Sergio Aragonès explose Star Wars

26 mars 2019 0 commentaire
  • Associé à Mark Evanier, le célèbre auteur de "Mad Magazine" s'offre un voyage (parodique) dans l'univers créé par Georges Lucas.

Les fans de comics connaissent certainement Sergio Aragonès, l’un des principaux contributeurs historiques au célèbre magazine Mad, référence satirique et humoristique aux Etats-Unis dans lequel l’auteur dessine depuis les années 1960. Titulaire de nombreux prix dont six Eisner Awards, Aragonès est également le seul auteur indépendant et non-né aux États-Unis à avoir reçu le prestigieux Ruben Awards décerné par la National Cartoonists Society. Bref, une référence !

Sergio Aragonès explose Star Wars
Aragonès pose pour Walthéry

Sans le savoir, beaucoup de lecteurs de franco-belge connaissent d’ailleurs Sergio Aragonès, ne fut-ce que pour l’avoir vu dans un album de Natacha. En effet, pour le remercier de son accueil à la fin des années 1970 lors du repérage du diptyque Instantanés pour Caltech - Les Machines incertaines, François Walthéry a immortalisé son ami en flic du FBI. Une moustache qui a certainement marqué durablement les lecteurs et que l’auteur d’origine espagnole arbore toujours fièrement.

Aragonès devient un personnage de Natacha
Natacha T8, Instantanés pour Caltech © Dupuis - Walthéry.

C’est avec l’humour qui le caractérise que Sergio Aragonès s’est donc frotté à trois grands univers fictionnels : Star Wars, Marvel et DC. Aragonès et son co-scénariste Mark Evanier ont d’ailleurs reçu le Prix Eisner 2017 de la meilleure publication humoristique pour Sergio Aragonés Destroys DC et Sergio Aragonés Massacres Marvel. Fort de sa licence Star Wars, Delcourt publie tout d’abord la première de ces immersions, à prendre au premier degré car Aragonès et son co-scénariste sont une fois de plus eux-mêmes héros de leur propre histoire.

Par erreur, Aragonès est numérisé et intégré dans le film culte Star Wars : Un Nouvel Espoir, afin de revisiter et bouleverser quelques-unes des scènes mythiques de la trilogie originale. Cet humour décapant n’épargne d’ailleurs pas Georges Lucas dans ce récit très parodique.

Une double page de "Sergio Aragonès explose Star Wars"

Le premier récit de 24 pages est complété par deux autres courts récits réalisés par les deux auteurs. Ces deux histoires issues de la série Star Wars Tales, mettent en scène les droïdes R2-D2 et C-3PO, aux prises avec les plans diaboliques du redoutable Dark Vador et l’appétit féroce des Jawas pour les pièces détachées.

On sourit plus qu’on ne rit vraiment, mais le plaisir ressenti par Aragonès à croquer ces personnages mythiques reste hautement communicatif. Les fans de l’auteur ou de Star Wars s’amuseront donc beaucoup de cette pépite burlesque, pour peu que le second degré soit avec eux !

"Le Droïde Poubelle", l’un des deux récits complémentaires que l’on retrouve dans "Sergio Aragonès explose Star Wars"

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Tous les visuels sont : Star Wars © & ™2019 Lucasfilm Ltd. All rights reserved. Used Under Authorization.

Translation copyright © 2019, Éditions Delcourt pour la version française.

  Un commentaire ?