Actualité

Les Profs passent la toile

Tenants de l'adaptation fidèle, passez votre chemin ! Sous la direction de Pierre François Martin-Laval -dit Pef-, {Les Profs} au cinéma ressemblent à une caricature de la bande dessinée de Pica et Erroc. Avec une distribution impressionnante, cette énorme pochade devrait au minimum séduire un public jeune avide de comédie pendant les vacances de Pâques.

À eux sept, ils forment la pire équipe d’enseignants de l’Éducation nationale. Pourtant, les Profs ont un défi à relever, permettre à la moitié de leurs élèves –en difficulté comme il se doit- d’obtenir leur baccalauréat en fin d’année.

À la fois réalisateur, scénariste et comédien, Pierre-François Martin-Laval a transposé les personnages et l’univers de la bande dessinée originale dans une intrigue qui rappellera aux anciens Les Sous-doués passent le bac, film de Claude Zidi sorti en 1980. Entre burlesque et situations surréalistes, une galerie de comédiens se déchaîne. Certains comme Isabelle Nanty , Stéfi Celma ou Raymond Bouchard -respectivement profs d’anglais, de français et de philosophie- adoptent de manière surprenante le physique de leurs modèles de papier. D’autres dont Kev Adams -l’idole de la série Soda sur M6- réussissent à incarner leur personnage par leur simple jeu. On surprendra au passage, un Christian Clavier à contre-emploi (ouf ?), avachi dans le rôle de l’enseignant flémard.

Dans le dossier de presse du film Pierre-François Martin-Laval -qui par ailleurs interprétait déjà le père de l’Élève Ducobu- confie le principe de départ de son film : "Que peut-on faire avec des personnages d’allumés pareils ? J’ai eu l’idée de les plonger dans un lycée où les choses vont mal : aux pires élèves, les pires profs !". Nul doute que l’ex Robin des bois ne réconciliera pas les intégristes du "bon goût" avec la bande dessinée de Pica et Erroc.

Les Profs passent la toile

© Pica, Erroc et Bamboo

Il y a également fort à parier que la série ne se débarrassera pas d’une image de bande dessinée calibrée pour un éditeur, en l’occurrence Bamboo. Or les faits démentent le lieu commun. C’est le 23 décembre 1998 que le Journal de Mickey publie la première planche des Profs. Le dessinateur Pierre Tranchand, qui vient tout juste d’adopter le pseudonyme Pica et le scénariste Erroc –alias Gilles Corre- ont eu grand mal à imposer leur nouvelle série (voir notre interview).

Installées en Bourgogne, les éditions Bamboo n’ont alors que cinq albums à leur catalogue tous dessinés par Henry Jenfèvre et scénarisés par leur énergique patron Olivier Sulpice. Or, Olivier Sulpice est un admirateur de Pierre Tranchand. Quand il découvre Les Profs dans Mickey signé par Pica, il se dit : "Voilà un mec qui se fait passer pour Tranchand". Il sera le premier à déceler le potentiel de ces gags et n’aura de cesse de les publier en album. "À l’époque je doutais de mon avenir dans la BD, s’est remémoré Pierre Tranchand dans l’album 10 ans Bamboo. Comme on m’avait dit que mon dessin n’était pas vendeur, pour Les Profs, j’ai changé de nom afin de me faire passer pour un débutant. Quand Olivier Sulpice m’a contacté pour les publier en album, il m’a dit : "on va en vendre 30 000 exemplaires". Je me suis dit : "il plane. Si ça fait 8 000, c’est déjà bon.’""

Ce premier album est publié en juillet 2001. En janvier 2002, il obtient le Prix Alph’art jeunesse du Festival d’Angoulême. Les Profs restera dans les annales comme le premier succès populaire de la BD française apparu au 21ème siècle.

(par Laurent Melikian)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :


Commander le dernier album des Profs chez Amazon ou à la FNAC

🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • Les Profs passent la toile
    17 avril 2013 12:40, par lebon

    Kev Adams l’acteur qui joue Boulard était l’invité de "On va tous y passer" l’émission de 11H animée par Frédéric Lopez hier sur France inter, pas une seule fois les auteurs originels ont été cités ni l’éditeur de ce best-seller. Pour les grands médias, l’auteur de BD reste un paria, une sorte de cloche dont il n’est pas utile de connaître l’identité. Choquant et injuste !

    Répondre à ce message

  • Les Profs passent la toile
    17 avril 2013 14:29

    "la pire équipe d’enseignants de l’Éducation nationale" ?! Ok, ils sont donc totalement passés à côté du sujet ; l’intérêt de la bd est qu’elle mettait en scène des profs normaux (caricaturés, certes) dans lesquels n’importe qui pouvait reconnaître un de ses propres enseignants. En faire des cas à part, c’est ne rien avoir compris à la série qu’ils adaptent.

    Répondre à ce message

  • La minute cinéma
    20 avril 2013 01:42, par Alpha

    Mon neveu voulait voir le film, je l’ai accompagné. La purge, le nanard par excellence, mal fait, surjoué, pas drôle. La plupart des gags tombent à plat, des références à la drogue mal venues dans un film pour enfants, beaucoup de mauvais goût.

    En revanche j’avais vu les Gamins avec Alain Chabat, c’est hilarant, on rit tout le temps, et entendre toute une salle de cinéma hurler de rire en même temps ce n’est pas si courant.

    Répondre à ce message

  • Les Profs passent la toile
    26 août 2013 05:50, par Louis

    Je viens de voir le film (en streaming), et je me suis bien marré, c’est vraiment très drôle, bien réalisé (ce n’est pas évident de filmer des gags pour qu’ils soient efficace, Pef y parvient ô combien), d’excellents acteurs, et une histoire, une montée dramatique et un climax, pas juste une suite de gags. Bref c’est une grande réussite pour une comédie qui assume d’être une comédie.

    Répondre à ce message

  • Les Profs passent la toile
    16 mars 2015 17:26, par Franck Geiz

    Dans le Figaro on apprend qu’après les Profs2 Pierre François Martin-Laval réalisera un film adapté de Gaston Lagaffe.

    http://www.lefigaro.fr/bd/2015/03/16/03014-20150316ARTFIG00190-gaston-lagaffe-bientot-adapte-au-cinema.php

    Répondre à ce message

Dans la rubrique Actualité
Derniers commentaires
Agenda BD août 2022
Du 25 août au 23 septembre (...)
du 25/08/2022 au 23/09/2022
Exposition-vente virtuelle - Romain Baudy - à la galerie Comic Art Factory (Bruxelles)
Festival
du 27/08/2022 au 28/08/2022
11e Festival BD "De Bulles en Bulles" (Hotton, Belgique)
Salon
du 27/08/2022 au 28/08/2022
BD Plage à Sète (Hérault)
Agenda BD septembre 2022
Du 8 au 24 septembre 2022,
du 8/09/2022 au 24/09/2022
Exposition-vente - Antonio Cossu - à la galerie Comic Art Factory (Bruxelles)
Exposition
du 10/09/2022 au 17/09/2022
Exposition Pascal Graffica à Strasbourg
Exposition
du 15/09/2022 au 1er/10/2022
Expo - Coco : dessins félins et autres bestioles (Paris)
Dedicace
du 21/09/2022 au 21/09/2022
Séance de dédicace avec Libon et Julien Solé
Exposition
du 22/09/2022 au 8/10/2022
Exposition "Ana & l’Entremonde" de Cy.
Salon
du 24/09/2022 au 25/09/2022
Salon "La BD prend l’air", 23e édition
Festival
du 24/09/2022 au 25/09/2022
8e Festival BD de Sainte-Livrade-sur-Lot
Festival
du 24/09/2022 au 25/09/2022
1er Salon de la BD Jeunesse à Paris 15
Agenda BD octobre 2022
Exposition
du 5/10/2022 au 5/10/2022
GIBERT dédicace : Ruben del Rincon
Festival
du 5/10/2022 au 16/10/2022
Festival Caribulles à Baie Mahault (Guadeloupe)
Du 6 au 22 octobre 2022, (...)
du 6/10/2022 au 22/10/2022
Exposition-vente - Laurent Bidot - à la Galerie de la Bande Dessinée (Bruxelles)
Festival
du 8/10/2022 au 9/10/2022
La Foire aux Images - Festival BD Lagrasse (Aude)
Exposition
du 14/10/2022 au 16/11/2022
Rencontre avec Elene Usdin à Villemonble (93)
Salon
du 15/10/2022 au 16/10/2022
Fête de la BD de Jeumont
Du 27 octobre au 12 novembre
du 27/10/2022 au 12/11/2022
Exposition-vente - Benjamin Benéteau - à la galerie de la Bande Dessinée (Bruxelles)
Agenda BD novembre 2022
Du 17 novembre au 3 décembre
du 17/11/2022 au 3/12/2022
Exposition-vente - Hugues Labiano - à la Galerie de La Bande Dessinée (Bruxelles)
Newsletter ActuaBD