Newsletter ActuaBD

Mira - Les Eternels, n°2 - Yann, Meynet - Dargaud

  • Anvers, dans un décor digne d'Hollywood, un mariage hindou typique. Le fiancé, le fils d'un des plus riches diamantaires indiens, la fille, celle de l'illustre Sumac, autre géant du diamant. Alors que son père la mène au marié, la jeune promise est victime d'un sniper... Immédiatement, Uma, membre du service de sécurité «Les éternels» part à la poursuite du tireur

« Les Eternels » n’est pas un autre série fantastique relatant une éventuelle guerre d’immortels. Que nenni, on y meurt plutôt rapidement... « Les diamants sont éternels », c’est bien connu, c’est pourquoi la police secrète des diamantaires se nomme ainsi.

Dans cet épisode mouvementé, nous allons retrouver, par ordre d’apparition à l’écran ;-) , Mehdi, le flic Kabyle parisien et homo, Uma, espèce de Lara Croft, jeune recrue des Eternels, et sa sœur jumelle Mira que l’on croyait morte. Une enquête qui va nous mener à la poursuite de diamants noirs, diamants radioactifs dont la valeur est inestimable.

Le scénario de Yann, ça va, ça roule. Ce n’est pas top, il a déjà fait beaucoup mieux.
Il donne surtout l’impression d’avoir voulu faire plaisir à son dessinateur Meynet, qui aime à dessiner de jolie filles légèrement sous-vêtues, ce qu’il fait fort bien d’ailleurs. Mais franchement, de là à sortir une BD complète, qui plus est en grand format, il y a un pas que je n’aurais pas franchi.

Si vous me permettez un avis personnel - finalement c’est pour cela que je suis là - je trouve d’ailleurs étonnant de sortir tant de bonnes BD en petit format et tant de moins bonnes en grand. Je ne comprends pas toujours la logique des éditeurs...

Bref, en lisant, ce second tome des « Eternels » on a l’impression de suivre une bonne petite série TV. On est content de l’avoir lue mais si on la rate, ce n’est pas trop grave.

(par Laurent Finet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD