Mad Love Chase, T1 - Par Kazusa Takashima - Delcourt

18 décembre 2010 0 BD d’Asie par Stéphanie Francqueville
Éditeur : Delcourt
  • Un premier tome qui tombe à plat, pour un shojô non abouti. Kazusa Takashima va avoir du travail pour convaincre ses lecteurs. L'humour de ses dessins ne suffira pas à relever le niveau de ce grand n'importe quoi.

Pour échapper à un mariage arrangé, Kite, prince du royaume des démons, s’enfuit avec son chat et trouve refuge dans le monde des humains. Pour le ramener, un loup-garou dépressif, un vampire dragueur et un gentil zombie sont envoyés dans un lycée, dernier endroit où on a perdu la trace du prince. Ce dernier a changé d’apparence et pris le corps d’un frêle étudiant afin de profiter des joies de l’adolescence. Le seul moyen de démasquer le prince est de repérer le tatouage qu’il porte dans le dos.

Malgré un battage médiatique important et mystérieux mettant en scène les créatures sexy du manga [1], Mad Love Chase propose une histoire dénuée d’intérêt, aux rebondissements quasi-inexistants.

Sur 192 pages, on suit les tribulations amoureuses foireuses de Kujô, les vaines recherches des trois envoyés démoniaques et les efforts désespérés de Leven, la chatte devenue humaine, pour cacher le dos de son maître.

Ce manga repose essentiellement sur ses personnages loufoques aux comportements excessifs qui donnent lieu à des situations abracadabrantes.

La mangaka a voulu jouer la carte de l’humour, mais l’effet n’est pas toujours maîtrisé. On sait peu de chose sur les personnages, l’histoire n’évolue pas et la moitié des personnages ne font rien. Reste le dessin de Kazusa Takashima, fin et sexy, à la mise en page fournie.

L’auteure, habituée au yaoi, donne à voir des personnages masculins super-sexy souvent dénudés et à lire des propos qui peuvent prêter à confusion. Cette première intrusion de la mangaka dans le shojô n’est pas très concluante, mais ce premier tome avait été écrit comme un one-shot. La suite devrait donc être différente, du moins l’espère-t-on !

(par Stéphanie Francqueville)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon
Commander ce livre à la FNAC

[1Durant le mois de septembre, les éditions Delcourt dévoilaient, sur sa page Facebook, des visuels mystérieux révélant les personnages de son prochain manga à paraître en novembre. Cette campagne portait le nom de "Project November"