Newsletter ActuaBD

Lynchages ordinaires - Par Ducré, Hoguet, Jezequel, Chochois & Denys - La Boîte à Bulles

  • Un touriste français découvre la violence de la foule à Rio. Qui résonne dans son esprit embrumé par une affaire de harcèlement virtuel. Chronique subtile et mise en images réussie.

Le Brésil, destination idéale pour se changer les idées ? Pour Johan, miné par un drame des réseaux sociaux dont il se sent responsable, se perdre dans le carnaval de Rio peut lui donner de l’air. Mais au milieu des danseurs et de la fête, il se retrouve mêlé à un début de lynchage. Sauvé par Marcela, militante dans son pays, il accepte de l’aider...

À la fois témoignage des violences au Brésil -racistes pour la plupart- et réflexion sur celles des réseaux sociaux, cet album s’appuie aussi sur une histoire vraie, un suicide après des propos haineux en ligne [1]. On y découvre un Rio en trompe-l’œil, où les cas de lynchage se multiplient. Avec la notion d’auto-défense nauséabonde qui l’accompagne. Vraiment étonnant sous le régime fascisant de Bolsonaro ?

La construction du récit nous amène avec subtilité vers une révélation inattendue qui éclaire le périple de notre touriste français. Elle souligne les conséquences concrètes des violences "virtuelles" et le danger d’un militantisme irréfléchi et coupé du réel. Jouant habilement de couleurs limitées et précises, les auteurs et autrices (deux scénaristes, deux dessinatrices) alternent séquences dialoguées et passages sans texte, avec des double-pages spectaculaires intercalées. Faisant œuvre pédagogique sans ennuyer une seconde, pari réussi pour cette plongée dans la violence des deux mondes.

Lynchages ordinaires - Par Ducré, Hoguet, Jezequel, Chochois & Denys - La Boîte à Bulles

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD