Chainsaw Man T. 1 - Par Tatsuki Fujimoto - Kaze Manga

13 mars 2020 0 commentaire
  • Débutée en décembre 2018 au Japon, "Chainsaw Man" est le nouveau titre phare du célèbre magazine "Shonen Jump". Reprenant la thématique du super-héros tant à la mode en ce moment, la série a la particularité de nous immerger dans une ambiance très crue. Derrière sa violence graphique, que cache cette nouvelle œuvre de l’auteur de "Fire Punch" ?
Chainsaw Man T. 1 - Par Tatsuki Fujimoto - Kaze Manga
CHAINSAW MAN © 2018 by Tatsuki Fujimoto/SHUEISHA Inc.

En passant du Shonen Jump+ au Weekly Shonen Jump, cette nouvelle œuvre de Tatsuki Fujimoto s’adapte à son lectorat. Si Fire Punch avait une touche un peu plus adulte, ce premier tome de Chainsaw Man se veut moins fort psychologiquement.

Le héros, Denji, colle au schéma du personnage écrasé par la vie classique. Fils d’un homme qui s’est endetté auprès de la mafia, il se retrouve dans l’obligation de rembourser une gigantesque somme, allant même jusqu’à vendre ses organes.

Il s’est aussi trouvé une "profession" pour rembourser sa dette : Devil Hunter. Aidé dans sa tâche par Pochita, un démon ressemblant à un chien et possédant une tronçonneuse sur la tête, il chasse les démons et les extermine dans des combats d’une violence rare.

Mais suite à un affrontement face à un démon, son corps va fusionner avec celui de Pochita. Cet événement fera de lui un nouvel être, mi-humain mi-démon, capable de faire surgir des tronçonneuses sur ses membres en tirant sur un cordon apparu sur son torse.

CHAINSAW MAN © 2018 by Tatsuki Fujimoto/SHUEISHA Inc.

La qualité de ce premier tome réside dans son rythme soutenu. L’introduction du monde et ses personnages est rapide et efficace, et on ne s’éternise pas pendant trop longtemps sur la mise en place du contexte du récit. On nous présente également rapidement les multiples personnages qui vont interagir avec le héros, pour faire son bonheur ou son malheur.

En dépit de ce départ tonitruant, nous restons toutefois dans l’attente d’un "vrai" scénario qui devrait se développer un peu plus par la suite. Car malgré une ambiance plutôt originale pour un titre de ce genre, le récit reste pour le moment très codifié. Nul doute que l’auteur de Fire Punch saura trouver d’avantage d’arguments par la suite pour nous proposer une histoire plus prenante.

Avec un début efficace et un dessin vraiment très réussi lors des combats, le potentiel de ce titre a encore besoin de se préciser. Trop classique, cette nouvelle série nous fait des promesses réelles et a suffisamment d’originalité pour mériter une attention particulière. Dans un registre très fourni en titres de qualité, la proposition de Chainsaw Man reste donc intéressante à suivre, mais doit encore faire ses preuves.

(par Romain COMPIEGNE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Chainsaw Man T.1 - Par Tatsuki Fujimoto. Traduction Sébastien Ludmann. KAZE Manga collection "Shônen UP !". Sortie le 11 Mars 2020. 192 pages. 7.29 euros.

LIRE AUSSI DU MÊME AUTEUR :

- "Fire Punch"

  Un commentaire ?