Suspense vidéoludique pour Juan Gimenez

4 novembre 2011 1 commentaire
  • Le talentueux dessinateur de Léo Roa et de La Caste des Méta-Barons nous livre un intermède à son Moi, Dragon, le temps d'un diptyque atomisant les frontières entre réel et virtuel. Du grand spectacle !

"Fana" de jeux vidéo, Fito est impatient d’essayer la "démo" du nouveau jeu à sensation que lui a transmis son amie Clara. Dès les premières secondes, il découvre une création pour le moins immersive qui, grâce à une mystérieuse technologie, le projette directement dans le monde virtuel, perceptions et dangers inclus.

Et si sa partie de strip poker lui laisse un souvenir obsédant, Clara a eu moins de chance. Vaincue, elle a sombré dans le coma. La seule solution ? Retourner dans le virtuel pour tenter de la ramener au réel ! Mais Fito aura-t-il suffisamment de vies... ?

Suspense vidéoludique pour Juan Gimenez

Nombreux sont les auteurs à s’être lancés dans l’imaginaire mêlant les joueurs et leurs attirants univers. Encore récemment, Corbeyran et Rollin avaient fait les frais de ce thème apparemment facile !

Pourtant, Juan Gimenez déploie tout son talent dans cette histoire d’une insolente simplicité : parcourir des divertissements vidéo-ludiques (simulateur de vol, énigme archéologique, strip poker, etc.) pour sauver une jeune fille prise au piège du monde virtuel. Même si l’ensemble est un peu long (138 pages) et légitime pour une fois la division en deux albums, on se prend réellement au jeu d’accompagner ces jeunes gens dans leur dangereuse épopée au cœur d’une distraction mortelle.

Alors que Les Technopères de Jodo faisaient la part belle aux valeurs et à la réflexion, La Dernière Vie préfère nous en mettre plein les yeux avec des séquences d’actions époustouflantes, des héros tout en courage et des héroïnes à la fois tentatrices et désarmantes. Ceux qui ont partagé les vies de leurs avatars virtuels, s’évertuant désespérément à passer au niveau supérieur, profiteront pleinement de cette superbe évasion graphique !

Un excellent avant-goût pour accéder à la nouvelle série scénarisée par Richard Malka, Segments, dont le premier tome paraît début novembre.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

La Dernière Vie - Tomes 1 & 2 - Par Juan Gimenez - Le Lombard

Commander :
- La Dernière Vie T1 chez Amazon ou à la FNAC
- La Dernière Vie T2 chez Amazon ou à la FNAC
- Segments T1 chez Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Suspense vidéoludique pour Juan Gimenez
    4 novembre 2011 12:23, par Sébastien

    Ne pas oublier cependant que ces deux albums (en Espagne réuni sous un seul) est sorti initialement au début des années 2000. Il ne s’agit pas, comme on peut le comprendre, d’une oeuvre réalisée pour souffler avant le prochain album de Moi, Dragon.

    Répondre à ce message