Golgoth, le dernier empereur T1 - Par Waid & Kitson - Delcourt

13 novembre 2015 2 commentaires
  • Scénario captivant, dialogues percutants, dessin attirant... : "Golgoth, le dernier empereur" dispose des ingrédients utiles et adéquats pour entrainer le lecteur dans le récit de l'ascension destructrice d'un super-vilain. Un excellent moment de lecture qui plaira à un public adulte.

Tout le monde le craint, l’humanité se plie sous son joug, son règne semble éternel et sa toute-puissance inégalable, son nom est Golgoth !

Entouré de sbires aussi talentueux qu’adroits en matière de combat et de stratégie, cet empereur du mal conquiert chaque nation, soumet chaque roi à sa volonté, et pulvérise tout intrus récalcitrant. En empereur des temps modernes, il façonne le monde à son image, imitant Dieu en personne.

Son unique point faible réside en sa fille unique, Delfi, à laquelle, il voue un amour fou. Golgoth, qui continue son ascension, veut dominer tout et tout le monde u=jusqu’à s’en prendre à son fidèle ami Sebirus, qui pourtant l’a aidé à maintes reprises. Le tyran ne suscite plus aucune confiance à son égard, seulement de la crainte, une situation qui pourrait se retourner contre lui !

Au scénario, Mark Waid dont on connaît sa collaboration avec Marc Silvestri, le fondateur du studio Top Cow. Ils ont lancé la série Hunter Killer, aux couleurs et au design époustouflants, dans la lignée de Fathom et Witchblade.

Quant au dessinateur britannique Barry Kitson, il s’est illustré sur diverses séries Marvel UK telles que Spider-Man, Transformers, et deux numéros de Wolverine. Par la suite, on l’a vu travaillant pour DC Comics sur la série Catwoman. Récemment, on lui doit le dynamique Bloodshot et Harbinger chez Valiant Comics. Les couleurs d’Alex Bleyaert aidé de Chris Sotomayor enjolivent un trait déjà fort attirant en dépit de quelques imprécisions graphiques.

Au-delà de l’aventure, Golgoth, le dernier empereur use d’une touche d’humour qui peut paraitre naïf pour certains mais qui s’adapte adroitement au fil du récit. En raison de sa violence, ce style d’ouvrage s’adressera de préférence, on s’en doute, à un public averti.

Golgoth, le dernier empereur T1 - Par Waid & Kitson - Delcourt
©Barry Kitson / Delcourt
Obéir, ou mourir, la tyrannie de Golgoth anéantit tout sur son passage

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

- Golgoth, le dernier empereur T1. Scénario : Mark Waid. Dessinateur : Barry Kitson. Traduction : Alex Nikolavitch Racunina. Éditeur : Delcourt. 224 pages. Sortie : le 14 octobre 2015. Prix : 18,95 euros.

- Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Le principal fait d’armes de Mark Waid reste à mon avis son long run sur the Flash, absolument passionnant sur prés de huit ans ! Sans oublier le joli mais plus court Kingdom Come, magnifiquement peint par Alex Ross !

    Répondre à ce message

  • Golgoth, le dernier empereur T1 - Par Waid & Kitson - Delcourt
    14 novembre 2015 11:44, par François Peneaud

    Le long et excellent travail récemment fini de Waid sur Daredevil fait partie des meilleurs comics de ces dernières années (et pas seulement dans le genre super-héros). Il me semble que c’est autre chose que les titres Top Cow...

    Et je suppose que si cette mini-série sort aujourd’hui en France, c’est parce qu’une suite est en cours aux USA, après dix ans d’attente et un changement d’éditeur.

    Répondre à ce message