Dead Drop - Par Ales Kot & Adam Gorham - Bliss Comics

28 mars 2019 0 commentaire
  • X-O Manowar et les meilleurs agents sont réquisitionnés afin d'intercepter une voleuse en possession d'un virus extrêmement dangereux. Une course-poursuite au rythme effréné se déroule en plein New York, à la vue de tous. Un "one shot" qui ne convainc guère, notamment en raison d'une qualité graphique particulièrement peu enthousiasmante.

Trente Minutes ! C’est le délai imparti pour X-O Manowar et les autres agents pour intercepter un virus mortel qui réduirait l’humanité à néant. Une course contre la montre qui se déroule dans les rues et les immeubles de New York City afin d’intercepter une jeune femme métissée en possession le virus des extraterrestres vignes.

La trame signée Ales Kot se résume à neutraliser la détentrice du virus, une arme biologique sans précédent capable d’exterminer l’entièreté de l’humanité. Aric de Darcie est le premier à tenter sa chance et malgré toute son énergie, demeure impuissant face à cette jeune femme, particulièrement douée pour esquiver ses coups.

L’élément de surprise est de constater l’étonnante aptitude de X-O Manowar à accepter, lui qui généralement s’entête, à renoncer à la poursuite de l’enquête, à la suite d’une injonction de son supérieur Neville Alcott. Il accepte sans sourciller l’abandon de sa mission, remplacé par un autre agent.

En dépit d’une action permanente, les chapitres se répètent et présentent systématiquement l’intervention d’un nouvel agent pour saisir la criminelle. Le récit évolue en milieu urbain, entre gratte-ciel et transports en commun, sans temps mort. Les protagonistes rebondissent à tout-va, s’aidant de parois et de véhicules pour tenter d"intercepter la dangereuse suspecte. Le chapitre final se déroule dans une zone désaffectée, loin des néons de la mégalopole.

Dead Drop - Par Ales Kot & Adam Gorham - Bliss Comics
©Adam Gorham / Bliss Comics
Aric de Dacie est le premier à vouloir récupérer le virus

Généralement, les titres de l’univers Valiant resplendissent par leur qualité graphique. Malheureusement, nous sommes réservés pour Dead Drop, qui affiche clairement un traitement déstructuré, à la limite de l’indigeste. L’expression des visages des protagonistes varient peu tout du long du récit. Le trait un peu basique de d’Adam Gorham ne séduit guère. Fort heureusement, la palette de couleurs apportée par Dave Sharpe remonte quelque peu le niveau.

©Adam Gorham / Bliss Comics
Qui parviendra à neutraliser cette dangereuse criminelle, détentrice d’un virus qui pourrait nuire à toute l’humanité ?

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Dead Drop. Scénario : Ales Kot. Dessinateur : Adam Gorham. Coloriste : Michael Spicer. Éditeur : Bliss Comics. Collection Valiant. 112 pages. Sortie : le 22 février 2019. Prix : 19 euros.

- Lire la chronique Suicide Squad T3 - Par Adam Glass & Ales Kot - Urban Comics
- Lire la chronique Bloodborne T1 - Par Ales Kot & Piotr Kowalski - Urban Comics
- Lire la chronique Rocket – Par Al Ewing & Adam Gorham – Panini Comics

  Un commentaire ?