous a fait un complexe avec les intégrales Snoopy et nous a montré qu’il pouvait en sortir une grosse lui aussi ? Si le voilà rassuré dans sa viri.. euh auteurité, tant mieux pour lui.

    Répondre à ce message

    • Répondu par pkrs le 22 décembre 2010 à  08:43 :

      Trondheim n’a jamais nié qu’il y aurait probablement une sortie papier (Il a aussi affirmé qu’il était possible qu’il n’y en ait pas, mais je pense que c’est surtout pour une question de marketing, ce qui peut se comprendre).
      Ceci dit, ce n’est pas vraiment une intégrale, étant donné que c’est une histoire continue.

      Répondre à ce message