Onihime Vs T1 - Par Lim Dall Young & Lee Soo Hyon - Doki-Doki

  • Nouvelle série fantastique au catalogue asiatique des éditions Bamboo, {Onihime Vs} possède quelques atouts plutôt agréables, avec de l'action, de l'humour et une touche sensuelle au programme.

Faible et brimé par ses camarades de classe, Setsuna souffre en plus d’une maladie cardiaque congénitale. Depuis la mort de leurs parents, il vit avec sa sœur qui a dû emprunter de l’argent à de fort peu sympathiques usuriers pour payer les frais médicaux. Écrasé sous le poids de la culpabilité, le garçon est sur le point d’en finir lorsqu’apparait un homme mystérieux qui lui propose un pacte : échanger sa vie contre 10 millions de Yens. D’abord sceptique, Setsuna finit par accepter. Débarquent alors Kanna et Rena, deux démones puissantes et pleines de charme qui le protègeront durant un an... avant que l’une d’entre elles ne dévore son cœur.

Peu de temps après la déception Freezing, Doki-Doki nous apporte un nouveau album scénarisé par LIM Dall Young. Pour Onihime Vs, on retrouve à ses côtés le dessinateur LEE Soo Hyon avec qui il avait déjà travaillé sur Unbalance x Unbalance. Et on a de nouveau droit à un personnage féminin, en l’occurrence la démone Kanna, équipée d’obus mammaires. Le genre de détail qui plaira sûrement à certains lecteurs.

Heureusement, même si elle est imposante, cette poitrine n’accapare pas l’attention. Sans être vraiment surprenant, le scénario a de quoi intéresser. Rythmé, plaisant à lire, ce premier tome offre une bonne entrée en matière. Et le fait que Rena ne s’exprime que par écrit est assez amusant. Du point de vue graphique, la qualité est aussi au rendez-vous, avec un trait propre et maîtrisé qui ne sort pas trop des standards du genre.

Bien qu’il n’ait rien d’exceptionnel, le démarrage d’Onihime Vs balaie celui de Freezing, plombé par un scénario ridicule. LIM Dall Young a su remonter la pente et trouver une trame qui tienne la route rapidement. C’est tant mieux !

(par Baptiste Gilleron)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.