Albums

Halloween Blues – T5 : Lettres Perdues – Par Mythic et Kas – Le Lombard

Par Nicolas Anspach le 10 mars 2008                      Lien  
La femme de l’inspecteur Forester Hill a été assassinée quelques années auparavant. Depuis, son fantôme vient le hanter quotidiennement. Le policier s’est tellement bien accommodé de cette présence incongrue que leur « complicité amoureuse » perdure. Entre deux affaires, Forester tente de découvrir l’identité de l’assassin de sa femme.

États-Unis, dans les années ’50. Un cadre de la poste vient trouver Forester Hill avec une étrange missive. Des lettres découpées dans un journal ont été collées sur une enveloppe pour former ainsi le nom et l’adresse du destinataire. Une grande partie de ces collages manquent. A tel point qu’il est impossible pour la poste de faire son office. L’inspecteur ouvre le courrier et découvre une demande de rançon pour l’enlèvement d’une jeune fille. Évidement, la police n’a pas été prévenue. Hill et son équipe vont devoir mener l’enquête pour découvrir l’identité de la victime avant celle du kidnappeur.

Mythic, le scénariste d’Alpha nous sert une intrigue classique. Le lecteur aura parfois l’impression que cette histoire manque un peu de piquant. Le récit ne comporte pas de grands retournements de situation, excepté dans la dernière séquence. Le trait nerveux de Kas sert parfaitement les ambiances que le scénariste veut faire passer. On regrettera parfois des personnages légèrement systématiques.

Halloween Blues est l’équivalent de ces téléfilms policiers de « série B » que l’on regarde de temps en temps à la télévision : un univers sans surprise construit avec des ingrédients coutumiers du genre et donc d’un banal classicisme sans les avantages de la fascination liée à la nostalgie.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

Le Lombard 🛒 Acheter 📖 Feuilleter  
Participez à la discussion
2 Messages :
  • L’intérêt dans cet album se situe justement dans la partie policière. On y est confronté à une situation somme toute classique pour la police, mais dont on fait peu écho dans les histoires policières, celui où l’enquêteur n’a ni indices ni pistes et doit se démerder pour tenter de remonter sa bobine de fil et dans ce cas là retrouver une fille kidnappée. D’où parfois ce sentiment de manque d’actions.

    Quoiqu’il en soit Mythic nous fait entrer avec justesse dans le quotidien de ces inspecteurs qui sont loin de ceux des livres et des séries TV.
    Rien que pour ça, cet album est extrêmement intéressant...

    Répondre à ce message

  • Je vous trouve sévére avec cette série, je ne trouve pas que cette série soit classique au contraire elle montre une époque très particulière que l’on voit peu dans la BD : les années 50 60 aux Etats Unis. Les enquêtes ont une belle profondeur et les histoires des personnages intéressantes. Kas dessine les femmes à merveille et rien que pour ça ça vaut le détour. Pour moi le meilleur album pour l’instant et le 4 et le 1.
    Je vous assure Halloween Blues n’est pas quelque chose de déjà vu.

    Répondre à ce message

PAR Nicolas Anspach  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Newsletter ActuaBD