PIF Gadget, nouveau phénix

16 janvier 2004 8 commentaires
  • Dans son numéro 71 à paraître dans quelques jours, le mensuel {Bodoï} lâche le scoop : {Pif Gadget} ressort ! Le quotiden {L'Humanité} et plusieurs éditeurs de BD sont sur les rangs pour redonner vie à l'hebdomadaire pour la jeunesse créé par le Parti Communiste Français.

Sur une double page, Jean-Marc Vidal donne d’abord la parole à Richard Médioni, ancien rédacteur en chef du célèbre hebdomadaire et auteur du livre de souvenirs La véritable Histoire de Pif-Gadget. Celui-ci annonce qu’il participe à un projet de relance de Pif-Gadget, marque dont il a acquis la propriété industrielle. « Pour qu’il ne tombe pas entre de mauvaises mains  », précise-t-il.

Ensuite, Jean-Marc Vidal interviewe Patrick Appel Muller, futur directeur du magazine et Rédacteur en Chef exécutif de L’Humanité. Car le quotidien communiste possède le titre « Pif » (sans le complément « Gadget »). Il constitue actuellement la société Pif Éditions afin de produire le nouveau magazine. Patrick Appel Muller précise que si « 20% des parts de L’Humanité sont détenus par la SHIP (Société Humanité Investissement Pluralisme) où sont présents notamment TF1 et Hachette (…) il n’y aura rien de tel dans la société Pif-Édition  ».

Différentes sources d’informations nous ont indiqués que plusieurs grands éditeurs de bandes dessinées contemporaines s’intéressent à l’affaire. Et se livrent même à une sérieuse confrontation pour participer à cette renaissance. La réussite du numéro hors série de Pilote vendu cet été à 150 000 exemplaires d’une part, et l’intérêt soulevé par le livre de Richard Médioni d’autre part, ont aiguisé les appétits.

Entrons plus en détail sur le contenu du projet lui-même : des déclarations de Richard Médioni, on retient que son propre rôle est d’assurer le lien avec les anciens de Pif-Gadget et que plusieurs réunions de comité de rédaction se sont déjà tenues. Le scénariste Jean Ollivier qui aura 79 ans cette année pourrait être de l’aventure. Par Patrick Appel Muller, on apprend que le nouveau Pif-Gadget s’adresserait aux 10-15 ans, qu’un premier numéro serait publié au mois de juin avec une reprise mensuelle à partir de septembre. Il serait constitué de 60% de bandes dessinées avec de la réédition, des prépublications et de la création. Des auteurs de BD renommés pourraient y participer. Cependant, de jeunes créateurs sont activement recherchés pour y faire leurs premières armes sous la direction des anciens.

Après l’arrivée en kiosque ce mois-ci de J’aime la BD des Éditions Bayard, la nouvelle formule annoncée de Spirou pour le mois de mai, Pif-Gadget serait un nouveau signe du coup de jeune que connaît la BD en presse.

(par Laurent Melikian)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
8 Messages :
  • > PIF Gadget, nouveau phénix
    19 janvier 2004 18:58, par Antonio

    Gentile redazione di PIF,

    sono un giovane sceneggiatore proveniente dalla scuola del fumetto di Pescara,ho letto che cercate nuovi autori per la nuova rivista ed io sarei interessato.Per favore fatemi sapere.

    Répondre à ce message

    • Répondu par THROUD le barbare le 24 janvier 2004 à  13:08 :

      j’attend avec impatience cette renaissance, je manque de "pois sauteurs" et de "lance spagethi"....

      vive pif

      Throud le barbare
      throud@hotmail.com

      Répondre à ce message

    • Répondu par nat clem le 22 juillet 2004 à  16:40 :

      ho letto il tuo messaggio sul sito di pif.
      io sono un disegnatore (con un po’ di esperienza)e...
      abito a roseto degli abruzzi ! se vuoi contattarmi mandami una mail a natclem@aliceposta.it
      potremmo creare qualcosa insieme per il mitico pif
      ciao

      Répondre à ce message

  • > PIF Gadget, nouveau phénix
    9 février 2004 18:55, par lapis_r

    Molto interessante. E’ altrettanto interessante poter avere un indirizzo per contattare la nuova redazione di PIF. Vorrei avere un contatto per propormi come nuovo autore

    Ringraziando anticipatamente

    lapis_r

    Répondre à ce message

  • > Un article sur PIF dans l’Humanité
    9 juin 2004 14:57, par Le Fouineur

    Le retour de Pif Gadget !

    L’événement agite la planète BD. Pif Gadget va retrouver le chemin des kiosques à la fin juin. Les " pifophiles " sont impatients.

    Corinne et Jeannot ont arrêté de se chamailler, Hercule croit à une mauvaise blague de Pif, Corto Maltese est prêt à laisser tomber l’appel du large, le Concombre masqué à laisser choir son loup et Rahan à entrer dans les ordres. Gai Luron est parti dans un fou rire. Arthur le fantôme s’est fait une bosse. Pourtant tout est vrai, on est prié de faire passer la nouvelle : Pif Gadget va renaître à la fin du mois de juin. Un numéro double de 132 pages sera dans les kiosques le 1er juillet et redeviendra mensuel à compter de la rentrée de septembre.

    Il y a trente-cinq ans, les pifophiles s’en souviennent, c’était le 24 février 1969 - qui n’était donc pas qu’une année érotique -, Pif Gadget, succédait au Journal de Vaillant déjà devenu le Journal de Pif. Hebdomadaire, il allait révolutionner le marché de la presse BD. " Ce journal a été le journal pour enfants le plus vendu de l’histoire, tirant à 500 000 exemplaires avec des pointes à un million ", se souvient Patrick Apel Muller, qui planche sur cette renaissance depuis des mois et qui assurera la direction du mensuel avec à ses côtés Pierre Dharréville, rédacteur en chef, et François Corteggiani - un des grands scénaristes français, un ancien de Pif - pour la partie BD.

    Pif Gadget fut une véritable institution, jusqu’à ce qu’il cesse de paraître en 1992. Rarement un titre aura connu une telle notoriété. Et puis, ajoute Patrick Apel-Muller, " ce journal a été un creuset de la BD pour enfants. Il a bousculé et révolutionné, par exemple en publiant des récits complets - ce qu’il continuera à faire. " Beaucoup de grands noms de la BD tels Gotlib (le père de Gai-Luron), Roger Lécureux (le père de Rahan), Hugo Pratt et son Corto Maltese qui secoua les lecteurs et le monde de la BD, sans oublier Jean Ollivier et Marcello, les papas de Docteur Justice et tant d’autres comme Mandryka, Arnal bien sûr, Tabary, Cézard, Mordillo. Tout le Bottin de la création et de l’innovation. Car ce qui caractérise cette période Pif Gadget que les bédéphiles n’ont pas oubliée, c’est ce foisonnement créatif, à ce jour inégalé.

    Et les lecteurs de l’époque se souviennent encore de ces gadgets qu’on découvrait sous la Cellophane. Les Pifitos, ces fameux pois sauteurs du Mexique, et les Pifises, que l’on faisait revenir à la vie, sont restés dans les mémoires d’enfants éberlués aujourd’hui devenus parents.

    On mesure quel événement représente la renaissance de Pif Gadget. D’autant que cette renaissance est résolument tournée vers l’avenir. " Ce n’est pas l’oeuvre de nostalgiques, souligne Patrick Apel-Muller. L’ambition est de faire un journal d’aujourd’hui, qui porte les valeurs de fraternité, de créativité, de diversité qui avaient fait son histoire. Notre ambition, ajoute-t-il, c’est de retrouver ce journal populaire et de qualité. Et la qualité n’est pas vouée à la confidentialité. Nous le voulons donc ambitieux, intelligent et créatif. "

    L’Humanité, qui n’a jamais perdu le contact avec Pif et a " toujours gardé une niche " pour le célèbre chien, met le pied à l’étrier pour ce nouveau magazine. Les lecteurs du quotidien pourront y retrouver Pif sous la plume de Richard Médioni (1) pour le scénario et le crayon de Bernard Ciccolini pour le dessin, qui poursuivront ses aventures.

    Concrètement, comment va se présenter ce nouveau Pif Gadget ? Le numéro estival va offrir 132 pages pour 3,90 euros, mais le format normal sera de 84 pages en couleur (avec 75 % de BD, 35 % de rédactionnel et de jeux). Il s’adressera aux enfants de 7 à 13 ans et sans doute aussi à leurs parents, fera une place à des reprises comme Pifou, Placid et Muzo, Supermatou. et autres marques de fabrique, mais sera aussi le révélateur de nouveaux talents souvent pas encore nés à l’époque du Journal.

    " Ce sera un journal distrayant, mariant le plaisir de lire des bandes dessinées de qualité au plaisir de savoir, d’apprendre, de découvrir. Évidemment tout en récits complets ! ", annonce encore Pif Gadget, qui offrira une nouvelle aventure de Docteur Justice, né de Ollivier et Marcello. On sait déjà que Tabary devrait relancer Corinne et Jeannot. Parmi les nouveautés, l’écrivain Pierre Pelot (le Pacte des loups, l’Été en pente douce) travaille sur l’idée d’une série pour Pif Gadget.

    De nouvelles rubriques vont aussi apparaître et affirmer les choix du journal. Ainsi, " Votre journal du monde ", quatre pages comme lieu d’exercice de la solidarité avec de jeunes enfants de la planète ; " Ramène ta science ", deux pages avec la collaboration d’Hervé Thys, chercheur à l’INRA et auteur de la Petite Chimie des aliments (que les téléspectateurs de France 5 connaissent bien) ; une rubrique " À toi de jouer ".

    Et les nouveautés ne s’arrêtent pas là. " Réservé aux filles (mais par interdit aux garçons) ", destiné à mettre en valeur " un féminisme heureux " (une femme qui a réussi dans un métier) ; un journal des femmes du monde (comme les femmes afghanes aux JO.) ; " Terre à terre ", trois pages pour connaître la nature et la défendre, une rubrique qui inscrit bien le journal dans son temps. Sans oublier la page " SMS " (courrier des lecteurs), un mini-roman, et le journal des Jeux (16 pages cet été).

    Et encore. mais personne ne l’aura oublié : le gadget ! Celui que l’on se déchirait entre frères et soeurs. L’équipe gadget travaille d’arrache-pied, nous a-t-on dit, pour en trouver d’intelligents et drôles. sans vouloir nous en dire plus. Juste un autre petit indice : Dicentim, le petit Franc pourrait devenir Dicentim, l’Eurovingien. À découvrir donc à la fin juin, puis en septembre, en octobre. En kiosques ou par abonnements : les 250 000 premiers lecteurs seront servis.

    Claude Baudry

    (1) Auteur de Pif, la véritable histoire, des origines à 1973 (Vaillant Collector).

    Voir en ligne : Le site de l’Huma

    Répondre à ce message

    • Répondu par Faelle le 9 juin 2004 à  22:49 :

      Ouais !!!! Super extra ! Pif Gadget le retour ....
      Ca c’est génial, vivement la fin du mois de juin.
      Je suis déjà abonnée.

      Répondre à ce message

    • Répondu le 16 juin 2004 à  15:19 :

      bande dessinée qui a bercé mon enfance
      ce journal savait tisser un lien unique entre les générations :
      c’est mon p’tit papa qui me montait les gadgets ;
      je partais chercher le ciseau et la lime pour qu’il puisse ébavurer les pièces en plastique du gadget.
      Sans Pif y aurrait il eu une telle complicité ?
      Mon père lui aussi lisait parfois Pif, sous prétexte de surveiller les lectures du fiston, c’était un prétexte pour découvrir Rahan.
      Merci pour tous ces souvenirs.

      jerome

      Répondre à ce message

  • Et un article sur Pif dans "Le Monde"
    9 juin 2004 15:00, par Le Fouineur

    Pif Gadget revient le 1er juillet, la renaissance d’un mythe

    Pif Gadget, le phénomène de presse des années 70-80, le magazine mythique aux tirages inégalés (500.000 exemplaires en moyenne), disparu en 1993, ressuscite et va retrouver le chemin des kiosques le 1er juillet, avec néanmoins une différence, d’hebdo, il passe mensuel.Ce jour là, les 7-13 ans (âge auquel le Pif nouveau s’adresse) et leurs parents nostalgiques du Pif ancien vont découvrir un magazine de bande dessinée tout en couleurs et tout en histoires complètes, avec en couverture, les célèbres duettistes, Pif le chien fou et son ami/ennemi préféré, Hercule le chat balafré. Et, comme avant, il y aura un gadget dans ce numéro comme dans les suivants. Pour le premier, ce seront les Pifises, ces oeufs de crustacés séchés qui ne demandent qu’à reprendre vie dans l’eau et que les enfants d’il y a trente quatre ans avaient déjà découvert en 1970.Le premier numéro sera numéro double d’été (132 pages), les autres suivront à partir de septembre avec de 84 à 100 pages, selon les mois. Ils seront tous vendus 3,90 euros.Publié à Saint-Denis par Pif éditions, avec Pierre Dharréville à la rédaction en chef et le scénariste François Corteggiani à la rédaction en chef BD, le nouveau magazine est l’héritier direct du premier Pif, né le 24 février 1969, lui même héritier de Vaillant, né en mai 1945, tous deux liés au parti communiste français ("Pif", le chien fétiche qui donna son nom au journal, a été créé par Arnal en 1948 dans les pages de l’Humanité). L’héritier va donc permettre de retrouver des personnages et des séries qui firent la gloire de Pif gadget, première formule : "Pif" et "Pifou" son fils, "Léo", "Corinne et Jeannot", "Le concombre masqué", "Loup noir", "Placid et Muzo"... Des séries connues par ailleurs comme "La jungle en folie", "Couik" ou "Docteur Justice"... vont y faire leur apparition ainsi que de toutes nouvelles créations (80% d’inédits).Séries comiques et séries réalistes, auteurs confirmés et débutants vont se cotoyer dans Pif qui prévoit également des rubriques rédactionnelles. Celles-ci devraient reprendre les idéaux défendus par le premier Pif, solidarité, respect des autres, lutte contre le racisme, l’oppression, la force brutale, les superstitions, y ajoutant la défense de la nature et une rubrique au féminin.

    Voir en ligne : Le site du Monde

    Répondre à ce message

  • > PIF Gadget, nouveau phénix
    12 décembre 2005 09:23, par Gérard Quillaud

    Je souhaiterai abonner mon petit-fils à Pif Gadget. Or il habite au Vietnam, quel sera alors le prix de l’abonnement ?
    Merci.
    G. Quillaud

    Répondre à ce message