La galerie Huberty & Breyne s’installe avenue de Matignon avec Hugo Pratt et Milo Manara

13 mars 2020 3 commentaires
  • Depuis le 5 mars 2020, la galerie Huberty & Breyne a ouvert un nouvel espace d’exposition de 150 m² au 36 avenue de Matignon dans le VIIIe arrondissement de Paris, juste à côté des salles de vente Christie’s et Sotheby’s. Une étape de plus pour la galerie belge qui consacre sa première exposition-vente à deux grands maîtres italiens : Milo Manara (né en 1945) et Hugo Pratt (1927-1995).

Depuis près de 30 ans, entre Bruxelles et Paris, Alain Huberty & Marc Breyne se sont fait connaître dans le domaine de la vente d’originaux d’artistes de bande dessinée. Sur leurs cimaises ont défilé les plus grands noms du 9e art, de Hergé à Franquin, de Jacques Martin à François Schuiten, de Philippe Geluck à François Avril.

La galerie Huberty & Breyne s'installe avenue de Matignon avec Hugo Pratt et Milo Manara
Milo Manara : Hugo Pratt dans "HP et Giuseppe Bergman" (Casterman).
© Casterman

Présents dans les grands rendez-vous du marché de l’art, de la BRAFA (Brussels Antiques & Fine Arts Fair) à Bruxelles, à 1 – 54 London, à Art Paris Art Fair ou encore à Drawing Now à Paris, ils ont été de ceux qui, depuis de nombreuses années travaillent à faire reconnaître la bande dessinée comme un art contemporain à part entière.

On se rappelle leur grande exposition en 2012, « Quelques instants plus tard… » à Paris, Angoulême, Perpignan et Bruxelles qui associait 40 artistes de bande dessinée et 40 artistes contemporains.. Un événement qui avait fait date.

Corto Maltese par Hugo Pratt.
© Cong SA. / Hugo Pratt

Récemment, Alain Huberty et Marc Breyne ont succédé au galeriste Daniel Maghen comme experts pour les enchères de bande dessinée de la maison de vente Christie’s.

Depuis début mars, la Galerie Huberty & Breyne a déménagé rue Saint-Honoré à la prestigieuse avenue Matignon dans le quartier des maisons d’enchère de Christie’s, Sotheby’s et Artcurial. Le Saint des Saint. Un pari certes dispendieux mais que la galerie a voulu offrir à ses auteurs. Pour démarrer, ce sont les maîtres italiens Milo Manara et Hugo Pratt qui s’accrochent aux cimaises. On a vu pire…

"Un Été indien " de Pratt et Manara (Casterman).
© Casterman

Les amateurs de BD connaissent la longue complicité qui réunissait Manara à Pratt : leur travail en commun dans la revue (A Suivre), notamment l’hommage à Pratt que constituait H.P. et Guiseppe Bergman (Casterman) et puis, notamment, leur collaboration commune sur Un Été indien (Casterman) entre 1983 et 1985 ou encore El Gaucho (Casterman, 1991-1992). Les deux artistes ont en commun le goût du dessin, de l’aventure de la beauté et des femmes.

Pour la première fois, Alain Huberty et Marc Breyne rassemblent les deux maestros à travers un accrochage pertinent constitué de plus de cinquante œuvres dont des inédits de Pratt issus d’une collection privée et des aquarelles et des toiles de Manara faites spécialement en hommage à son ami.

À cette occasion, nous avons rencontré Alain Huberty qui nous raconte sa démarche et son parcours.

(par Jaime Bonkowski de Passos)

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Une production d’ActuaBD. Vidéo de Cédric Munsch. Journaliste : Jaime Bonkowski De Passos.

 
Participez à la discussion
3 Messages :