Don’t Call It Mystery T. 5 & T. 6 - Par Yumi Tamura - Noeve Grafx

Par Guillaume Boutet Excellent 1er septembre 2023 
Deux grandes affaires au programme : un incendiaire et un tueur en série. Mais surtout, il s'agit une nouvelle fois d'une plongée dans les mécanismes de la société japonaise, où l'individu semble toujours un peu perdu dans un univers où il ne faut jamais se faire remarquer.

Et en effet une saynète symbolise parfaitement cela : notre héros n’en peut plus de ses cheveux bouclés et volumineux. Il s’achète donc un produit pour les lisser. Malheureusement, le résultat n’est guère convaincant. Bref, même Totonô, qui ne manque jamais de critiquer les travers de la société japonaise, rêve de beaux cheveux lisses et plats !

Ces deux nouveaux volumes proposent chacun une histoire complète. Celle du volume cinq constitue le sujet principal de l’intrigue amorcée lors du séjour de Totonô à l’hôpital. En y suivant des messages codés, il rencontre une jeune femme hospitalisée de longue date qui le met sur la piste d’une étrange série d’incendies criminels.

Le sujet de fond porte sur la maltraitance infantile et les solutions pour venir en aide aux enfants. Tout en critiquant la société japonaise sur la façon dont elle gère ces problèmes, Yumi Tamura condamne également les solutions extrêmes. La mangaka cite l’exemple des États-Unis comme souvent, afin de montrer d’autres façons de faire plus justes. On peut également noter que le ressort du dénouement de l’intrigue appartient aux standards des thrillers américains, bouclant cette thématique en quelque sorte.

© by TAMURA Yumi / Shôgakukan

Le volume 6 s’avère un peu plus classique mais plutôt original dans le fonctionnement de la série. En effet, nous changeons de lieu et de personnages pour suivre un groupe de policiers traquant un tueur en série à Yokohama. Totonô est absent de cette histoire mais le relais narratif est assuré par Garo, toujours en quête de comprendre ce qui est arrivé à sa sœur décédée. Et les deux intrigues se recoupent par un surprenant élément commun.

Cette seconde histoire se révèle être une enquête très classique, avec une dimension sociale réduite, sans doute en raison de l’absence de notre héros. Il s’agit presque d’un exercice de style pour la mangaka (utilisation de l’argot de flic, etc.). Cependant cette affaire a un lien avec le fil rouge du "Zodiaque" et nous permet d’avoir notre premier indice sérieux sur cette intrigue de fond.

Désormais la série a atteint son rythme de croisière, avec des affaires plus longues et complexes. Nous sommes également passés à une structure policière plus assumée dont l’équilibre avec les analyses sociales, et sur la tradition japonaise, de Totonô reste un peu incertain. Cependant, la lecture reste passionnante et captivante, grâce à l’humanisme de Yumi Tamura qui transparaît à chaque page. Nous sommes donc très curieux de découvrir la suite pour découvrir de quelle façon tous ces éléments vont se combiner.

© by TAMURA Yumi / Shôgakukan

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782383161639

Don’t Call It Mystery T. 5 & T. 6. Par Yumi Tamura. Traduction Yukari Maeda & Patrick Honnoré. Noeve Grafx. Sortie le 24 mars 2023 & le 25 août 2023. 192 pages. 7,95 euros.

Don’t Call It Mystery sur ActuaBD :
 Lire la chronique du tome 1
 Lire la chronique du tome 2
 Lire la chronique des tomes 3 & 4

Sur ActuaBD :
 "7 Seeds" de Yumi Tamura adapté... sur Netflix !

Don’t Call It Mystery Noeve Grafx ✍ Yumi Tamura ✏️ Yumi Tamura à partir de 10 ans Drame Policier, Thriller
 
CONTENUS SPONSORISÉS  
PAR Guillaume Boutet  
A LIRE AUSSI  
BD d’Asie  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD