Newsletter ActuaBD

L’intégrale de Miss Bondie - Par Chris - La Musardine

  • Enfin réunis sous la forme d'une intégrale (à petit prix), les trois volumes de "Miss Bondie" proposent un progressif apprentissage du bondage et du sadomasochisme, tout en profitant une héroïne d'une sensualité aussi troublante que sincère.

Xavier Musquera était un talentueux dessinateur espagnol, dont les bandes dessinées n’ont pourtant jamais soulevé l’enthousiasme du grand public. Ce n’est pourtant pas faute de collaborer avec d’excellents scénaristes : André-Paul Duchâteau pour les trois tomes de Peggy Press et trois autres de Mr Wens, Stephen Desberg pour Envahisseurs sur Janus, Jean-Marie Brouyère pour Persée ou encore Jean Dufaux avec les deux tomes de Melly Brown parus dans le Journal Tintin. Pour la forme, citons encore avec ce dernier scénariste la série entamée et inachevée de Lucius, que Dufaux reprendra finalement avec un autre dessinateur sous le nom de... Murena !

L'intégrale de Miss Bondie - Par Chris - La Musardine

Et pourtant, Musquera disposait d’un réel talent graphique : une mise en page qui s’adaptait au style de son époque, et surtout une qualité d’encrage, tout en finesse, particulièrement pour ses personnages féminins. Est-ce par goût ou à force d’être malchanceux en bande dessinée traditionnelle que l’auteur se dirigea vers le genre érotique ? Sans doute un peu des deux, car ses débuts dans Curiosity Magazine dans les années 1970 marquaient déjà ce penchant. En tout cas, les lecteurs férus d’érotisme connaissent mieux ses héroïnes Jane, Angie, Miss Bondie et les autres sous le pseudonyme de Chris que les séries signées Musquera.

Après avoir déjà édité les quatre tomes d’Angie, infirmière de nuit dans une intégrale en moyen format en 2012, la collection Outrage de Dynamite prolonge leur revisite du catalogue de Chris en réunissant sous le même format les trois tomes de Miss Bondie.

Ce récit d’apprentissage prend la forme d’un journal raconté à la première personne. Son héroïne-narratrice s’appelle Doris. En proie à des soucis financiers, cette jeune femme accepte de poser pour des photos légèrement érotiques, afin d’illustrer des romans. Mais avec son patron, elle va se prendre progressivement au jeu d’un léger sadomasochisme, alors qu’elle joue la victime d’un ravisseur. De quoi s’initier au bondage et à l’asservissement, pour mieux exacerber son désir et augmenter son emprise envers des hommes qui se sont, comme elle, aventurés dans cette étonnante voie méconnue.


Même si Miss Bondie souffre quelque peu du canevas méthodique de prépublication dans Bédé Adult’, à savoir des chapitres calibrés d’une demi-douzaine de pages, on oublie rapidement ce rythme un peu artificiel en se passionnant dès la lecture des premières planches. Car le talent graphique de Chris-Musquera saute aux yeux ; si le Barcelonais ne s’embarrasse pas toujours de grands décors, ses personnages sont dessinés avec minutie, traduisant chaque sentiment de manière authentique et réaliste.

Mais ce qui frappe surtout à la lecture de Miss Bondie, c’est le soin apporté aux dialogues. L’auteur soigne sa mise en situation, avec d’un côté des pensées personnelles de l’héroïne longuement partagées avec le lecteur, qui permettent de comprendre son cheminement et cet apprentissage qu’elle recherche elle-même ; et de l’autre, des extraits d’ouvrages qui restent majeurs dans cette catégorie particulière de l’érotisme qu’est le sadomasochisme, avec entre autres des extraits de l’œuvre du Marquis de Sade.

L’enthousiasme de Chris pour nous partager les confidences de son héroïne dépasse d’ailleurs le stade du ressort scénaristique. L’auteur se livre à sa passion de manière communicative, comme souvent dans la grande majorité de ses récits érotiques.

La lecture de Miss Bondie permet donc à tout un chacun d’aborder les pratiques SM, tout en bénéficiant de l’intéressante personnalité de Doris, alias Miss Bondie, pour qui soumission ne signifie pas soumise, et qui cherche à rester maîtresse de ses rencontres, même si elle devient progressivement esclave de ses désirs et de ses expérimentations.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Album réservé à un public averti.

Tous les visuels sont tirés de : Miss Bondie, l’intégrale - Par Chris - La Musardine - 137 pages, 16 €

 
Newsletter ActuaBD