La Guerre des autres 2/2 : couvre-feu sur Beyrouth - Par B. Boulad, P. Bona & G. Henry - La Boîte à Bulles

7 janvier 2020 0 commentaire
  • Liban 1975 : la guerre devient nationale, et certains doivent fuir. Récit poignant qui raconte toute une diaspora à venir.

Au printemps 1975, le Liban entre dans une phase de conflits entre communautés qui va bientôt se muer en guerre civile. Chrétiens contre musulmans, pro-OLP contre pro-Israël, d’un quartier à l’autre, parfois dans une même famille les clans se forment et se scindent. Dans cette ambiance oppressante, la famille Naggar va se résoudre à quitter le pays. Chacun doit abandonner ses ambitions, et se préparer à l’exil. Deux pays arrivent en tête des possibilités : le Canada, et surtout la France.

Si la mémoire de la diaspora libanaise occupe une place importante dans la littérature et la BD francophone, le conflit à proprement parler a peu (ou pas ?) été traité en BD. Avec ses couleurs restreintes, son découpage sobre, ses personnages aux visages adoucis, les auteurs encouragent l’empathie. Mais aussi la distance. Les règlements de compte ressemblent à beaucoup d’autres : ex-Yougoslavie, Corse, Moyen-Orient, et bien sûr la Syrie d’aujourd’hui.

La lecture du premier tome n’a rien d’obligatoire pour suivre ce récit, dont la tension augmente jusqu’au jour du départ. Un suspense tendu, et plein d’émotion.

Avec leurs espoirs individuels, leurs fragilités et leurs rêves, les personnages de cette Guerre des autres sonnent justes constamment. Pour une bonne raison : l’histoire est vraie, comme le rappellent les deux dernières pages, avec une photo et un texte poignant.
La Guerre des autres 2/2 : couvre-feu sur Beyrouth - Par B. Boulad, P. Bona & G. Henry - La Boîte à Bulles

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?