Rapaces - T4 - Par Dufaux & Marini - Dargaud

13 novembre 2003 0 commentaire
  • Le premier cycle de {Rapaces} connaît son dénouement avec ce quatrième album. Fruit de la collaboration entre Jean {{Dufaux}} et Enrico {{Marini}}, {Rapaces} a produit des étincelles dès le début, mais la richesse de l'intrigue semble bien édulcorée à la lecture de ce dénouement …

La trame des trois précédents albums était fort dense et narrait un affrontement entre les rapaces et un autre clan, les Molina. L’inspecteur Spiaggi mène une enquête sur des crimes peu orthodoxes et établira un lien avec ces derniers. Léonore, quant à elle, doit choisir entre deux chemins : conserver une vie normale, ou devenir une rapace. Mais a-t-elle réellement le choix ?

Jean Dufaux s’est essayé à un genre : les histoires de vampires ! Un sujet riche, mais malheureusement difficile car déjà beaucoup exploité dans la littérature ou dans le cinéma. D’un coup de baguette magique, Dufaux amène de nouveaux personnages dans le récit pour expliciter l’intrigue. Le lecteur trouvera sans doute que le subterfuge narratif est trop voyant.

Le style graphique d’Enrico Marini est toujours aussi élégant. Le dessinateur suisse est audacieux et dynamique dans sa manière de traiter certains plans. Il s’impose comme étant l’un des jeunes auteurs les plus prometteurs de sa génération, sans pour autant être novateur.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Une fin de cycle en demi-teinte…

Lire un extrait

  Un commentaire ?